Menu Fermer

Review : I Don’t Want To Be An Ojakgyo

Présentation

I Don’t Want To Be An Ojakgyo traduit grossièrement en français « Je ne veux pas être un Ojakgyo » est un Web Novel coréen écrit par An Old Man. L’histoire compte actuellement 255 chapitres (5 tomes) et elle est complète.

La quatrième de couverture

« J’étais réincarnée comme le personnage de soutien dans un roman de romance déprimant. Bien sûr, la romance est hors de question et l’avenir de ma famille est inquiétant à cause d’une dette.
J’allais devenir une fonctionnaire pour acquérir une partie de la splendeur que je n’ai jamais eue dans ma dernière vie… mais les personnages masculins agissent en quelque sorte étrangement ?!
« Pensez-y, Shushu ressemble-t-elle à quelqu’un qui rougirait et agirait timidement ? »
« Wow……. Ce serait génial. » Dit Cory alors qu’il regarda Hylli dans un état second, et Yves fronça les sourcils et murmura à lui-même.
 « Dois-je juste l’enlacer……. »
Swan a recouvert son visage avec ses deux mains et est resté calme. Son visage devint rouge vif, comme ses oreilles.
Pourquoi vous comportez-vous comme ça, les gars ? Vous êtes censé être obsédé par l’héroïne.

Note : Ojakgyo signifie Wingman soit un homme qui aide ou soutient un autre homme. Un ami ou un associé proche.  »

Avis

Cette histoire met en avant Shuraina West, jeune fille réincarnée dans une famille noble. Elle est en fait un personnage de soutien dans un roman harem inverser. L’héroïne du livre est Hestia, une jeune fille aux cheveux roses, qui considère Shuraina comme sa meilleure amie.
Shuraina, surnommé Shushu est une fille qui rêve d’une chose être fonctionnaire, pour gagner assez d’argent et soutenir sa famille. De base sa famille n’est pas pauvre. Mais les membres de sa famille ont du mal à économiser de l’argent et dépensent beaucoup. Shushu ayant vécu dans son ancienne vie, un traumatisme lié à l’argent, elle ne veut pas subir de nouveau la même chose.
Toute l’histoire commencera des années plus tôt par rapport au roman. Elle rencontrera tout le monde au collège, alors que l’intrigue du livre a lieu au lycée.

Shuraina est une héroïne intelligente surtout dans le domaine de la magie. Elle est également déterminée. Néanmoins, elle semble démontrer très peu d’émotion, elle décrit même ses yeux comme ceux d’un poisson mort. Dans son ancienne vie, elle a subi un grand traumatisme, que je ne vais pas développer pour éviter de gâcher l’histoire. Mais cette ombre psychologique la suit tous les jours. Toutefois, elle le cache à son entourage.
Elle a la particularité de vouloir protéger les enfants au point de se mettre en danger. Ce qui la conduira à aider beaucoup de personnes.

I Don’t Want To Be An Ojakgyo, web novel, romance, roman, light novel, coréen, review,

Hestia est censée être l’héroïne du roman. C’est une jeune fille belle, gentille, douce, calme et qui rêve de se marier. Pour elle, trouvait un bon mari va jusqu’à l’obsession. Devenir chevalier, travailler comme veut sa meilleure amie Shushu est inimaginable. Une femme doit juste suivre silencieusement son mari. C’est tout.
Du moins, c’est l’image que montre Hestia au monde. La jeune fille cache sa vraie personnalité derrière un masque. Même Shushu prend du temps à le voir. Je n’en dirais pas plus, mais ne jugez pas ce personnage dès le début. Hestia est également très possessive par rapport à Shuraina.

Hylli est le prince du royaume. C’est un garçon qui est doué en tout, surtout au maniement de l’épée. Pourtant à sa première rencontre de Shuraina, elle le battra. Résultat, il comprendra qu’il doit s’améliorer. Il fera de Shuraina une amie et une partenaire d’entraînement.
Hylli dans le livre est connu comme un personnage instable et sombre. Pourtant quand il est au collège, il se montre calme, vif et joueur.

