Menu Fermer

Review : The Virtual Character I Personally Raised Wants to Marry Me

Présentation

The Virtual Character I Personally Raised Wants to Marry Me traduit grossièrement en français « Le personnage virtuel que j’ai personnellement élevé veut m’épouser » est un Web Novel chinois écrit par 最爱梅子酒. L’histoire compte actuellement 442 chapitres et elle est terminée

La quatrième de couverture

« Xu Sili est mort jeune. Il s’est réveillé à nouveau pour découvrir que… non seulement il était vivant, mais il était devenu le nouvel empereur d’un empire extraterrestre. L’empire était dans un état misérable. Il faisait face à une grande crise à cause de bêtes extraterrestres qui pouvait attaquer l’empire à tout moment.

À cette époque, il est tombé sur le trône exclusif de l’empereur. Devant lui se tenait un bel homme en uniforme militaire blanc. L’homme portait des bottes noires à hauteur du genou et marchait sur sa poitrine. Il y avait un sourire cruel et sanguinaire sur son visage alors qu’il plaçait le pistolet laser sur le front de Xu Sili.
Il déclara : “Meurs, nouvel empereur.”

Attendez, attendez ! Xu Sili était confus quand il a vu clairement le visage de l’homme. Pourquoi cet homme ressemblait-il tellement au personnage virtuel qu’il a élevé ?
Hein? C’était le bel uniforme que Xu Sili a mis de longues heures à gagner !

Sheng avait un secret. Il pouvait entendre la voix de Dieu.
À l’époque où tout le monde autour de lui devenait fou de la princesse. Il savait que tout ce qui concernait la princesse était en fait un cadeau de Dieu, et que celui qui l’avait vraiment sauvé du vendeur d’esclaves.
C’était le grand Dieu !
Il était mystérieux et puissant. Il avait la voix la plus émouvante du monde. Il remua l’esprit de Si Sheng chaque nuit, le gardant envoûté et incapable de dormir. Si Sheng voulait tellement le voir qu’il en devenait fou.
Finalement, il y eut un jour où Dieu lui demanda : “Que ferais-tu si j’apparais devant toi ?”
Si Sheng s’est agenouillé sur un genou et a humblement offert sa loyauté. Cependant, il comprit à ce moment-là qu’il avait une ambition plus profonde… plus sauvage dans son cœur pour Dieu.
C’est probablement l’histoire du personnage principal qui migre vers un monde extraterrestre et reconstruit une maison avec son personnage virtuel. »

Avis

Xu Sili est un jeune chanteur qui a découvert qu’il était atteint du cancer. Malheureusement, il ne meurt pas de sa maladie, mais d’un accident d’avion. Avant de mourir, il était fan d’un personnage virtuel qu’il a élevé. Il l’aimait tellement qu’il a inverti de l’argent dans un jeu vidéo virtuel pour que lui et son personnage favoris soient intégrés. Hélas, il est parti avant de voir l’aboutissement du jeu en réalité virtuelle.
C’est alors que Xu Sili se réveille dans la peau d’un jeune homme aux cheveux argentés et aux yeux mauve. Il est aussitôt attaqué par un homme en uniforme blanc qui lui demande de mourir vu qu’il est un traitre.
Xu Sili comprend rapidement qu’il a pris possession du corps virtuel à son image qu’il a demandé d’intégrer aux jeux «Starry Sky Era». Il est en fait Sinuo le nouvel empereur de la planète Roland.
Son personnage a trahi la planète, en échange de la vie sauve, au peuple lézard. C’est pourquoi, Si Sheng, le maréchal, a décidé de le tuer.
Heureusement, Xu Sili réagit vite, il utilise un pouvoir mettant Si Sheng sous son contrôle.
Xu Sili se met alors à enquêter sur sa situation. Il apprend que la planète, qu’il dirige, est dans un état de crise à cause de bêtes extraterrestres. La famille royale est morte, ne laissant que lui et son jeune frère de 10 ans comme héritier.
Xu Sili décide de rendre la gloire d’antan à son pays, avant que les braves, les joueurs, rentrent dans le serveur du jeu. Tout ceci, sans se rendre compte que Si Sheng le regarde bizarrement.

