Menu Fermer

Recette : Dango lapin de Monster Hunter Rise

Je suis une grande fan de la License de Monster Hunter. Donc dès que j’ai vu qu’il existait un plat que je pouvais faire venant de cet univers, j’ai sauté sur l’occasion. Voici donc les Dango Lapin s’inspirant de Monster Hunter Rise sur Switch.
C’est une friandise venant du Japon, très simple à faire. Le seul problème, c’est de trouver la farine de riz. Mais, heureusement internet existe.
Bon appétit.

Riz, farine, dango, mochi, monster hunter, monster hunter rise, japon, gourmandise, friandise, recette, cuisine, lapin, dango lapin,

Ingrédient

– 250 g de farine de riz gluant
– 100 g de sucre
– 20 cl d’eau chaude
– Colorant alimentaire.
– Décoration en chocolat blanc ou noir.Pour la sauce :
– 3 c. à soupe d’eau
– 2 c. à soupe de sauce soja.
– 2 c. à soupe de sucre.
– 1 c. à café de maïzena.

Préparation

1/ Dans un saladier, mélangez la farine de riz gluant, le sucre et l’eau jusqu’à avoir une pâte souple et lisse.
2/ Divisez la pâte en plusieurs morceaux. Colorez chaque pâte selon votre goût. Pour avoir un Dango vert, je vous conseille d’utiliser une cuillère à café de poudre de Matcha. Pour un Dango marron, une cuillère à café de cacao en poudre.
3/ Formez plusieurs petites boules.
4/ Remplissez une grande casserole d’eau chaude que vous portez à ébullition.
5/ Mettez les boules de Dango une par une dans l’eau chaude. Attendez que les boules remontent à la surface, puis laissez cuire encore 3 minutes.
6/ Mettez aussitôt les boules dans de l’eau froide. Puis mettez-les sur un pic à brochette.
7/ Dans une petite casserole, à feu doux, mettez l’eau, le sucre, la sauce soja et la maïzena. Mélangez jusqu’à ce que la sauce épaississe, puis retirez-la du feu.
8/ Nappez les Dango avec la sauce. Puis, faites le visage du Dango lapin avec les décorations en chocolat avant de servir.

Conseil

Pour colorer les Dango je vous conseille d’utiliser des colorants alimentaires en poudre. Ceux liquides ou en gelées rendent les Dango plus mous. Pour régler le problème, il faudra ajouter moins d’eau ou plus de farine de riz.

Riz, farine, dango, mochi, monster hunter, monster hunter rise, japon, gourmandise, friandise, recette, cuisine, lapin, dango lapin,


image_print

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 231 à 233

Voici les résumés des chapitres 231 à 233 de Remarried Empress.

Chapitre 231

Navier parle avec son père et sa mère lors du dîner. On apprend que ses parents doivent partir un petit moment. Puis le frère de Navier rentre, le teint pâle comme s’il était malade.
Navier comprend que ça vient de la lettre de Master. Elle lui demande s’il va répondre. Son frère dit un non catégorique.
À la fin du dîner, le frère de Navier lui donne tout de même une lettre pour répondre à Master. Il avoue qu’il veut parler avec Master pour voir s’il y a un malentendu. Par contre, il ne veut pas en dire plus à Navier.

De retour au Palais, Navier donne la lettre à Master. Tremblante, Master lit la lettre, puis elle baisse la tête le visage sombre. Navier lui demande si elle va bien. Master trouve une excuse pour sortir de la pièce.
Navier et Laura sont surprises. Elles se demandent ce qu’il vient de se passer.

Masters n’est pas revenu tout de suite, mais bien plus tard avec les yeux gonflent. Elle a sûrement beaucoup pleuré. Personne n’ose lui poser des questions.
Dans la soirée, alors que Navier va prendre un bain. Une des servantes trouve un mot dans la cape. Elle le montre à Navier, qui le récupère. Elle trouve bizarre d’avoir une autre note dans sa cape. En plus, celle-ci ressemble beaucoup à celle donnée par Masters ce matin.

Navier va dans sa salle de bains et lit le mot. Dans celle-ci Masters explique qu’elle s’inquiète pour la santé de Koshar qu’elle a peur qu’il se blesse et que s’il a besoin d’aide elle peut venir vers lui à tout moment.
Navier se demande alors ce qu’elle a remis à son frère. Elle comprend qu’elle a fait une erreur et doit la corriger. Elle sort de la salle de bains et demande aussitôt qu’on lui ramène son frère.