Cory est le second garçon que rencontra Shushu. C’est un garçon paresseux, qui adore manger et dormir. À cause de ses yeux effrayants, il n’a pas d’amis, alors qu’il est doux et attentionné. Il s’inscrira au club de magie que Shuraina créera et deviendra rapidement son ami.

Yves est un élève particulier, il est lié à une guilde marchande qui a l’air bien sous toutes les coutures, mais qui cache quelque chose de très sombre. C’est le premier personnage que Shuraina sauve. Il est également un tournant dans le roman, car c’est à partir de là, que le roman montre ses vraies couleurs. Mais encore une fois, je n’en dirais pas plus.
Yves est un personnage calculateur, froid et rempli de vengeance. Pourtant au contact de Shuraina, il changera.

Swan un jeune homme aux cheveux blancs, qui est connu pour manier la magie blanche. Il dit beaucoup de jurons, il est vulgaire, violent, féroce. Il est également un bon combattant et il est capable de soigner n’importe quelle blessure. Pourtant, bizarrement en face de Shuraina il est maladroit, doux comme un agneau et adorable. Il est l’un des personnages avec Yves à avoir un terrible passé. Il est également avec Hestia un ami d’enfance de Shuraina.

Le début de l’histoire a l’air de commencer comme tous les romans de réincarnation existant dans le marché. On imagine facilement une histoire douce avec quelque rebondissement. L’auteur a d’ailleurs très bien joué sur ce plan-là. Il a attiré les lecteurs innocents avant de montrer le monde sombre qu’il a créé. C’est au point que je ne recommande pas ce livre pour les âmes sensibles. Si la maltraitance d’enfant, le suicide, et la mort vous dérangent, je ne conseille pas de le lire.

Toutefois, vous raterez une belle histoire. Car entre les chapitres cruels, il y a par moments des interludes doux et adorables, nous faisant aimer encore plus les personnages.
L’auteur est très doué pour nous dégoûter des adultes. Mais aussi pour nous faire passer de la tristesse au rire. L’héroïne n’est pas parfaite et chaque personnage est bien construit.
Bien sûr le livre reste une romance, mais elle n’est pas teintée de rose, il y a beaucoup de taches noires, qui rendent les personnages terriblement attachants.

I Don’t Want To Be An Ojakgyo, web novel, romance, roman, light novel, coréen, review,

Conclusion

Cette romance est vraiment sombre et l’auteur joue très bien avec ça. On pourrait même dire qu’il adore jouer avec notre cœur. Tantôt il nous fait pleurer et crier de colère, tantôt il nous fait rire et nous arrache des « Ohh trop mignons ». Les interactions entre les personnages sont très bien écrites et les relations évoluent au fur et à mesure. Personne n’aime Shuraina dès le début, les émotions grandissent au fur et à mesure.
En plus le roman parle du livre d’origine d’une façon que je n’ai jamais vue. Je ne dirais rien, car c’est un arc très important. Mais je dirais juste que l’auteur joue beaucoup avec la perspective.
J’espère sincèrement que ce Web Novel aura bientôt son Web comics, car il le mérite.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

I Don’t Want To Be An Ojakgyo, web novel, romance, roman, light novel, coréen, review,

Review : The Villainess is a Marionette

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena
Auteur:
Ilustrateur:
Editeur:
Type:
Language:

Présentation

The Villainess is a Marionette traduit grossièrement en français La méchante est une marionnette » est un Web Novel coréen écrit par Han Yi Rim.
L’histoire compte au total 176 chapitres.

La quatrième de couverture

«Cayena, la princesse impériale, était connue comme la plus belle femme de l’Empire.
C’était une femme qui ne connaissait que le mal et le luxe.
Cependant, elle était vouée à la ruine : elle serait utilisée comme pièce d’échecs par son jeune frère pour sécuriser son trône et tuée par son mari fou.