Xu Sili est un célèbre chanteur, venant d’une famille aisée. Il apprend qu’il est atteint du cancer, mais n’avertit pas sa famille de peur de les rendre malheureux. Sachant qu’il ne lui reste pas beaucoup de temps, il investit dans un jeu de réalité virtuelle. Pour le remercier, les créateurs créent un personnage lui ressemblant qui sera l’empereur du pays Roland, une planète qui servira de point de départ pour les joueurs. Il intègre également Si Sheng, le personnage favori de Xu Sili qui vient d’un autre jeu et qu’il a élevé avec tendresse. Son souhait, c’est que son personnage et Si Sheng contenue d’exister tout en étant ensemble.
Hélas, Xu Sili mourra d’un accident d’avion, alors qu’il devait se rendre à un rendez-vous proposé par son deuxième frère. Alors qu’il meurt, il lui enverra un dernier message d’adieu.
Ce que Xu Sili ne sait pas, c’est qu’il se réincarnera dans le corps virtuel de son propre personnage. Il devra alors reprendre en main toute la planète, et gérer les joueurs.
Xu Sili profite de sa deuxième chance, en essayant de voir le bon côté des choses, il pourrait avoir une chance de revoir sa famille. En plus de ça, il a à ses côtés Si Sheng, qui deviendra au fur et à mesure un vrai soutien.

Jeux video, aventure, romance, Yaoi, virtuel, MMORPG, futur, science-fiction, isekai, LN, light novel, web novel, chinois, chine, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, planete, espace,

Si Sheng est le maréchal de Roland. Il a comme but de protéger la planète et la famille royale. En apprenant que le nouvel empereur veut trahir la planète en la vendant aux ennemis jurés de Roland, Si Sheng décide de l’assassiner. Mais Si Sheng n’y arrive pas, il sent qu’une force l’en empêche. Il apprend que l’empereur Xu Sili lui a jeté un sort. En plus de ça, au moment où il allait le tuer, il a remarqué un changement dans le regard du jeune homme. Ce qu’il l’amène à enquêter, il découvrira alors que l’empereur serait son dieu.
Car oui, Si Sheng a un secret, il se souvient de son autre vie, quand il a été sauvé par dieu. Un être supérieur, qui lui offrait des cadeaux, l’aidait à grandir et la sauvait du vendeur d’esclaves. Il aime tellement son dieu, que ça va au-delà de l’adoration. Il veut l’avoir, le posséder, juste pour lui.
Hélas, Si Sheng n’a jamais pu le voir. Il croit même que son dieu là abandonner, car il a finis dans le vide avant de devenir maréchal.
Il cherche alors à savoir si Xu sili est vraiment son dieu. Mais également à savoir pourquoi il est devenu si faible ? Pourquoi l’a-t-il abandonné ?

Je brosse le tableau que des deux personnages principaux du livre. Mais il faut savoir qu’il y a toute une planète de personnage, entre les NPC, les joueurs, les ennemis… Plein de monde viendra participer au livre. D’autres plus récurrent que certains, rendant l’histoire plus authentique.
L’auteur passera par plusieurs arcs, mais il met toujours des moments en rapport avec l’intrigue du pays recoupé avec des moyens de tendresse entre Xu Sili et Si Sheng. Résultat, on ne s’ennuie pas.
Il y a plusieurs points de vue, entre Xu Sili, Si Sheng et les NPC qui sont dans le jeu. Les joueurs, et les créateurs du jeu, qui voit l’univers de leur jeu vidéo évoluer bizarrement. Puis la famille de Xu Sili, qui voit au début du jeu un moyen de faire leur deuil, alors que d’autres le voient comme un gouffre financier. Bref, le monde réel et virtuel y est bien représenté. Au point, que, par moments, l’auteur fait sous-entendre, que le jeu est trop sophistiqué pour être juste virtuel.

Quant à l’intrigue, on surfe sur la vague d’un complot entre deux ennemis, mais également sur l’agrandissement du pays de Roland. Xu Sili devra faire face à un peuple découragé, pauvre, tristement faible et qui ne peut pas faire face aux créatures extraterrestres qui ravagent les villes. Il s’aidera de nombreuse personne et surtout des joueurs pour rendre à son pays toute sa gloire. On apprend alors qu’il existe tout un système de pouvoir, comme les classes et les races qu’on retrouve dans tout MMORPG. Sauf que Xu Sili à le contrôle de certaines données, ce qui rajoute un peu de piment à l’histoire.