Koshar arrive. Navier fait sortir ses femmes de chambre et s’excuse de son erreur. Elle lui remet rapidement la bonne lettre. À cette révélation, Koshar est choqué et pose ses deux mains sur ses joues. Il doit sûrement se demander pourquoi sa sœur avait en possession une telle lettre.
Navier demande à son frère d’écrire une autre réponse à Master. Elle s’excuse encore une fois et demande de récupérer l’autre note.
Son frère répond qu’il a jeté le mot. Puis, il change d’avis disant qu’il l’a perdu. Navier lui demande ce qu’il y avait d’écrit. Son frère répond qu’il a oublié et s’enfuit. Navier connaissant son frère sait qu’il a menti. Elle commence à se demander sérieusement ce qu’il y avait dans cette lettre.

Alors que Navier va manger, Masters lui parle des rumeurs causées par les paroles du saint. Les rumeurs mettent en avant Navier dans le bon sens. Ce qui est une bonne chose.
Puis Masters parle à Navier de Koshar. Celui-ci lui a donné une nouvelle réponse, elle doit être bonne vu le visage rayonnant de Masters. Navier s’excuse de nouveau pour l’accident.
Masters avoue que la nouvelle lettre de Koshar est vraiment mieux. Celle d’avant était très triste. En plus, pour ce faire pardonné de l’erreur, Koshar l’a invité à dîner.
Alors que Masters part, Navier est encore plus curieuse vis-à-vis de la lettre. Qui l’a écrit ? Qu’est-ce qu’il y avait dedans pour que son frère réagisse ainsi ? Elle veut à la fois savoir et ne pas savoir.

Le duc Ergi va au palais pour rendre visite au roi de son pays. Celui-ci l’accueille avec beaucoup de colère. Le roi menace le duc Ergi disant que la prochaine fois il le mettra à terre lui et son père. Ergi riposte, rendant le roi plus énervé. Le roi se calme enfin, disant à Ergi de renoncer au port. De toute façon tous les contrats faits par Rashta en tant qu’impératrice vont être annulés. Donc Ergi n’aura jamais son port et son argent.
Le roi continu en disant que Ergi peut gâcher sa vie, mais il ne doit pas faire de tort au pays.

Le duc Ergi part et croise un certain Sirim qui lui demande à qui profite cette vengeance. Il lui dit d’arrêter et de penser au travail. Alors que le duc Ergi est prés à répondre, il est interrompu par Angel, le chef des chevaliers.
Sirim part en tapotant l’épaule d’Ergi. Angel se présente. Il explique qu’il est là pour enquêter sur le contrat en rapport avec le port. Il ne comprend pas ce que le duc a donné en échange du port à Rashta.
Le duc Ergi répond calmement : mon corps.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 232

Angel marmonne avec un étrange sourire à la réponse du duc. Il lui dit que son corps doit être cher et lui demande si avant le procès il veut changer le terme du contrat. S’il le fait, il dira qu’il n’a rien vu. Ergi refuse. Angel prend note sur un carnet de la réponse du duc.
Angel dit que les contrats de Rashta seront annulés vu que Sovieshu ne savait pas que Rasta était une esclave. Le duc Ergi répond que Sovieshu était au courant. Encore une fois, Angel note les réponses d’Ergi.

Angel demande si Heinley est au courant de l’affaire, car ça lui profite. Le duc Ergi dit qu’il a fait tout ça seul que Heinley ne savait rien de cette histoire.
Angel continue son interrogatoire en demandant si Heinley est lié au phénomène de réduction du pouvoir magique. Le duc Ergi répond sèchement non.
À cette réponse, Angel prend note et rit.

Alors qu’il est plus de minuit, le Marquis Karl réveille Sovieshu. Depuis quelque temps le Sovieshu d’origine a du mal à se réveiller, parfois des jours passe s’en qu’ils prennent conscience. Ça commence à l’inquiéter.
Le marquis Karl parle à Sovieshu de son travail de recherche pour réunir les deux personnalités. D’après lui, Sovieshu doit rencontrer quelqu’un qui est lié à sa division. Malheureuse, voir Navier n’a pas suffi. En plus Glory est morte.

Le marquis Karl demande à Sovieshu de lui dire en détail ce qu’il a vu avant de sauter par la fenêtre. Sovieshu lui raconte tout. Les deux hommes en concluent que la solution se trouve dans cette illusion.
Sovieshu apprend également les agissements d’Angel. Il demande que les nobles signent des papiers pour témoigner des agissements du duc Ergi lors du test parental. Il faudra également soumettre ses papiers au procès.
Le marquis Karl dit ensuite que Heinley et surtout Navier lui demandent de l’aide pour une affaire.

Le lendemain, le jeune Sovieshu apprend que l’enfant que recherche Navier a été vite identifié et retrouvé. Il ne reste plus qu’à aller le chercher. Sovieshu apprend que l’enfant est le premier né de Rashta, la femme qui a fait divorcer Navier et lui. Il se demande pourquoi Navier veut le retrouver. Au bout d’un moment, il laisse ça de côté, car enfin de compte, il peut se servir de cette histoire comme prétexte pour recontacter Navier.