« Je ferai de toi l’empereur. »
«… Sœur, parlez-vous de moi ?»
«En échange, donnez-moi la liberté.»
Elle doit changer les choses avant de devenir cette Cayena. » »

Avis

L’histoire commence par la mort d’une femme qui se fait poignarder alors qu’elle rentrait chez elle. Pourtant, elle se réveille, bien vivante. Mais dans le corps de son ancienne vie, quand elle était Cayena, une princesse impériale. Elle revient des années plus tard, avant que son frère la trahisse et la marie de force à un homme qui la tuera à force de la battre.
Sachant son futur destin et ayant lu l’avenir de ce monde grâce à un roman, Cayena est bien décidé à changer son avenir. Elle ne sera plus une marionnette aux mains de son jeune frère. Cette fois, elle fuira loin de lui.

Le roman tourne autour de trois personnages principaux. Nous avons Cayena, qui entame sa troisième vie et décide de changer de destin. Au fur et à mesure des chapitres, on comprend que l’ancienne Cayena était une femme vile, et qui croyait que sa beauté la sauverait de toute la situation. Elle était également contrôlée comme une marionnette par son frère Rezef et détestée de tous. Elle se retrouvera mariée de force après avoir tenté d’empoisonner Olivia, qui, elle l’apprend plus tard, est l’héroïne de ce monde.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena

Dans cette nouvelle vie, Cayena est beaucoup plus sage et mur. Elle est mentalement plus vieille et ça se ressent dans les interactions avec les autres personnages. C’est une femme très belle, mais également très intelligente et sournoise.
Au début, Cayena choisit une voie pacifique, en aidant son frère à devenir empereur. Elle compte en échange d’avoir le pouvoir de choisir son mari. En fait, elle veut créer un faux mari pour pouvoir fuir loin de la royauté.
Malheureusement, à cause d’un événement provoqué par Resef, elle change d’avis. Elle prend alors une voie bien plus violente, changeant littéralement la donne. Elle ne devint plus une marionnette, mais la marionnettiste.

Rezef est le petit frère de Cayena, il est un enfant illégitime. Il se bat pour avoir le droit d’hériter au trône avec d’autres membres de la famille qui revendique également ce privilège.
Rezef est un manipulateur, qui utilise les mots et sa beauté pour contrôler les autres. Il a un sale caractère. Dès qu’il perd le contrôle, il tombe dans une rage folle, tuant et détruisant tout sur son passage.
Au début, pour lui, sa sœur aînée, n’est qu’une belle marionnette, un objet. Mais comme Cayena, lui montre de la considération et de la gentillesse depuis son réveil, ses sentiments changent. Cayena passe d’un simple outil, à un animal de compagnie. Elle devint sa paix, pourtant, il ne la considère toujours pas comme un être humain. Il a toujours cette obsession de la contrôler, il veut la garder à côté de lui, tel un oiseau en cage. Rien que l’idée qu’elle meurt le rend fou.

Raphaël est l’homme que Cayena aimait. Il est destiné à devenir un puissant duc et à se marier avec Olivia. Dans cette vie, Cayena fait une croix dessus. Elle veut juste en faire un allié pour qu’il l’aide à créer un faux mari.
Toutefois, rien ne se passe comme prévu, le froid Raphaël fond devant la gentillesse et la sagesse de Cayena. Petit à petit, il tombe amoureux d’elle. Il se rend vite compte que ses sentiments ont changé, mais Cayena ne semble pas le remarquer.
C’est un personnage charmant et adorable. Il s’inquiète beaucoup pour Cayena, qui se met souvent en dangers et ne compte pas trop sur lui.