Conclusion

Au vu des nombreux chapitres, on pourrait croire que ce web Novel devient ennuyant au fur et à mesure de sa lecture. Ce qui, étonnamment, n’est pas le cas. Le livre se bonifie petit à petit. Le lecteur est aux mêmes titres que les joueurs dans le jeu, on voit le monde grandir et on apprend ses secrets à chaque mot.
Ce web Novel a son propre univers, ses propres règles, créant un monde très riche. Les personnages sont attachants. De plus, la romance n’étouffe pas le web Novel, elle est bien proportionnée, presque comme les épices dans un plat.
Un bon roman, qui doit être lu, si vous aimez les histoires aux goûts de science-fiction, de fantastique, avec une touche d’aventure et de romance.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

 

Review : Kumo Desu ga, Nani ka?

Présentation

Kumo Desu ga, Nani ka? traduit grossièrement en français « Je suis une araignée, et alors ? » est un Light Novel japonais écrit par Baba Okina et illustrer par Kiryuu Tsukasa. L’histoire compte 16 tomes et elle est terminée. Le Light Novel a également une version mangas et un animé.

La quatrième de couverture

« Dans un monde parallèle, le héros et le roi démon se livrent à un combat d’une telle violence, que leur magie s’est ressentie sur la Terre, allant même jusqu’à détruire une classe remplie d’élèves. Cependant, toutes les personnes mortes dans cet incident se sont réincarnées dans un monde fantastique, dans lequel ils vont pouvoir trouver une nouvelle forme.
L’histoire nous entraîne dans le quotidien d’une des victimes. Cette personne, la moins populaire de la classe, se retrouve réincarnée en araignée.
Malgré sa position peu avantageuse, elle accepte sa nouvelle vie et va tout faire pour pouvoir survivre, par la seule force de sa volonté.  »

Avis

L’histoire commence par un long combat entre le héros et le roi démon d’un monde de fantasy. Leur puissance magique était telle qu’elle a traversé un autre monde et formait une gigantesque explosion dans une salle de classe, tuant les élèves et le professeur à l’intérieur.
Ces derniers se sont réincarnés dans ce monde, certains sont devenus des nobles, des princes ou princesses, d’autres sont devenus des monstres ou de simples roturiers dans d’autres pays. Bref, tandis qu’ils y avaient des chanceux, d’autres vivaient une vie remplie d’épreuve.
C’est le cas de notre héroïne, qui était déjà connu dans sa classe pour être antisocial. Elle s’est réincarnée en une araignée au sein d’un donjon rempli de créatures surpuissantes. Faible, perdue, elle devra utiliser ses connaissances humaines pour survivre. Mais également pour sortir de ce donjon et comprendre ce qui lui arrive.

Kumo Desu ga, Nani ka, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, araignée, heroine,

Kumoko, notre héroïne, s’est réincarnée en monstre araignée dans le donjon le plus dangereux du monde. Elle s’est réveillée entourée de nombreux frère et sœur araignées. En voyant certains en dévorer d’autres, Kumoko comprend rapidement la cruauté de ce monde. Si elle ne devient pas plus forte, elle sera mangée par les autres monstres.
Ainsi, Kumoko sort de son nid et tente de comprendre le monde qui l’entoure. Elle se battra constamment en utilisant ses capacités et son intelligence humaine au point d’évoluer vers un être incroyablement puissant.
Son seul souhait est de vivre paisiblement, sans être harcelé par d’autres. Mais pour cela elle devra faire face à de nombreux ennemis comme des monstres, des humains, des démons, voire même des dieux.

Dans tous les livres que j’ai lus, Kumoko est sûrement le personnage qui évolue le plus. Elle passe d’une jeune fille antisociale, qui n’a pas confiance en elle et terrifiée, à une araignée qui à confiance en ses capacités, qui devient courageuse et sait faire face aux dangers. Elle grandit rapidement, mais il faut dire que l’auteur ne lui donne pas le choix. Dès qu’elle est née, elle fait face à beaucoup de dangers, au point de devenir folle par moments ou de frôler la dépression.

Bien sûr, l’histoire ne suit pas que Kumoko. En plus de son histoire de survivante, on suit un deuxième personnage principal, Shunsuke Yamada, qui lui incarnera un prince humain. C’est grâce à son point de vue qu’on découvre le monde extérieur du donjon, ainsi les enjeux politiques de ce monde.
On apprend ainsi qu’il existe deux clans, ceux qui servent le roi démon et ceux qui suivent le héros. Chacun des personnages fait partie d’un clan. Mais par rapport au point de vue qu’on adopte, on remarque qu’aucun n’est vraiment le méchant de l’histoire. Chacun de leur action suit un but. Mais selon où on se place il peut être vu comme mauvais ou bien.