Sovieshu un peu bouleversé se dirige vers l’ancien palais de Navier et va dans sa chambre. Alors qu’il est assis par terre, il a soudainement une migraine. En fait, depuis qu’il a vu Navier il a très mal de tête et il est obligé de prendre des médicaments. Mais il ne peut en parler à personne, car les gens qui l’entourent pourraient utiliser cette douleur pour le faire disparaître.
Sovieshu comprend qu’il doit s’entourer de gens de confiance. Il doit également prendre des somnifères pour affaiblir l’autre Sovieshu.

Heinley est revenu tremper par la pluie. À cause de ça, il est tombé malade. Il a si mal de gorge qu’il ne peut plus parler. McKenna se propose pour soigner Heinley, car il y a un risque que Navier attrape également froid.
Mais Navier refuse. Elle utilise comme excuse que seule elle peut communiquer avec Heinley, vu qu’elle comprend son cœur. Mais McKenna trouve que, dans ce cas, lui aussi peut communiquer avec Heinley. À la fin, ils décident de s’occuper ensemble de Heinley.

Heinley dans sa tête pense que lui et Navier ne peuvent pas communiquer sans mot. La preuve avec l’histoire du dessin de Navier. Il n’avait toujours pas compris sa signification.
Il veut d’ailleurs que ce soit McKenna qui prend soin de lui. Il fait même un geste de la main pour tenter de communiquer, mais Navier ne le comprend pas. Ne voulant pas que Navier soit déçue de ne pas communiquer avec lui, il décide de laisser sa femme le soigner, même si elle fait n’importe quoi. McKenna ne peut que regarder impuissant Heinley.
Au bout d’un moment, Heinley, fatigué du traitement de Navier, tente de demande de l’aide à McKenna.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 233

Navier fait un cauchemar, où elle voit deux immenses oiseaux dorés se battre pour une couronne. Elle se fait heureusement réveiller par Heinley. En fait Navier s’est endormie sur le lit de Heinley alors qu’elle le surveillait. McKenna n’est pas là, il a été renvoyé par Navier.
Navier demande à son mari s’il va mieux. Ce qui est le cas, Heinley a depuis l’enfance la capacité d’aller mieux en une journée.

Alors que Heinley mange, Navier lui demande de ne pas retomber malade et d’éviter la pluie. Puis elle demande à Heinley si le duc d’Ergi a une rancune contre Sovieshu. Heinley ne sait pas trop. Il sait que Ergi déteste Sovieshu, mais il déteste aussi beaucoup de personnes.
La discussion s’arrête là. Heinley part avec McKenna pour vérifier quelque chose.

Navier s’inquiète de voir Heinley travailler alors qu’il est encore un peu malade. Pour se changer les idées, elle va dîner avec Lebetti. Elle lui pose des questions sur ses études. Lebetti croyait que gérer un petit domaine serait facile, mais ce n’est pas le cas.

Plus tard, Navier pose la même question au sujet du duc Ergi à ses femmes de chambre. Beaucoup ne savent pas quoi dire. La comtesse Zuber et Laura, elles, sont curieuses de savoir pourquoi le duc régi a trahi Rashta. Lebetti, qui écoute la conversation, demande plus d’information. Étant enfermée pour être protégée de Rashta, elle n’est pas au courant de certaines choses.
Elle est donc choquée d’apprendre ce qu’a fait le duc Ergi contre son frère et Rashta. Elle est même très en colère et voit le duc Ergi comme l’ennemi de sa famille.

Koshar et Master ont un rendez-vous. Les deux semblent heureux de se voir, surtout Koshar. La preuve, les nobles qui voient cette scène sont étonnées de voir Koshar sourire.
Koshar et Master vont dans le restaurant. Puis, Masters avoue maladroitement qu’elle pense parfois à Koshar. Celle-ci avoue que lui aussi pense à Masters. (C’est officiellement un couple mignon). Masters rougit, puis il tombe dans le silence.

C’est ainsi qu’il entend les gens parler de Navier et des paroles du saint. Heureusement, ils entendent que des louanges faisant sourire le couple. Seule une personne dit quelque chose de mal sur l’impératrice. Koshar veut intervenir, mais Masters agit plus vite que lui.

