Menu Fermer

Review : Solo Leveling

Présentation

Solo Leveling est un Webcomic coréen écrit par Chugong 추공 et illustré par Jang Sung-Rak. L’histoire compte actuellement 144 chapitres et elle est toujours en cours.
Le Comic est depuis peu édité en France par Verytoon.

La quatrième de couverture

«Il y a 10 ans, après que «des portails» qui reliaient le monde réel au monde des monstres se soient ouverts, certaines personnes ordinaires ont reçu le pouvoir de chasser les monstres.
Ils sont appelés « chasseurs ». Cependant, tous les chasseurs ne sont pas puissants.
Je m’appelle Sung Jin-Woo, un chasseur de rang E-Rank. Je suis quelqu’un qui doit risquer sa vie même dans les donjons les plus faibles et je suis connu comme le chasseur le «plus faible du monde».
N’ayant aucune compétence à afficher, je gagne à peine l’argent requis en combattant dans des donjons de bas niveau… au moins jusqu’à ce que je trouve un donjon caché avec la difficulté la plus élevée.

Alors que j’acceptais la mort, j’ai soudainement reçu un pouvoir étrange. Je pouvais voir un journal de quête qui me permettait de niveler.
Si je fais correctement mes quêtes et combats des monstres, mon niveau augmente.
Voici, comment j’ai changé du plus faible chasseur au plus puissant !  »

Avis

Sung Jin-Woo est un jeune homme devenu un chasseur lors de l’apparition des portails. Ces portails sont une ouverture vers un monde de monstre. Le travail des chasseurs est d’aller jusqu’au boss pour pouvoir fermer ces portails et éviter que ces créatures rentrent dans notre monde et tuer des civils innocents.

Notre héros, lui est un chasseur de rang E. Il est faible et ne devrait même pas rentrer dans ces donjons. Pourtant, il y va, car il doit nourrir sa famille. Alors qu’il est dangers de mort à chaque pas et maltraité pas ses collègues chasseur. Il se retrouve donc emprisonné dans une salle remplie de créatures extrêmement puissantes.
Avec son intelligence, il arrive à sauver quelque chasseur et se retrouve seul face à la mort. Mais bizarrement, il se réveille, bien vivant, mais avec une nouvelle capacité.
S’il combat des monstres et fait des quêtes, il peut monter de niveau et de rang. Ce qui est en principe impossible.

Solo Leveling, webtoon, comics, comic, bd, bande dessinée, coréen, chasseur, rang, portail, monstre, niveau, combat, ombre, evolution, heros,

Sung Jin-Woo est un personnage qui évolue beaucoup au fil des chapitres. Il passe d’un homme faible physiquement et sans pouvoir, à un chasseur surpuissant. Néanmoins, même s’il devient puissant, il garde toujours son courage, sa gentillesse. Il était déjà un homme de caractère, vu qu’il supportait les critiques des autres. Mais également, car il devait s’occuper de sa sœur alors que sa mère était dans le coma. C’est un homme droit, qui devint plus confiant grâce à son pouvoir.

Ce qui est bien, c’est que l’auteur montre son évolution au fil des dessins. Sung Jin-Woo ne devint pas un surhomme du jour au lendemain. Son corps évolue seulement parce qu’il fait ses quêtes. De même pour son niveau, il monte parce qu’il met sa vie en danger en combattant des montres.

L’auteur en profite également pour nous montrer l’étendue du système de chasseur et de rang. Mais également les tensions politiques et économiques qui en découlent. Le monde tourne autour de ces portails. Ils sont à la fois source de terreur et de revenu. En plus, les guildes, qui sont des regroupements de chasseurs, ne sont pas vraiment solidaires entre elles. Elles ont même une certaine rivalité, allant parfois jusqu’au combat.

Les scènes sont bien amenées et rythmées. Mais le petit plus dans ce comics ce sont les dessins. Surtout, les scènes de combat qui montrent tout le talent de l’illustrateur. Certaines sont dignes d’être imprimées tellement elles sont magnifiques. Les dessins montrent bien la tension, et l’intensité des combats

Solo Leveling, webtoon, comics, comic, bd, bande dessinée, coréen, chasseur, rang, portail, monstre, niveau, combat, ombre, evolution, heros,

Conclusion

Solo Leveling est un très bon Webcomic. Le début peut paraître long, car il faut présenter les personnages et l’univers. Mais l’histoire en vaut le détour. On y trouve de l’action, du drame, des intrigues. Si vous croyez lire que des combats, vous vous trompez. Au fur et à mesure des chapitres, on comprend bien qu’il y a beaucoup de mystère derrière ces portails et justement notre héros se retrouve à gratter le mur de la vérité.
Ce comics est un vrai succès dans le monde. Il est traduit en plusieurs langues. Personnellement, je crois qu’il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir cette histoire en animé.

Si vous avez des questions, un avis sur le Webcomic ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Solo Leveling, webtoon, comics, comic, bd, bande dessinée, coréen, chasseur, rang, portail, monstre, niveau, combat, ombre, evolution, heros,

Review : The Villainess is a Marionette

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena
Auteur:
Ilustrateur:
Editeur:
Type:
Language:

Présentation

The Villainess is a Marionette traduit grossièrement en français La méchante est une marionnette » est un Web Novel coréen écrit par Han Yi Rim.
L’histoire compte au total 176 chapitres.