Kumo Desu ga, Nani ka, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, araignée, heroine,

Conclusion

Ce Light Novel est un pur livre de fantaisie. On y retrouve des intrigues, des monstres de tailles et des batailles épiques. Tout en ayant une héroïne originale, une petite araignée qui évolue à chaque combat.
L’auteur c’est parfaitement écrire les scènes de combats. De plus en ajoutant un système d’expérience comme les jeux vidéo on peut vraiment sentir l’évolution de Kumoko.
Puis à un moment de l’histoire, on comprend très vite que les élèves dans cette classe sont tous des pions dans un jeu d’échecs. Sauf que personne ne sait quelle partie ils jouent, ni pourquoi et qui sont les joueurs.
Un livre très bien écrit, qui fait partie des Light Novels à lire absolument. J’espère vraiment qu’un éditeur français sautera sur l’occasion pour le traduire et le publier, surtout quand on sait le succès de la licence.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Kumo Desu ga, Nani ka, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, araignée, heroine,

Review : Overlord

Présentation

Overlord est un Light Novel japonais écrit par Maruyama Kugane et illustrer par So-bin. L’histoire compte actuellement 14 tomes et elle est toujours en court d’écriture.
Le Light Novel est édité en France par Ofelbe. Overlord a également une version mangas et un animé.

La quatrième de couverture

« Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre jeu de rôle en ligne est sur le point de fermer.
Momonga, nécromancien mort-vivant, chef de la puissante guilde “Ainz Ooal Gown”, attend seul l’arrêt du jeu.
Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga n’est pas déconnecté et se retrouve propulsé dans un monde inconnu.
Prisonnier, le seigneur maléfique part à la découverte de terres hostiles.
Pour survivre, une seule solution s’impose à lui : conquérir le monde. »

Avis

Yggdrasil, un célèbre jeu de rôle virtuel en ligne après 12 ans d’existence va fermer définitivement. Momonga, un joueur vétéran, chef de l’une des 10 meilleures guildes du jeu, la guilde d’Ainz Ooal Gown, composée exclusivement de personnages « non-humains » attend dans le quartier général le « Grand Tombeau de Nazarick » la fin du jeu. Sur les 41 membres de la guilde, seul lui subsiste avec les PNJ. Des personnages non jouables créés par les membres afin d’assurer la protection du tombeau.
Momonga attend alors la fin du compte à rebours. Sauf, qu’à sa grande surprise, il n’est pas déconnecté de force. De plus, les PNJ semblent acquérir leur propre volonté, avec des sentiments, leurs propres idéaux et objectifs.
Momonga comprend très vite qu’il vient d’atterrir dans un nouveau monde, semblable au jeu Yggdrasil. Il n’a plus qu’une idée en tête d’explorer les secrets de ce monde, survivre et découvrir si d’autres joueurs sont aussi dans le même cas que lui. Ainsi, il doit s’efforcer de faire connaître le nom de sa célèbre guilde : Ainz Ooal Gown.

Momonga, un orphelin, sans petite amie, aime particulièrement le jeu Yggdrasil, où il a pu trouver un semblant de famille avec les membres de la guilde. Dans le jeu, il a vécu en tant que Chef de la guilde d’Ainz Ooal Gown. C’était un joueur qui incarnait une race très puissante, un Overlord (d’où le nom du livre) c’est-à-dire un mort-vivant squelettique de niveau 100.
Dans ce nouveau monde, il vivra sous les traits de son avatar et aura comme nom Ainz. Toutefois, depuis qu’il est devenu un squelette, il ne parvient plus à ressentir des besoins humains, comme manger ou dormir, et ses sentiments tels que la pitié ou la tristesse semblent avoir presque disparu.
De même, il ne peut plus perdre le contrôle de ses émotions, car un artefact l’oblige à le calmer, lui donnant un air de monstre au visage froid.
Heureusement, il sera entouré des PNJ créées par les anciens membres de la guilde. Qu’il traitera avec bienveillance comme si c’était ses neuves ou ses nièces. Au fur et à mesure de son aventure, il fera beaucoup de rencontre qu’il lui montrera que le monde qui l’entoure est vraiment réel.
Ainz est un chef d’une grande intelligence, parfois il se fait submerger par ses PNJ énergiques, mais arrive à les recadrer. Il se fait facilement respecter et adorer, mais il effraye aussi beaucoup les gens à cause de son apparence. Néanmoins, sa gentillesse naturelle et son sens de la justice amènent les gens à le suivre.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