Koshar et Masters retournent au palais. Koshar est très satisfait de ce rendez-vous. Il dit même que « C’était confortable, frais et mignon » à Navier quand elle lui pose des questions à ce sujet.
Navier fait une drôle de tête à cette réponse. Koshar croit qu’il a dit une bêtise. Alors qu’il réfléchit à ses paroles, Navier lui demande vu que Masters est bonne, pourquoi ne pas annuler le mariage avec la princesse Chalet.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo

image_print

Peluche Kwami chat de Miraculous – Patron gratuit

La saison 4 de Miraculous vient de sortir. J’ai donc décidé de faire les peluches des créatures qui répondent au doux nom de « Kwami ». Vous trouverez tout ce qu’il faut pour faire le Kwami de chat noir. Pour la Kwami de Ladybug il faudra attendre le prochain article.
La peluche est un peu facile. Par contre, il faut être délicat, car certains éléments étant petits, ils sont difficiles à coudre à la machine.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,

Fourniture

– Des ciseaux.
– Des épingles.
– Du noir
– Du fil noir
– De la feutrine blanche, noir et vert.
– Du rembourrage.
– Une aiguille.
– De la colle.

Patron

Le patron est à télécharger gratuitement, il suffit d’appuyer sur le bouton violet.

Tutoriel

1/ Téléchargez le patron, imprimez-le et découpez-le.
2/ Découpez trois fils de laine noir de 20 cm.
3/ Découpez la tête, la tête arrière, le corps, les bras, la queue, les cuisses, les oreilles et les jambes dans le tissu noir. (Rajoutez 2 cm à la découpe).
4/ Découpez les yeux dans la feutrine verte. La pupille et la bouche dans la feutrine noire et les reflets dans la feutrine blanche.
5/ À l’aide d’une machine à coudre ou d’une aiguille, cousez la tête arrière (partie A1 et A2) ensemble. Puis cousez la partie B1 et B2 de la tête de devant ensemble. Cousez les deux parties de la tête (A et B) ensemble en laissant une ouverture.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,


6/ Cousez les deux parties du corps ensemble. De même pour les bras, les cuisses, les oreilles, les jambes, en laissant toujours une ouverture. Cousez la queue en la pliant en deux dans la longueur.
7/ Retournez le corps, la tête, les cuisses, les oreilles, les bras, la queue et les jambes.
8/ Faites un nœud à une des extrémités des fils de laine. Cousez ces trois fils sur le visage (un sur le haut du crâne et deux sur chaque joue pour faire les moustaches).
9/ Rembourrez tous les éléments. Puis utilisez un point invisible pour fermer les ouvertures.
10/ Cousez la tête au corps. Les pieds avec les cuisses. Puis attachez-les au corps. Faites de même pour la queue. Puis cousez les deux oreilles au sommet du crâne.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,


11/ Pour finir, collez les yeux.

Voilà, la peluche est finie. Vous pouvez retrouver plus tard les autres Kwami de Miraculous dans ma boutique, ainsi que leur patron si vous voulez les faire vous-même.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,


image_print

Alter Reality Chap.11 : Un besoin d’energie P.1

Voici le chapitre 11 du tome 1 de mon Light Novel Alter Reality.
Toutes les semaines, un chapitre sera posté. N’hésitez pas à donner votre avis.


Kate – La salle à manger de la banque

Après cette aventure, nous nous étions retrouvés dans la salle à manger de la banque. Une petite pièce qui prenait place entre les bureaux des employés, et derrière le grand comptoir. Elle était plutôt simple avec deux tables entourées de chaises, des placards, un évier et un four à micro-ondes inutile, vu qu’il n’y avait plus d’électricité.

Ce lieu n’avait rien de ragoûtant, pourtant nous savourions nos plats avec plaisir. C’était un peu notre récompense, après cette journée.

Ainsi, je mangeais une salade de pâtes encore fraîche. J’appréciais chaque bouchée, sachant que je ne pourrais pas en déguster une autre avant un bon moment.

Un sandwich en main, Debora ferma les yeux de satisfaction.

— Ça fait tellement du bien de manger à sa faim.

Vick en profita pour ouvrir une canette de soda et en prit une grosse gorgée.

— Je suis d’accord.

Alex fixa un point dans le vide, s’imaginant sûrement déguster un bon gros morceau de viande.

— Personnellement, la viande me manque. Je suis contente de manger ce que j’ai, il ne faut pas croire. Mais un bon steak !

Debora rigola.

— Arrête ! Ne me dis pas ça. Ça ne fait que quelques jours… On dirait un drogué.

Alex fit la moue.

— J’ai besoin de protéine, moi…

Jim mâchouilla un morceau de jambon sec, regardant les placards remplis de boîtes de conserve comme un pirate devant son coffre au trésor.

— Au moins, nous avons de quoi manger pour tout le monde.

La tête et les épaules baissées, Tam parla d’une petite voix.

— J’aurais tellement voulu y être.

Alex tapota doucement l’épaule de Tam.

— Ne sois pas déçu, tu viendra la prochaine fois.

— Allez courage !

Je ne dis rien à cette remarque, ne préférant pas décourager le jeune garçon. Personnellement, je souhaitais qu’il ne vienne pas. Dans le groupe, certains étaient jeunes, mais lui était clairement un enfant. Je ne ferais jamais la bêtise de l’envoyer au front. Il avait déjà subi un traumatisme, ce n’était pas la peine de lui en rajouter un autre.