Vous rajoutez à ces trois personnages aux passifs forts, une ribambelle de personnages secondaires. Cayena a juste trois alliés dans toute l’histoire, Vera qui est sa femme de chambre, Olivia l’héroïne du livre et Raphaël. Le reste des personnages sont pour la plupart des ennemis aussi fous, têtus que malins. Cayena a le don d’attirer les hommes dangereux. Ce qui la rend encore plus forte et belle. Alors qu’elle ne commence avec rien, elle arrive à changer son image et obtenir beaucoup de pouvoir. Elle n’est plus la simple femme que tout le monde sous-estimer.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena

Conclusion

Ce web Novel est bon, il ressemble à un vrai jeu d’échecs, ou on voit une partie endiabler entre Cayena et son frère. Elle cherche vraiment à devenir libre tout en restant elle-même. Cette histoire parle beaucoup de l’emprise d’une personne sur une autre et le mal qu’elle peut faire. Quand on suit Cayena, on ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour elle, tout en admirant son sang-froid et sa sournoiserie. Elle joue vraiment le rôle de la méchante et de la douce princesse quand il le faut.

Par contre, si vous cherchez un livre tourné sur la comédie, il vaut mieux passer votre chemin. De même pour la romance. Le livre est vraiment tourné sur les drames politiques et la psychologie. On trouve un peu de romance avec Raphaël, qui est une oasis de tendresse dans ce monde de fou. Mais l’histoire tourne vraiment autour de Cayena, qui cherche à survivre.
Il existe également un Web Comics du roman que je vous conseille de lire. Mais, vu son succès en coréen, il sera sûrement traduit en français.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena

Review : Infinite Dendrogram

Présentation

Infinite Dendrogram est un Light Novel japonais écrit par Kaidou Sakon et illustré par Taiki. L’histoire compte 14 tomes pour le moment et elle est toujours en cours.
Le livre a été édité en France par LaNovel Édition. J’ai ainsi reçu le livre via un partenariat avec eux.
Je vous parlerais surtout du tome 1 pour éviter de vous spolier toute l’histoire.

La quatrième de couverture

« Le 15 juillet 2043, « Infinite Dendrogram », un jeu de type Full Dive VRMMO avec un système unique appelé « Embryo » sort sur le marché.
Il offre à chaque joueur un très grand choix, voire même un nombre illimité d’évolutions possibles. Ce jeu a conquis le monde en un rien de temps, car il possède un élément qui était jusque-là techniquement impossible à mettre en place.
Mukudori Reiji, un jeune homme qui vient de passer ses examens d’entrée à l’université, décide d’emménager seul à Tokyo.
Pour fêter la fin de cette longue période de révisions, il commence à jouer à « Infinite Dendrogram » sur les recommandations insistantes de son grand frère…  »

Avis

Nous suivons Mukudori Reiji qui se connecte au jeu Infinite Dendrogram sous le pseudonyme de Ray Straling. Il y rejoint son frère Shu, qui connaît déjà bien le jeu. Il obtiendra, Némésis, un embryon qui est capable de devenir une arme et de prendre la forme d’une jeune fille. Tout au long de l’histoire, il rencontrera de nombreuses personnes et évoluera mentalement.

Ray est, au début, un jeune garçon naïf dans ce VRMMO. Il ne connaît rien au système, le découvrant en même temps que le lecteur. Heureusement, il peut compter sur son frère, un guerrier portant un costume d’ours. Mais également sur son Embryon Némésis, une jeune fille à la parole parfois tranchante et qui adore manger. Elle sera une alliée de choix pour son maître. Même si parfois on se demande qui rassure qui.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Au fil des chapitres, Ray évolue, passant d’un simple débutant à un bon joueur. Il grandit aussi également mentalement. Il faut dire que dans le jeu tout est fait pour être réel. Entre les monstres terrifiants, il existe aussi des organisations maléfiques, des sectes, et des complots mettant à rude épreuve le courage de Ray. Heureusement, notre héros à un certain sens de la justice, suivis d’un cerveau. Ce qui l’évite de tombée dans le cliché du héros sauveur de la veuve et de l’orphelin, mettant sa vie et celle de ses amis en danger.