Derrière Ainz se trouvent les gardiens de Nazarick. Ils sont les plus puissants PNJ de la base. Chacun d’entre eux doit protéger un ou plusieurs niveaux et ils ont sous leurs ordres de nombreux autres PNJ. De plus, ils ont juré fidélité à leur unique maître, le seigneur Ainz, allant parfois au fanatisme. Chaque gardiens ont leurs propres personnalités et capacités. Ils sont persuadés que Ainz veut conquérir le monde, alors que ce n’est pas vraiment le cas. Ils vont même monter leurs propres plans, sans savoir qu’ils mettent des bâtons dans les roues de leur maître.
S’ils n’étaient pas là, Ainz serait sûrement tombé dans l’isolation ou la folie. Grâce à eux, il a de la compagnie et des alliés de taille.

L’auteur nous montre un héros surpuissant, mais qui n’utilise pas sa force pour conquérir le monde. Il se sert de différent élément pour atteindre ses objectifs, comme des alliances, la technologie, la politique. Il va même jusqu’à construire un village rempli de monstre.
Toutefois, ça n’empêche pas Ainz d’utiliser par moments sa puissance, rendant ses passages épiques. C’est génial de voir les ennemis sous-estimer notre héros à cause de son physique de squelette et tomber des nus alors qu’il détruit une armée avec un seul sort.

Bien sûr, le livre n’est pas d’une histoire sombre de conquête. Il y a de l’humour, du gore, et même de l’amour par moments. De plus, l’auteur ne montre pas qu’un point de vue. On passe d’un allié quelconque, à un gardien, à Ainz ou un simple monstre. L’histoire est presque écrite comme un puzzle, avait des pièces ci et là, pour enfin dévoiler le tableau final, pour voir que chaque personnage citer était liée entre eux.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

 

Conclusion

C’est un très bon livre, qui n’a plus besoin d’être présenté. L’auteur est très bon pour décrire les passages de batailles et même les dialogues ne sont pas ennuyants. Chaque personnages sont intéressants et surtout l’auteur n’a pas peur de tuer ou blesser gravement ses créations.
Les tomes sont trop vite lus tellement on est pris par cet univers. On en vient presque à attendre le prochain livre avec impatience. Les illustrations magnifiques permettent de bien s’immerger dans le monde Yggdrasil.
Un Light Novel qui doit absolument habiller votre étagère, c’est un classique à avoir dans sa collection.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

Review : The Female Soldier Has Been Told to Infiltrate the Imperial Magic Academy

Présentation

The Female Soldier Has Been Told to Infiltrate the Impérial Magic Academy traduit grossièrement en français « Le soldat féminin a été envoyé infiltrer l’Académie impériale magique » est un Web Novel & Light Novel japonais écrit par Fuyuse. L’histoire compte actuellement 90 chapitres et 2 tomes pour sa version Light Novel.

La quatrième de couverture

« Razé était un soldat puissant dès l’âge de 15 ans, grâce aux souvenirs de sa vie antérieure. Un jour, elle a été convoquée par son supérieur, le Devil Premier ministre, et a été condamnée à une mission solo à long terme. Elle attendait une mission dure, mais…
“Je savais que vous êtes la bonne personne pour cela, lieutenant-colonel Razé Orphelin. Je veux que vous assistiez à l’Académie magique de Centrior Impérial à partir de ce printemps.”
 “…..Quel ?”
Eh bien, il semble qu’elle ait été nommée “garde du corps” pour le prince et les autres enfants de Noble. Et ainsi, elle a été inscrite à l’école où l’aristocratique est rassemblé.
Bien qu’elle soit perplexe face à la vie scolaire scintillante, elle essayera de vivre une vie simple afin de ne pas être victime d’intimidation. Mais il semble qu’il y a un secret qu’elle ne connaissait pas caché dans ce monde.
“Hey !!!!!! Personne ne m’a dit que c’est un jeu Otome !!!!! ”
En tant que, garde du corps, sa vie sera terminée si l’un des nobles enfants est blessé. Mais alors une jeune femme qui prétendait être la malheureuse vilaine est venue.
Si la fille meurt, ne mourra-t-elle pas aussi ?