La quatrième de couverture

«Cayena, la princesse impériale, était connue comme la plus belle femme de l’Empire.
C’était une femme qui ne connaissait que le mal et le luxe.
Cependant, elle était vouée à la ruine : elle serait utilisée comme pièce d’échecs par son jeune frère pour sécuriser son trône et tuée par son mari fou.

« Je ferai de toi l’empereur. »
«… Sœur, parlez-vous de moi ?»
«En échange, donnez-moi la liberté.»
Elle doit changer les choses avant de devenir cette Cayena. » »

Avis

L’histoire commence par la mort d’une femme qui se fait poignarder alors qu’elle rentrait chez elle. Pourtant, elle se réveille, bien vivante. Mais dans le corps de son ancienne vie, quand elle était Cayena, une princesse impériale. Elle revient des années plus tard, avant que son frère la trahisse et la marie de force à un homme qui la tuera à force de la battre.
Sachant son futur destin et ayant lu l’avenir de ce monde grâce à un roman, Cayena est bien décidé à changer son avenir. Elle ne sera plus une marionnette aux mains de son jeune frère. Cette fois, elle fuira loin de lui.

Le roman tourne autour de trois personnages principaux. Nous avons Cayena, qui entame sa troisième vie et décide de changer de destin. Au fur et à mesure des chapitres, on comprend que l’ancienne Cayena était une femme vile, et qui croyait que sa beauté la sauverait de toute la situation. Elle était également contrôlée comme une marionnette par son frère Rezef et détestée de tous. Elle se retrouvera mariée de force après avoir tenté d’empoisonner Olivia, qui, elle l’apprend plus tard, est l’héroïne de ce monde.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena

Dans cette nouvelle vie, Cayena est beaucoup plus sage et mur. Elle est mentalement plus vieille et ça se ressent dans les interactions avec les autres personnages. C’est une femme très belle, mais également très intelligente et sournoise.
Au début, Cayena choisit une voie pacifique, en aidant son frère à devenir empereur. Elle compte en échange d’avoir le pouvoir de choisir son mari. En fait, elle veut créer un faux mari pour pouvoir fuir loin de la royauté.
Malheureusement, à cause d’un événement provoqué par Resef, elle change d’avis. Elle prend alors une voie bien plus violente, changeant littéralement la donne. Elle ne devint plus une marionnette, mais la marionnettiste.

Rezef est le petit frère de Cayena, il est un enfant illégitime. Il se bat pour avoir le droit d’hériter au trône avec d’autres membres de la famille qui revendique également ce privilège.
Rezef est un manipulateur, qui utilise les mots et sa beauté pour contrôler les autres. Il a un sale caractère. Dès qu’il perd le contrôle, il tombe dans une rage folle, tuant et détruisant tout sur son passage.
Au début, pour lui, sa sœur aînée, n’est qu’une belle marionnette, un objet. Mais comme Cayena, lui montre de la considération et de la gentillesse depuis son réveil, ses sentiments changent. Cayena passe d’un simple outil, à un animal de compagnie. Elle devint sa paix, pourtant, il ne la considère toujours pas comme un être humain. Il a toujours cette obsession de la contrôler, il veut la garder à côté de lui, tel un oiseau en cage. Rien que l’idée qu’elle meurt le rend fou.

Raphaël est l’homme que Cayena aimait. Il est destiné à devenir un puissant duc et à se marier avec Olivia. Dans cette vie, Cayena fait une croix dessus. Elle veut juste en faire un allié pour qu’il l’aide à créer un faux mari.
Toutefois, rien ne se passe comme prévu, le froid Raphaël fond devant la gentillesse et la sagesse de Cayena. Petit à petit, il tombe amoureux d’elle. Il se rend vite compte que ses sentiments ont changé, mais Cayena ne semble pas le remarquer.
C’est un personnage charmant et adorable. Il s’inquiète beaucoup pour Cayena, qui se met souvent en dangers et ne compte pas trop sur lui.

Vous rajoutez à ces trois personnages aux passifs forts, une ribambelle de personnages secondaires. Cayena a juste trois alliés dans toute l’histoire, Vera qui est sa femme de chambre, Olivia l’héroïne du livre et Raphaël. Le reste des personnages sont pour la plupart des ennemis aussi fous, têtus que malins. Cayena a le don d’attirer les hommes dangereux. Ce qui la rend encore plus forte et belle. Alors qu’elle ne commence avec rien, elle arrive à changer son image et obtenir beaucoup de pouvoir. Elle n’est plus la simple femme que tout le monde sous-estimer.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena

Conclusion

Ce web Novel est bon, il ressemble à un vrai jeu d’échecs, ou on voit une partie endiabler entre Cayena et son frère. Elle cherche vraiment à devenir libre tout en restant elle-même. Cette histoire parle beaucoup de l’emprise d’une personne sur une autre et le mal qu’elle peut faire. Quand on suit Cayena, on ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour elle, tout en admirant son sang-froid et sa sournoiserie. Elle joue vraiment le rôle de la méchante et de la douce princesse quand il le faut.

Par contre, si vous cherchez un livre tourné sur la comédie, il vaut mieux passer votre chemin. De même pour la romance. Le livre est vraiment tourné sur les drames politiques et la psychologie. On trouve un peu de romance avec Raphaël, qui est une oasis de tendresse dans ce monde de fou. Mais l’histoire tourne vraiment autour de Cayena, qui cherche à survivre.
Il existe également un Web Comics du roman que je vous conseille de lire. Mais, vu son succès en coréen, il sera sûrement traduit en français.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

The Villainess is a Marionette, web novel, light novel, corréen, traduit, review, web comic, avis, cayena