Le texte est simple à lire et les systèmes du jeu Infinite Dendrogram sont clairement expliqués.
Un des gros avantages du roman, c’est qu’on ne suit pas que Ray. Le lecteur verra de temps en temps d’autre point de vue, certain de personnage secondaire ou de méchant. Ce qui permet d’observer d’autres perceptives du VRMMO.
On comprend très vite que ce jeu est trop réaliste pour être que virtuel. Dès le tome un, l’auteur s’amuse à lancer quelque indice. Ce monde est-il vraiment virtuel ? Sa création a-t-elle un but précis ?
Les combats sont également très bien décrits et suivent une certaine logique. Ray a un embryon unique, mais pas non plus surpuissant. C’est en évoluant qu’il deviendra un grand guerrier. Ce qui permet de créer des combats avec de la tension.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Conclusion

L’univers du livre est très riche. Certains diront qu’il ressemble à SAO, mais il n’en est rien. Certes nous sommes dans un VRMMO, mais l’ambiance et les objectifs sont complètement différents. Infinite Dendrogram est un jeu, au même titre que nos MMO. Ray y joue pour s’amuser et se détendre.
Le texte est donc rempli d’humour, de référence, même si parfois il a un côté sombre. Il y a quand même une histoire de guerre en préparation et de complot. Ray rentre dans un monde avec un passif et il doit y faire sa place. Ce qui rend Infinite Dendrogram encore plus troublant, c’est qu’il représente notre société. Il y a des gens bons, des opportunistes, des gens mauvais ou violents, voir des fous.

Infinite Dendrogram est une bonne série, qui mérite d’être lue. En plus, il est traduit en français par LaNovel Édition. Si vous êtes collectionneur, je vous conseille le format papier qui est de bonne qualité, et pas cher. Sachez que la maison d’édition fait un kick-starter pour publier la suite.
Vous pouvez également voir le roman en animé sur Wakamin, la saison 1 est disponible depuis 2020.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Review : The Demon King Always Thinks I’m Secretly In Love With Him

Présentation

The Démon King Always Thinks I’m Secretly In Love With Him traduit grossièrement en français « Le roi démon pense toujours que je suis secrètement amoureux de lui » est un Web Novel chinois écrit par Dōng Fāng Huáng Guā. L’histoire compte 104 chapitres et elle est terminée.

La quatrième de couverture

«Bai Yang est le plus jeune fils d’une famille riche, il a grandi gâté et sans ambition, et personne n’attend rien de lui. Cela ne le dérange pas vraiment, car il est toujours capable de vivre une vie simple et heureuse.
Un jour, cependant, son frère aîné a eu un accident et est maintenant dans le coma. Le père de Bai Yang doit maintenant envisager que son plus jeune fils reprenne l’entreprise familiale. Malheureusement, pour lui, Bai Yang est un enfant faible, timide et lâche. Comment peut-il réussir?!

Voulant changer la personnalité de son fils, son père a fait émigrer Bai Yang dans le monde de Wild Wind, un roman fantastique très célèbre. Le père de Bai Yang espère que l’environnement de ce monde fera de son fils un homme plus arrogant et dominateur, comme devrait l’être un enfant d’une famille riche.

Cependant, en raison d’une erreur dans le système principal, au lieu de se transmigrer en tant que protagoniste, Bai Yang finit par devenir un méchant de la chair à canon, Xie Zietian, du royaume des démons !
Afin de retourner rapidement et en toute sécurité dans son monde, Bai Yang doit s’assurer que le protagoniste, Zhou Ying, monte au ciel afin que sa mission de transmigration soit terminée.
Afin de se faufiler dans le royaume humain et d’aider Zhou Ying, Bai Yang propose une variété d’excuses au roi démon de la nuit éternelle, telle que…

Bai Yang a dit d’une manière digne : « Votre Majesté, cette personne pourrait menacer le monde des démons. J’irai dans le monde humain pour le tuer pour vous ! » (En fait, je suis allé là-bas pour rencontrer le protagoniste.)