Avis

Razé est une orpheline qui est rentrée à l’armé à l’âge de 5 ans pour éviter de mourir de faim. Elle a amélioré sa capacité de magie de téléportation à un tel point qu’elle est devenue la meilleure soldate à un jeune âge. Elle a très vite grimpé les échelons pour devenir lieutenante-colonelle et gérer un groupe de soldat à l’âge de 15 ans. Elle a également obtenu le titre de Wolf Fang et fait partie d’un groupe de l’ombre qui sert le pays.
Alors qu’elle vit une vie de travail et de combat, elle est convoquée par le Premier ministre pour remplir une mission solo. Elle doit s’inscrire à l’Académie magique de Centrior Impérial pour protéger les jeunes étudiants aristocrates. Pour cela elle se fera passer pour une roturière boursière.
Mais Razé ne sait pas que tout ceci est un complot de ses supérieurs pour que la jeune fille vive simplement une vie d’étudiante simple et joyeuse, au lieu de combattre.
Toutefois, il s’avère qu’un véritable danger se prépare. Razé apprend que ce monde est un jeu otome grâce à Carna, la méchante de l’histoire. Elle comprend également qu’elle est un bug dans cette intrigue, car elle n’aurait jamais dû exister. Depuis qu’elle est rentrée dans l’académie tout le jeu se déforme alors qu’une autre personne tente de remettre le jeu en place quitte à détruire le bug qu’est Razé.

Razé est une fille qui a la mémoire de sa vie antérieure depuis toujours. Sa plus grande peur est de mourir de faim. C’est cette même peur qui l’a amené à devenir soldat dès son plus jeune âge. C’est une fille courageuse, sérieuse, déterminer, têtue et qui fait bien son travail. Au contact d’enfant de son âge, elle montre un côté moins adulte, montrant son sourire, riant. Elle tient ces amis en haute estime et veut les protéger.

The Female Soldier Has Been Told to Infiltrate the Imperial Magic Academy, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, otome game,
Au fur et à mesure de son séjour à l’académie, elle fait la rencontre des personnes du jeu otome, sans savoir au début que le monde est un jeu vidéo. Elle va rencontrer Carna, la fiancée du prince Ruben, et la vilaine du jeu. C’est justement elle qui informe Razé qu’ils sont dans un jeu. Elle remarque vite Razé, car elle ne devrait pas faire partie du jeu. Il y a également Folia qui est l’héroïne du jeu. Mais à cause d’un événement du passé causer par Razé tous les événements qui auraient dû avoir lieu dans l’académie n’apparaissent pas ou se déplacent sur quelqu’un d’autre.
En plus de cela, une organisation apparaît. Elle a l’air de vouloir créer les événements selon la chronologie d’origine et traiter Razé de bug.

Bref, l’histoire sort complément du contexte du jeu otome classique. Razé n’est pas une fille fragile ou une noble méchante cherchant à changer les événements. Razé est un personnage secondaire, voire tertiaire, qui n’aurait dû jamais exister. Elle est un peu un cheveu dans la soupe.
À ceci se rajoute le fait que Razé doit cacher son identité à ses amis et aux autres élèves. Elle doit survivre, sans montrer sa pleine puissance. Elle développe également beaucoup de sentiment vers ses amis, tout en sachant que dès que sa mission sera finie, elle ne pourra plus les voir.
L’auteur met donc en avant un personnage principal bien écrit, entouré d’amis tout aussi intéressants. L’histoire parle de politique, de l’armé, de maladie et la difficulté de ce monde, où Razé a dû se battre pour survivre, sans perdre son humanité.