William entrouvrit la porte et rentra dans la salle.

— C’est bon, tout le monde est nourri !

Il prit alors une salade et commença à manger sans un autre mot.

— Il n’y a pas eu de problème ?

Entre deux coups de fourchette, William daigna lever sa tête pour me répondre.

— Question stupide ! Personne n’aurait refusé un repas, même s’il était mauvais.

Debora fait mine de frissonner au sérieux de William.

— Tellement froid.

J’ignorais la provocation de cet homme.

Je me réjouissais que les survivants puissent manger à leur faim. Au moins, nous n’étions pas partis en expédition pour rien.

Toutefois, une pensée tournait encore et encore dans ma tête depuis notre retour. Les munitions…

J’avais vraiment un mauvais pressentiment à leur sujet. Nous n’avions pas de consoles pour recharger, et encore moins d’électricité pour faire marcher le tout.

En plus, même si nous avions de quoi alimenter les machines, marcheraient-elles ?

Ma voiture avait bien cessé de fonctionner soudainement. Peut-être que c’était le cas avec tous les appareils électriques… Sauf les Altereurs.

C’était vraiment bizarre.

— Kate !

— Oh ! Kate !

D’un coup, une main apparut devant moi.

— Oui ! Quoi !

Affolée, je constatai que tout le monde me dévisageait.

— Ça fait plus de deux minutes que tu regardes dans le vide, ta fourchette en l’air. Il y a un problème ?

Inquiet, Alex me fixa. Je souris.

— Ah ! Désolée, j’étais perdue dans mes pensées.

Vick me fit un clin d’œil.

— Si tu penses à la date butoir de ton boulot. Je suis désolé de te le dire, tu l’as dépassé depuis un moment.

— Non ! Je pensais aux munitions.

Le visage de Vick se figea.

— Ah !

— Je ne sais pas où on pourrait se fournir en consoles et en électricité. J’ai beau réfléchir…

Vick leva un doigt en l’air, tout en prenant une gorgée de sa boisson.

— Pour les consoles, c’est facile, il suffit de trouver un magasin de jeux. Il y en a partout.

— Mais même, il faut les alimenter, et elles risquent sûrement de ne pas marcher. La preuve, plus aucun appareil ne démarre.

Tout le monde acquiesça.

— C’est vrai ! Mais…

Vick fixa le plafond, ne finissant pas sa phrase. Il avait l’air de réfléchir au problème.

— L’électricité et les consoles, ce n’est pas un problème !

Une voix apparue derrière moi. Surprise, je sursautai, et me retournai. Je vis Jimmy dans l’encadrement de la porte, essayant de rentrer avec son fauteuil. Par réflexe, je me levai et bougeai ma chaise, pour lui permettre de passer.

— Merci !

Il me salua avec un sourire et avança.

William ouvrit sa bouche, les yeux remplis de méfiance.

— Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

Jimmy répondit à William le sourire aux lèvres, ne faisant pas attention à son ton désagréable.

— Je veux dire que ces deux éléments ne sont pas durs à se fournir. C’est même relativement facile.

— Mais les consoles doivent être mortes ?

À ma question, Jimmy me fit non de la tête.

— Connaissez-vous le terme IUM ?

Confus, tout le monde regardait son voisin en quête de réponse. Seul Vick leva la main en gigotant sur son siège, comme un élève voulant être interrogé par un professeur. Jimmy en voyant ça laissa la parole à mon frère.

— C’est une impulsion électromagnétique, connue pour créer une émission d’ondes qui peuvent détruire les appareils électriques et électroniques.

Satisfait de la réponse, Jimmy applaudit brièvement Vick.

— Exacte !

Je levai un sourcil de surprise.

— Comment connais-tu ça, toi ?

— C’est une « excuse » souvent utilisée dans les scénarios de jeu vidéo. Cette onde existe, mais il faudrait qu’elle soit d’une puissance phénoménale pour toucher une ville entière comme la nôtre. C’est pour ça que l’idée de l’utiliser comme arme a été abandonnée.

Jimmy ferma les yeux et acquiesça au mot de Vick.

— Oui, en théorie. Pourtant c’est bien ça qui nous a frappé de plein fouet.

Mon frère cligna plusieurs fois des yeux.

— Sérieusement !!!!!

Vick cria d’étonnement.

— Je ne sais pas encore comment, mais c’est bien un IUM qui a paralysé la ville, la preuve.

Il montra son Altereur.

Alex, le regard perdu, fixa la montre.

— Je ne te suis plus là…

— Les Altereurs marchent encore. N’est-ce pas ?

Nous hochâmes nos têtes.

— Savez-vous que le créateur des Altereurs a mis un système pour contrer ces ondes.