Bai Yang a proclamé sa loyauté envers le roi démon : « Votre Majesté, accrochez-vous. J’irai dans le monde humain pour trouver l’élixir pour vous ! » (En fait, j’y suis allé pour sauver le protagoniste.)

Bai Yang a dit avec une attitude de dévouement désintéressé, « Votre Majesté, je veux juste aller dans le monde humain pour faire avancer votre grande cause ! » (En fait, j’y suis allé pour voir le protagoniste.)

Le visage du roi démon est resté impassible, mais, en fait, le bout de ses oreilles était rouge. Il pensait : je n’arrive pas à croire qu’il m’aime si profondément…

Démon King a dit : « Humph ! En voyant à quel point vous êtes collant, j’accepterai votre amour. Dîtes-moi ! Tout ce dont vous avez besoin, je vous le donnerai ! »
Bai Yang : « Que diable… ! Votre Majesté, je ne vous aime pas. »
Démon King a dit : « Non, tu m’aimes. »

Le roi démon croyait vraiment que Bai Yang et lui partageaient un profond amour mutuel jusqu’à ce qu’il découvre que Bai Yang avait une « liaison » avec un « humain sauvage »»

Démon king, yaoi, roman, web novel, chinois, Xianxia, romance, aventure, aura, humour, démon, humain, clan, puissance, évolution

 

Avis

Le roman commence par le réveil de Bai Yang qui se retrouve dans le corps de Xie Zietian. Un personnage secondaire du roman Wild Wind. Il est ici à cause de son père qui veut lui donner de la force de caractère pour diriger l’entreprise familiale. Car malheureusement son frère ainé est dans le coma.
Normalement, il aurait dû transmigrer dans le corps de Zhou Ying et devenir le personnage principal du roman. Mais à cause d’une erreur, il se retrouve dans le camp des méchants.
Heureusement, il peut compter sur l’aide d’un système pour accomplir sa tâche. Ainsi, il doit aider Zhou Ying à devenir plus puissant, pour qu’ils se combattent à la fin, comme c’est écrit dans le livre.
Mais beaucoup de choses vont se mettre en travers de son chemin. Déjà, venant du monde des démons, il ne peut pas venir chez les humains comme il veut. De plus, il sert le Démon King et il doit garder les traits de personnalité de Xie Zietian pour éviter d’être découvert.
Il faut savoir que Xie Zietian, est un pervers, aimant les hommes et les femmes, adorant la chair au travail. Il a donc une tâche quotidienne à faire, celui de draguer quelqu’un dans la journée. Cette simple tache va l’amener à faire une première erreur, mettre la main aux fesses du démon King.
Puis, il va continuer les quiproquos avec le démon King et découvrir un secret à son sujet, les amenant à se rapprocher. Entre-temps, le Démon King va voir dans la drague maladroite et la loyauté de Bai yang de l’amour.

Bai yang est un gentil garçon, qui ne manque pas d’intelligence et de bon sens. Il n’a juste jamais fait face aux difficultés de la vie, ce qui le rend très doux et maladroit. Il n’aime pas la violence, mais il sait très bien se servir de ses mots pour tromper autrui. Son plus grand défaut est sa manière de draguer. Il est incapable d’avoir une autre phrase d’accroche que « votre peau est lisse », ce qui rend sa tâche quotidienne assez drôle. En plus, il n’est pas très à l’aise avec l’idée de l’amour.
Heureusement, le système dans sa tête va l’aider à évoluer et va grandir en même temps que lui.