The Female Soldier Has Been Told to Infiltrate the Imperial Magic Academy, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, otome game,

Conclusion

Ce web Novel, qui depuis est devenu un Light Novel, change des livres sur le thème des otome game. L’auteur ne se cache pas, Razé est puissante, intelligente, réactive, mais a également un cœur humain. Elle montre des moments de faiblesse, de joie et de la peur, tout en portant sur ses épaules d’adolescente beaucoup de responsabilités. Tellement qu’on se demande comment des adultes ont pu laisser un enfant rentrer dans l’armée et confier des missions aussi folles et dangereuses.
L’interaction entre les personnes est très intéressante, ainsi que le passé de Razé. L’histoire a des moments de joie, de terreur et de douceur. L’auteur peut d’un moment à un autre passé d’un événement chaleureux à une attaque, tenant en haleine le lecteur.
Un bon livre, qui mériterait d’être traduit en France.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

The Female Soldier Has Been Told to Infiltrate the Imperial Magic Academy, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, otome game,

Review : The Cub I’ve Raised is the Crown Prince of the Empire

The Cub I’ve Raised is the Crown Prince of the Empire , web novel, roman, review, avis, book, livre, chinois, chine,
Editeur:
Type:
Language:
Traducteur:

Présentation

The Cub I’ve Raised is the Crown Prince of the Empire traduit grossièrement en français « L’animal que j’ai élevé est le prince héritier d’un empire » est un Web Novel chinois écrit par 最爱梅子酒. L’histoire compte actuellement 190 chapitres plus 18 extras et elle est complète.

La quatrième de couverture

« Yu XingQiao souffre d’une maladie immunitaire depuis l’enfance. Pour cette raison, il doit rester dans une pièce stérile. Heureusement, il est accompagné de divers produits électroniques. Lorsque son infirmière lui recommande une application pour élever des petits, il refuse au début, mais après y avoir joué accidentellement…

Son petit Jun Lu est si doux et mignon, mais n’a rien, si pitoyable.
Il faut acheter acheter acheter pour lui!
Wow, mon pet grandit pour être si beau, il doit recevoir plein de Krypton!
Comme le fils de l’homme le plus riche, Yu Xingqiao n’a que de l’argent à offrir.

Le prince héritier de l’Empire, Jun Lu, a subi une attaque vicieuse, a perdu toute sa puissance et a été forcé de retourner à sa forme du nourrisson. Il a dû vivre incognito et souffrir de toutes sortes d’humiliations.
Un jour, il a été trouvé par un système auto-proclamé et a été invité à signer un accord avec lui.
Tant qu’il peut se venger, il est prêt à sacrifier son âme au diable!
Après avoir reçu de nombreux « cadeaux de Dieu ». Il demanda finalement au système, qu’est-ce que le maître veut exactement ?
Veut-il ma vie, ou… tuer quelqu’un ?
Après une longue période, une ligne de petits mots timides apparut dans le vide : je… je veux voir vos muscles abdominaux.
Jun Lu : hein ? ? ? »

Avis

Yu XingQiao est un garçon qui a une maladie immunitaire, l’obligeant à vivre dans une bulle stérile. Il est si fragile qu’il ne peut pas manger comme les autres adolescents. De plus, sa famille, son père et son frère ne peuvent pas lui rendre visite de peur de lui transmettre des bactéries. Son seul lien avec l’extérieur est internet et son infirmière.
C’est justement son infirmière qui va lui présenter un jeu d’élevage d’animaux sur son téléphone portable. Au début Yu XingQiao n’est pas très chaud pour y jouer. Mais après avoir choisi sa créature, une petite boule noire et avoir vu le début du jeu, il en devient accro.
C’est ainsi qu’il gâte son animal. Lui permettant de devenir plus fort, d’avoir des objets, qui le protège tout en tapotant avec son doigt de câlin.
Ce que ne sait pas Yu XingQiao, c’est qu’il a pris sous son aile, un véritable être vivant. Jun Lu n’est pas virtuel, il vient d’un autre monde. Il est même le prince d’un empire dirigé par le clan de la lumière.
Malheureusement, sa famille fut assassinée par le bras droit de son père. Jun Lu réussie à fuir, mais lors de celle-ci, il est si blessé qu’il doit prendre sa forme juvénile. En plus de ça, il perd la capacité de son clan, devenant une créature des ténèbres.
Les deux êtres vont s’entraider l’un et l’autre, mentalement et physiquement. Sans savoir leur véritable identité. S’ajoute à ça, le système, qui fait le lien entre eux deux et qui à l’air tout sauf virtuel.