Je bafouillai et m’assis sur une chaise.

— Tu veux dire, que…

— Je ne sais pas s’il avait prévu le coup ou s’il était parano. Mais c’est un fait. Ses Altereurs ne peuvent pas subir d’IUM contrairement aux autres machines.

Jim, les bras croisés, fixa Jimmy.

— D’accord, je comprends. Mais c’est quoi, le rapport avec les munitions ?

— Les IUM n’affectent que les objets avec une batterie fonctionnelle ou branchée à une source d’électricité. Certains matériaux protègent aussi de ces ondes.

Vick se leva comme s’il avait eu une illumination.

— Attends, tu veux dire que les consoles et les écrans, non alimentés et encore emballés, marchent encore ?

Jimmy sourit.

— Oui, c’est ça.

Mon visage se décontracta, je ne pouvais pas m’empêcher de sourire bêtement.

— Mais l’électricité ?

Une seule question de William me fit redescendre sur terre. La chute était dure. Nous n’étions pas encore sortis d’affaire.

— Il existe bien des groupes électrogènes !

Personne ne dit plus rien, attendant la suite. Si j’étais Jimmy, je me serais sentie oppressée par tant de regards posés sur moi.

— Les hôpitaux en détiennent dans leur sous-sol, ils sont souvent stockés derrière des murs en plomb, un matériau que les ondes ne peuvent pas traverser. En plus en étant sous terre, ils ont encore plus de chance de fonctionner.

Les mains sur la table, les épaules crispées, je fixai Jimmy.

— Tu… Tu veux dire que le problème des munitions est réglé.

— Oui ! Il suffit de chercher le matériel et c’est bon.

Soulagée, je soupirai et laissai tomber mon corps en arrière, percutant le dossier de la chaise de plein fouet.

— Mais comment sais-tu ça ?

Déconcerté Vick posa cette question. En réponse, Jimmy lui sourit gentiment.

— J’ai travaillé sur les Altereurs !

— QUOI !

Devant cette révélation, tout le monde se leva.

alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo

image_print

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 228 à 230

Voici les résumés des chapitres 228 à 230 de Remarried Empress.

Chapitre 228

À cette demande, Navier regarde Lebetti avec étonnement. Elle se souvient que la jeune fille détestait l’enfant née de son frère et de Rashta. Lebetti avoue qu’elle déteste toujours l’enfant. Mais c’est le seul lien de sang qui lui reste avec son frère. Elle le déteste et l’aime à la fois. Elle veut s’occuper de lui pour qu’il ne soit pas malheureux.

Devant cette explication sincère, Navier accepte. Lebetti part, laissant Navier avec ses pensées. Elle se demande si elle va devoir coopérer avec l’Empire d’Orient pour retrouver le neveu de Lebetti. Car, malheureusement l’enfant a été vendu comme esclave, car il est né d’une femme esclave.
Navier se souvient d’une lettre qu’elle a reçue de Sovieshu, mais qu’elle a jetée. Elle décide de la lire, ainsi elle prendra l’excuse de répondre pour demander de l’aide au sujet de Lebetti.

Sovieshu lui a écrit au sujet d’Angel et de sa demande sur la diminution de la puissance magique. Il pose également des questions sur le duc Ergi, car il vient de lire un rapport au sujet de l’homme.
C’est alors qu’elle est interrompue par Heinley, qui l’appelle. Navier lui montre aussitôt la lettre.
Heinley comprend qu’Angel et ses chevaliers sont là pour enquêter sur le phénomène de diminution de la magie.

Heinley prend la lettre. Il dit que Sovieshu et lui sont dans le pétrin. Néanmoins, s’il efface toutes les preuves personne ne pourra l’accuser. Car ce phénomène est naturel avant tout, Heinley l’a juste accéléré, il ne faut pas l’oublier. On ne peut pas accuser la nature.
Navier est tout de même inquiète. Heinley demande alors l’autorisation de déchirer la lettre. Mais Navier refuse, car elle doit répondre pour aider Lebetti.

Le lendemain, c’est Heinley qui a écrit la lettre, puis il part chercher une autre pierre magique. Pendant ce temps, l’archiduc Kafmen et Dolsey sont venus rendre visite à Navier. Dolsey en profite pour offrir un autre dessin, bien plus coloré que les autres. Navier comprend qu’il veut plus de pierre et lui fait un clin d’œil pour montrer qu’elle accepte.
Dolsey demande ensuite à voir la magie de Navier dans un lieu isolé. Navier appelle une servante pour demander de l’eau, mais Dolsey l’arrête. Il lui demande d’utiliser sa magie sans eau. Cette demande surprend Navier, mais elle accepte.