Le démon King, dirige le monde des démons et a comme souhait de fusionner le monde des humains et le sien. Il a vécu plusieurs siècles, il est très féroce et puissant. Du moins, à première vue. Il est en faite très pur, surtout au niveau de l’amour. Il n’a jamais vu quelqu’un d’aussi serviable que Bai Yang et il va croire à tort que celui-ci l’aime. De plus, Bai yang, va découvrir un de ses secrets, les amenant à se voir de plus en plus.
Ce qui est drôle, c’est que le démon King n’a aucun doute. Bai Yang l’aime. Lui qui est beau, fort et parfait. Il est très têtu sur la question, ce qui va dérouter Bai Yang.

Le texte est facile à lire, surtout si vous connaissez le genre Xianxia. Si ce n’est pas le cas, pas de problème, le système des auras et les combats sont bien décrits. De plus, les batailles ne sont également pas très nombreuses. L’auteur a privilégié les intrigues et les ruses au lieu des combats. Les relations sont également bien mises en avant.
Le grand avantage de ce roman, c’est qu’il est plein d’humour, avec une touche de douceur et un poil d’action.
Chaque personnage a sa personnalité, comme Zhou Ying qui est très important dans l’intrigue, surtout vers la fin. Le plus troublant est que dès le début on nous explique que ce monde n’est pas réel, qu’il ne faut pas s’y attacher. Mais comme Bai yang, on se met à aimer les personnages et le monde des démons. Voir un autre point de vue par rapport au personnage principal du roman, nous montre le monde des démons autrement. Les démons ne sont pas si horribles, ils ont des rêves, des envies et émotions. Ce qui rend l’univers du livre encore plus vivant.

Conclusion

Ce Web Novel est un bon roman, il est drôle, avec des rebondissements et des quiproquos amusants. Nous sommes loin des drames et des larmes. Toute l’histoire est douce, surtout au niveau de la romance, qui est adorable. On s’attache vite au personnage, comme le démon King, qui est mignon, pur, mais également puissant et dangereux.
Un très bon roman qui se lit en plusieurs fois. Dommage qu’il n’a pas de Web comics prévus, car les paysages et les personnages décrits mériteraient d’être illustré.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Review : Trash of the Count’s Family

no title has been provided for this book
Auteur:
Ilustrateur:
Editeur:
Type:
Language:
Traducteur:

Présentation

Trash of the Count’s Family traduit grossièrement en français « La poubelle de la famille du comte» est un Web Novel coréen écrit par Yoo Ryeo Han. L’histoire compte plus de 600 chapitres et elle est toujours en cours.

La quatrième de couverture

« Quand j’ai ouvert les yeux, j’étais à l’intérieur d’un roman.
[La naissance d’un héros].

[La naissance d’un héros] était un roman axé sur les aventures du personnage principal, Choi Han, un lycéen qui a été transporté dans une dimension différente de la Terre, avec la naissance des nombreux héros du continent.

Je suis devenu une partie de ce roman en tant que poubelle de la famille du comte. La famille qui supervisait le territoire où se trouve le premier village visité par Choi Han.
Le problème est que Choi Han devient fou après que le village et ces habitants, qui l’ont accueilli, ont été entièrement détruits par des assassins.
Le plus gros problème est le fait que cette stupide poubelle que je suis ne sait pas ce qui s’est passé dans le village et dérange Choi Han, seulement pour être battu presque à mort.

«… Cela va être un problème.»

J’ai l’impression que quelque chose de grave m’était arrivé. Mais ça valait la peine d’essayer d’en faire ma nouvelle vie »

Avis

Dès le début du roman nous suivons Kim Rok Soo un jeune homme qui possède maintenant le corps de Cale Henituse, la poubelle de la famille Henituse. Un homme connu pour être alcoolique, insupportable, égoïste et facilement irritable.
Kim Rok Soo, qui accepte facilement l’idée d’être Cale et d’être coincé dans le roman [La naissance d’un héros], décide de profiter de cette vie. Pour ça, il doit déjà survivre à Choi Han, qui est le personnage principal du livre. C’est un jeune garçon aux cheveux et aux yeux noirs qui a transmigré dans ce monde. Celui-ci est devenu fou après que le village qui la recueillit a été entièrement détruit par des hommes inconnus. Il croisera normalement Cale et dans un moment de folie le battra presque à mort.