Selon les médecins, Yu XingQiao est voué à mourir vers 20 ans. Il le sait depuis toujours, pourtant, il ne se montre pas morose, essayant de profiter du peu de temps qu’il a avec le sourire. C’est un garçon doux, gentil, naïf, persévérant, voyant toujours le bon côté de la chose. Mais derrière son sourire, il cache sa peur et sa tristesse de peur d’être un poids pour sa famille. Il ne doit pas être égoïste.
Quand il adopte, Jun Lu, il est vite charmé par cette adorable créature. Quand il apprend quelque brique du passé de son animal, il en devint encore plus accro. Bien déterminer à l’aide à grandir, à devenir plus fort. Tout cela grâce au système qui lui donnera l’opportunité de protéger Jun Lu via des quêtes ou de l’argent virtuel.

The Cub I’ve Raised is the Crown Prince of the Empire , web novel, roman, review, avis, book, livre, chinois, chine,

Jun Lu, contrairement à Yu XingQiao, est sombre, anxieux, il ne fait confiance à personne. Son sang bout de haine et de vengeance. Il veut détruire l’homme qui a tué son père et sa mère. Punir toutes les personnes qui l’ont trahie. Bref, il ne fait confiance à personne.
Au début de l’histoire, il est blessé, ce qui l’oblige à prendre une forme juvénile. C’est-à-dire la forme d’une petite boule noire. Bien sûr, petit à petit sa puissance reviendra, ce qui lui permet de reprendre une forme humanoïde. Toutefois, il n’arrivera pas à retrouver ses pouvoirs de lumière. L’obligeant à gérer, ses nouvelles capacités de ténèbres, qui selon lui montre sa laideur.
Il connaît l’existence de Yu XingQiao, grâce au système, qui lui propose de faire un contrat avec lui alors qu’il est au plus bas. Il est persuadé que Yu XingQiao est un démon, venant des légendes. Ainsi, il l’appelle maître. Il croit que celui-ci l’aide et qu’en échange, il devra donner son âme ou le servir toute sa vie.
Bref, il croit que Yu XingQiao se sert de lui. Ne voyant pas, les signes d’affection comme ils sont supposés être.
Heureusement, un certain événement fera que l’opinion de Jun Lu au sujet de son maître change. Il deviendra au fur et à mesure, quelqu’un essentiel à sa vie.

Le système est le troisième personnage pertinent dans l’histoire. Il y en aura certes d’autres, mais sans lui l’histoire entre nos deux protagonistes n’existerait pas. C’est lui qui fait le lien entre Jun Lu et Yu XingQiao. C’est lui qu’il leur permettra de communiquer entre eux.
Au fur et à mesure des chapitres, on se rend bien compte que le système n’est pas un logiciel, qu’il y a une entité vivante derrière. Mais, on ne sait pas pourquoi elle fait ça. Elle a l’air juste obsédée par l’argent, mais seulement s’il vient de Yu XingQiao. IL propose donc des quêtes, des mises à jour, des objets en échange d’argent, toujours au moment le plus opportun. Heureusement pour lui, Yu XingQiao est riche et adore son Jun lu.

Le texte est bien écrit, passant à deux points de vue. Par moments, le texte est sombre, triste et lourd, pour montrer la mentalité de Jun Lu. Puis, il passe à un ton plus léger et naïf quand Yu XingQiao reprend les rênes de l’histoire.
Toute l’histoire est à la fois douce, sucrée et triste. Le roman ne met pas qu’en avant le côté romantique, il y a vraiment toute une intrigue dernière. On parle quand même d’un homme qui a trahi toute une royauté et qui pourtant s’en sort. Mais au fur et à mesure des chapitres, on comprend comment le méchant a fait et pourquoi.
On suit également l’évolution mentale des deux personnages, qui se guérissent entre eux. Néanmoins, tout le long du récit, la mort imminente de Yu XingQiao plane au-dessus de lui, rajoutant plus de tension.

Conclusion

Ce Web Novel est un bon roman Yaoi. Il y a de la romance, de l’humour, une intrigue intéressante, des combats, de la tristesse et beaucoup de douceur. Ce cocktail est bien équilibré, ne laissant pas un moment de répit. Au point, qu’à la fin, on aimerait en avoir plus.
L’univers dans ce livre est très riche, surtout au niveau de la deuxième partie de l’histoire. Malheureusement, je ne dirais rien de peur de spoiler toute l’histoire.
Mais c’est un bon livre, qui se lit en une seule fois. Je trouve juste dommage que le roman soit court. L’univers où gravitent nos personnages est si riche que l’auteur aurait pu écrire cent chapitres de plus. Mais la fin reste satisfaisante.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.