Navier se concentre et arrive à créer un peu de glace. Dolsey trouve ça très faible. Navier est déçue. Alors Kafmen tente de l’encourager en disant que c’est bien. Dolsey lui demande de ne pas mentir.
Kafmen évite le regard de Navier. Elle comprend que Kafmen pense comme Dolsey. Celle-ci lui demande alors de continuer à faire de la magie.

Ainsi, Navier crée de la glace pendant deux heures. Elle est épuisée. Dolsey demande d’un coup un café. Ce qui énerve Navier, car elle voit que l’homme/dragon n’a aucune empathie. Alors que Kafmen et Dolsey discutent en mangeant. Dolsey se met soudainement à parler de la potion d’amour, disant qu’il va trouver un moyen de le résoudre.
Navier et Kafmen tressaillent. Kafmen avoue alors que le problème est résolu. Dolsey pose plein de questions sur le sujet. Puis, il demande s’il reste à Kafmen un peu de l’antidote, car il en a besoin. En fait, Dolsey en voyant Kafmen souffrir autant a décidé de boire la potion.
Kafmen part, pour chercher le remède. Dolsey se tourne vers Navier et lui dit que si elle est reposée elle peut continuer à refaire de la magie.

Kafmen revient au bout d’un moment. Il donne la potion à Dolsey qui la boit aussitôt. Navier et Kafmen se cachent sous la table, surprenant Dolsey. Ils ont peur de sa réaction par rapport au médicament. Dolsey est agacé par leur comportement. Il décide donc d’en sortir un par lui-même.
C’est alors que McKenna apparaît appelant Navier. Dolsey croise le regard de McKenna. Il demande alors à Navier qui est ce charmant petit oiseau bleu. (McKenna, un dragon est tombé amoureux de toi, court !)

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 229

Navier est surprise que le dragon ait identifié McKenna comme un oiseau. Elle fait mine de ne rien savoir. McKenna sent que quelque chose ne va pas, quand Dolsey dit qu’il est mignon et adorable. Il décide de fuir, mais il est poursuivi par Dolsey.

Après quelques heures, McKenna revient vers Navier, qui lui demande ce qu’il s’est passé. Heureusement McKenna n’a rien eu, au bout d’un moment Dolsey s’est figé sur place et il est parti. Navier est obligée d’expliquer que Dolsey est un dragon. Par contre, elle ne dit pas que son comportement est dû à une potion d’amour. Le pauvre McKenna est chamboulé et anxieux, au point qu’il a oublié pourquoi il était là.

Il informe ainsi Navier qu’un saint en pèlerinage va passer dans la région. Il demande s’il serait bien de l’accueillir pour bénir l’avenir de la famille royale. Navier trouve que c’est une bonne idée, mais veut d’abord demander à Heinley. Malheureusement, le saint arrivera sûrement avant que Heinley revienne de sa chasse aux pierres magiques. McKenna demande alors ce qu’il doit faire.

Un gros navire est entré dans la marina Blue Bohemian, c’est le duc Ergi qui rentre chez lui. Bizarrement, le personnel est très réduit par rapport à la taille du manoir.
D’un coup, le duc Ergi est appelé par sa mère, en la voyant le visage du Ergi se durcit. La femme a l’air d’aimer son fil, mais le duc Ergi rejette son affection.
Puis l’archiduc Claudia qui est le père d’Ergi apparaît. Il est très en colère à cause du comportement de son fils. Ergi part, laissant sa mère en larme qui demande à son mari quand est-ce que Ergi lui pardonnera.

Le duc Ergi sort du manoir et se dirige vers une petite maison isolée dans le jardin. Une femme en chaise roulante vit dans cette humble demeure. Le duc Ergi l’appelle « mère », il court vers elle et lui embrasse la main. Il lui parle gentiment, et doucement.
Le duc Ergi se montre très affectueux avec cette femme. Mais au bout d’un moment, elle tousse. Elle semble très malade. Le duc Ergi la prend dans ses bras et va la coucher dans sa chambre.
Le duc Ergi assied sur une chaise, puis il commence à raconter l’histoire d’un homme qui a trahi sa femme et d’une femme qui l’aimait. Il dit ensuite : bien sûr, ils ont été punis. Mais celle-ci est encore inachevée. La femme sourit faiblement, écoutant son fils.

Navier décide de ne pas organiser de grand événement pour accueillir le saint, elle préfère y aller elle-même. McKenna accepte et prépare le lieu de rencontre.
Trois jours plus tard, tout est organisé. Navier est avec McKenna et des chevaliers déguisée en civile. Il trouve le saint marchant dans un champ, habillé simplement. Le saint est étonné de les voir. Navier et le saint se saluent. Navier lui demande si elle peut l’aider. Le saint répond qu’il doit juste marcher droit, rien d’autre. Même s’il voudrait avoir un chariot ou un cheval, mais dans ce cas ce n’est plus un pèlerinage. Puis le saint rigole.

