Menu Fermer

Review : Infinite Dendrogram

Présentation

Infinite Dendrogram est un Light Novel japonais écrit par Kaidou Sakon et illustré par Taiki. L’histoire compte 14 tomes pour le moment et elle est toujours en cours.
Le livre a été édité en France par LaNovel Édition. J’ai ainsi reçu le livre via un partenariat avec eux.
Je vous parlerais surtout du tome 1 pour éviter de vous spolier toute l’histoire.

La quatrième de couverture

« Le 15 juillet 2043, « Infinite Dendrogram », un jeu de type Full Dive VRMMO avec un système unique appelé « Embryo » sort sur le marché.
Il offre à chaque joueur un très grand choix, voire même un nombre illimité d’évolutions possibles. Ce jeu a conquis le monde en un rien de temps, car il possède un élément qui était jusque-là techniquement impossible à mettre en place.
Mukudori Reiji, un jeune homme qui vient de passer ses examens d’entrée à l’université, décide d’emménager seul à Tokyo.
Pour fêter la fin de cette longue période de révisions, il commence à jouer à « Infinite Dendrogram » sur les recommandations insistantes de son grand frère…  »

Avis

Nous suivons Mukudori Reiji qui se connecte au jeu Infinite Dendrogram sous le pseudonyme de Ray Straling. Il y rejoint son frère Shu, qui connaît déjà bien le jeu. Il obtiendra, Némésis, un embryon qui est capable de devenir une arme et de prendre la forme d’une jeune fille. Tout au long de l’histoire, il rencontrera de nombreuses personnes et évoluera mentalement.

Ray est, au début, un jeune garçon naïf dans ce VRMMO. Il ne connaît rien au système, le découvrant en même temps que le lecteur. Heureusement, il peut compter sur son frère, un guerrier portant un costume d’ours. Mais également sur son Embryon Némésis, une jeune fille à la parole parfois tranchante et qui adore manger. Elle sera une alliée de choix pour son maître. Même si parfois on se demande qui rassure qui.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Au fil des chapitres, Ray évolue, passant d’un simple débutant à un bon joueur. Il grandit aussi également mentalement. Il faut dire que dans le jeu tout est fait pour être réel. Entre les monstres terrifiants, il existe aussi des organisations maléfiques, des sectes, et des complots mettant à rude épreuve le courage de Ray. Heureusement, notre héros à un certain sens de la justice, suivis d’un cerveau. Ce qui l’évite de tombée dans le cliché du héros sauveur de la veuve et de l’orphelin, mettant sa vie et celle de ses amis en danger.

Le texte est simple à lire et les systèmes du jeu Infinite Dendrogram sont clairement expliqués.
Un des gros avantages du roman, c’est qu’on ne suit pas que Ray. Le lecteur verra de temps en temps d’autre point de vue, certain de personnage secondaire ou de méchant. Ce qui permet d’observer d’autres perceptives du VRMMO.
On comprend très vite que ce jeu est trop réaliste pour être que virtuel. Dès le tome un, l’auteur s’amuse à lancer quelque indice. Ce monde est-il vraiment virtuel ? Sa création a-t-elle un but précis ?
Les combats sont également très bien décrits et suivent une certaine logique. Ray a un embryon unique, mais pas non plus surpuissant. C’est en évoluant qu’il deviendra un grand guerrier. Ce qui permet de créer des combats avec de la tension.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Conclusion

L’univers du livre est très riche. Certains diront qu’il ressemble à SAO, mais il n’en est rien. Certes nous sommes dans un VRMMO, mais l’ambiance et les objectifs sont complètement différents. Infinite Dendrogram est un jeu, au même titre que nos MMO. Ray y joue pour s’amuser et se détendre.
Le texte est donc rempli d’humour, de référence, même si parfois il a un côté sombre. Il y a quand même une histoire de guerre en préparation et de complot. Ray rentre dans un monde avec un passif et il doit y faire sa place. Ce qui rend Infinite Dendrogram encore plus troublant, c’est qu’il représente notre société. Il y a des gens bons, des opportunistes, des gens mauvais ou violents, voir des fous.

Infinite Dendrogram est une bonne série, qui mérite d’être lue. En plus, il est traduit en français par LaNovel Édition. Si vous êtes collectionneur, je vous conseille le format papier qui est de bonne qualité, et pas cher. Sachez que la maison d’édition fait un kick-starter pour publier la suite.
Vous pouvez également voir le roman en animé sur Wakamin, la saison 1 est disponible depuis 2020.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Infinite Dendrogram, Light novel, japonais, roman, livre, français, traduit, review, wakanim, LaNovel Edition

Défiler vers le haut