Pour éviter cette fin, Cale décide de chercher de quoi se protéger tout en se servant des connaissances qu’il a du livre. Il obtient alors un bouclier indestructible, ce qui est le commencement d’une nouvelle histoire.

Cale a une personnalité qui n’est pas facile à cerner. Il veut être tranquille et vivre une vie douce, pourtant il n’est pas égoïste, il semble essayer de l’être, mais n’y arrive pas. Cette gentillesse qu’il essaye de cacher et son franc-parler amènent beaucoup de gens à le suivre dans son aventure.

Il déteste aussi une chose, voire la souffrance des autres. Cale a également une ligne de vie bien nette, il ne veut pas mourir. Il avait déjà cette mentalité dans son monde d’origine, comme il le dit, il préfère se rouler dans la merde de chien que de mourir. Cale a un esprit vif et très intelligent. Il sait bien parler aux gens et les contrôler pour faire ce qu’il en veut.
Ce personnage principal est curieux, mais on ne peut pas s’empêcher de l’adorer. Il est sûrement le héros le plus humain et intelligent que j’ai pu voir pour le moment.

Quant aux autres personnages secondaires, que ce soit les gens qui suivent Cale, les méchants ou de simple passant, ils sont tous riches. Chacun à un vécu, une façon de pensée, et de voir le monde. On ressent clairement la différence entre les nobles, les chevaliers et les roturiers.
L’écriture est fluide, simple et va à l’essentiel. Les combats sont bien décrits et on se retrouve pris dedans. En ce qui concerne les plans de Cale, on ne peut pas s’empêcher d’essayer de comprendre ce qu’il veut faire et dès qu’on croit deviner, l’auteur nous surprend avec un imprévu.

Le fait que Cale connaisse le livre pourrait rendre l’histoire monotone, avec un héros qui prévoit tout en avance. Mais justement Cale ne sait pas grand-chose, et on le comprend au fur et à mesure des chapitres. Il connaît certains événements, mais l’univers évolue différemment par rapport à ses actions, en plus, au-delà du tome 5, Cale ne sait plus rien. Ce qui change entièrement le fond de l’histoire, Cale n’a plus la capacité de prédire l’avenir, pourtant il montre son intelligence avec encore plus de force à partir de cet arc.

Conclusion

Trash of the Count’s Family fait parti des meilleurs livres que j’ai lus. Je ne dis pas ça sur un coup de tête. Sur tous les Light Novel et roman que j’ai parcourus. Il est celui qui m’a donné envie de mettre de côté mes projets pour juste le lire d’une traite.
Le héros est génial, les personnages secondaires aussi et l’univers sont d’une richesse incommensurable. Ce roman nous montre tellement de race, de culture et de pays différent. En plus, les relations entre les personnages sont travaillées. Ici pas de romance. Pourtant on ressent beaucoup d’amour, comme avec la relation entre Cale et le petit dragon noir, ils sont adorables.
L’action, le mystère, la magie, tout est au rendez-vous. En tant que lecteur on se retrouve vite aspirer par l’univers du livre.

Je ne suis pas la seule à avoir apprécié ce roman. Il faut savoir qu’en Asie, il a un succès fou. Il suffit de taper le nom du roman sur internet pour voir plusieurs centaines d’illustrations de fan. Ce roman a également eu droit à un Web comics.
J’espère qu’un éditeur se donnera la peine de le traduire et l’amener dans notre pays, car il vaut vraiment le coup d’être découvert.
Edit : Le Web comics est maintenant traduit en français par Delitoon.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

 

Défiler vers le haut