Ensuite il dit quelque mot au creux de l’oreille de Navier. Ce qu’il dit étonne Navier. Le saint dit par la suite : que les habitants du Grand Empire occidental devraient vous remercier d’avoir rencontré Votre Majesté l’empereur.
McKenna s’inquiète et demande ce que le saint a dit à Navier plus tôt.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 230

Ce que le saint a dit à Navier est : si vous avez plus d’un enfant, faites-en des frères et des sœurs proches. Navier trouve la recommandation normale. Mais ce qui la dérange, c’est qu’il l’a chuchoté, comme si c’était un secret.
Alors que Navier réfléchit, ses femmes de chambre parlent du saint et demandent ce qu’il a dit. Le vicomte Landre raconte tout aux bonnes. Il est heureux des paroles du saint, qui démontre que Navier est importante pour l’empire. Ceci fera sûrement taire les rumeurs.

Deux jours plus tard, Heinley revient. Navier lui parle de la déclaration du saint par rapport à leur enfant. Lui aussi trouve cette prophétie étrange.
Heinley explique à Navier qu’il a de nouveau vu le 4émé escadron de chevalier où il avait caché les pierres. Les chevaliers errent à la recherche de preuve sans savoir quoi chercher. Heureusement cette fois, Heinley ne s’est pas battu. Il a juste fait diversion avant de prendre la pierre et fuir.

Navier réfléchit à comment récupérer les pierres magiques sans mettre en dangers Heinley. C’est alors que Dolsey et Kafmen apparaissent. Dolsey lui demande si l’oiseau bleu est ici. Dolsey explique qu’il suivait un oiseau bleu et que celui-ci a disparu. Il semble que le dragon voyait McKenna comme un oiseau et que quand l’effet de la potion s’est dispersé il l’a vu sous forme humaine, sans faire le rapprochement.

Étonnée, Navier demande à Kafmen si la potion a un tel effet. Kafmen répond que non. Dolsey veut voir l’oiseau bleu. Navier lui demande s’il veut vraiment revoir l’oiseau bleu, alors que le médicament ne fait plus effet.
Dolsey explique qu’il aime ce sentiment. Il veut en élever un. C’est alors que Navier entend McKenna l’appeler. McKenna voit Dolsey, il s’arrête.

Heureusement, Dolsey ne semble pas intéresser par lui. Aussitôt Navier promet au dragon de lui offrir un merle bleu élevé dans le palais. Dolsey sourit et part avec Kafmen.
Navier regarde McKenna et a une idée. Si McKenna devient un oiseau et demande à Dolsey de chercher les pierres magiques. Le fera-t-il ?
McKenna est effrayé par le regard de Navier.

Le duc Ergi a parlé avec sa mère jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Ergi rentre chez lui et croise son père devant sa chambre. Les deux hommes se disputent. Le père a appris ce qu’a fait Ergi à Sovieshu. Il a honte. Puis, il demande à son fil de pardonner à Alaysia (sa première mère : belle-mère ?). Elle a risqué sa vie pour le sauver. En réponse le Duc Ergi ferme violemment la porte au nez de son père.

Heinley va dans son bureau et trouve McKenna avec un visage sombre. Il soupire, se demandant s’il aurait mieux fait d’être moins beau. Heinley lui dit d’arrêter de dire des bêtises. McKenna dit que le dragon l’a reconnu comme un bel oiseau, ça ne peut qu’être vrai.
Heinley l’ignore et écrit une lettre. C’est une lettre d’amour pour Navier. Comme il part quelque jour, il veut lui raviver de vieux souvenirs. Par contre, McKenna n’a pas le droit de la lire.
Il embrasse la lettre, va voir Navier et la cache dans la cape de sa femme.

Navier est surprise de voir Heinley. Celui-ci embrasse amoureusement Navier et part.
Plus tard, Navier va dîner avec sa famille. Alors qu’elle se prépare et met sa cape, Master apparaît. Elle demande à Navier un petit service. Elle veut qu’elle transmette à Sir Koshar une lettre. Rouge comme une tomate Master demande si Navier pourra le faire. Bien sûr, Navier accepte.
Elle met rapidement le mot dans sa poche sans le lire.

Navier s’inquiète pour Masters. Son frère est fiancé à la princesse Chalet. N’allait-il pas avoir un conflit entre les trois ?
C’est alors que Navier voit son frère devant le restaurant. Elle le salue et lui donne tout de suite la lettre disant que ça vient de Masters. Navier part pour le laisser seul.
Koshar rit maladroitement en se rappelant de Masters. Il lit ceci : vous souvenez-vous ? Quand tu m’as caressé les hanches, je suis aussitôt tombée amoureux de toi.
Koshar prend peur et laisse tomber le papier.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo



image_print

Défiler vers le haut