Menu Fermer

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 98 à 102

Voici les résumés des chapitres 98 à 102 de Remarried Empress.

Chapitre 98

Heinley est très embarrassé au point qu’il doit se retourner pour éviter Navier, qui essaie de garder un visage impassible. Il demande où elle l’a vu, et elle répond à la fontaine. Heinley demande alors si elle a déjà dîné, puis si elle aimerait manger avec lui. Elle répond oui.

On revient à Sovieshu après qu’il est lu le journal encore et encore. Il sait que Navier a dû être blessée quand elle l’a entendu parler du divorce, mais il est sûr qu’elle n’a pas entendu la fin de son plan sur le remariage. Il pense qu’elle ne sera pas satisfaite avec Heinley et décide d’envoyer une lettre.

Retour à notre couple préféré qui mange. Heinley fait des allusions que si elle le veut, il peut réaliser ses fantasmes. Résultat Navier s’étouffe avec son verre, alors il lui offre son mouchoir, qui est en fait celui de Navier à l’origine. Elle lui dit et Heinley répond que comme il est Queen c’est à lui maintenant.
Elle imagine alors Heinley nu avec le mouchoir autour de son cou. Heinley comprend ce qu’elle pense et rit, lui disant qu’il peut lui montrer tout ce qu’elle veut voir et qu’il peut faire de son imagination une réalité. Ce qui choque Navier.

La scène suivante est avec l’ancien propriétaire de Rashta, qui découvre que le roi a envoyé un message à Navier, grâce à son espion. Au même moment, sa fille Betty lui parle de ses inquiétudes, elle a peur que Rashta décide d’engager un assassin pour tous les tuer.
Il refuse cette idée, mais il est nerveux. Il craint que Rashta ne décide de simplement tuer son enfant qu’il a élevé pour se protéger.
Le marquis se rend alors chez Rashta qui lui résiste un peu, n’ayant plus besoin de lui. Il arrive à la convaincre qu’il est un allié, elle lui demande alors de rechercher l’autre enfant de sa fausse famille.

Chapitre 99

Ce chapitre commence avec Rashta ayant un sentiment de malaise même après le départ du vicomte Rostechu.
Rashta devint impatiente et entrée dans l’ancienne chambre de Navier. C’est son nouveau passe-temps favori récemment de s’imaginer ici en tant qu’impératrice.
Elle se promena dans la chambre et se met à rire des préférences de Navier.
Rashta se sent mieux, car elle va devenir impératrice. Elle continue d’explorer la chambre de Navier, elle inspecte tous les meubles et trouve quelque chose d’étrange.
C’est une chaise, mais le coussin de la chaise flotte légèrement. Elle ouvre le coussin du siège et trouve un compartiment caché à l’intérieur. Il y a un tas de papiers. Ce sont les dossiers sur les demandes de subvention nationale pour les orphelinats et hôpitaux faite par Navier avant qu’elle ne parte. Rashta décide alors de s’en attribuer le mérite.

On retourna à Navier qui parle avec ses dames de chambres par rapport à son frère. Puis elle décide d’aller voir Mckenna. Navier lui dit qu’elle sait qu’il est un oiseau et lui demande s’il peut rechercher une personne. Il lui répond Oui. Puis, pour l’aider, elle lui demande de convoquer le journaliste qui l’avait interviewé.
Navier lui propose de faire un autre article, où elle dit que ses amis lui manquent et qu’elle aimerait qu’il vienne la voir.

Heinley apprend cette histoire. Inquiet, il vient la voir. Il croit qu’elle se sent seule. Elle le rassure. Heinley lui propose alors de lui faire des câlins la nuit sous sa forme oiseau pour qu’elle ne se sente moins seule. Navier refuse. Puis à cause d’un mauvais geste, elle se retrouve à plaquer Heinley contre la porte. Ils sont presque à quelques centimètres de s’embrasser.

Chapitre 100

Gênés, Navier et Heinley s’assoient. Elle rassure de nouveau Heinley, en lui disant qu’elle n’est pas seule. Elle a son frère, des servantes et lui. Ce qui le fait sourire.
Puis, ils ont une discussion, sur le fait qu’elle sera la première impératrice du pays.
On passe au lendemain, où un autre journaliste interroge Navier sur son devoir de reine. Et si en cas de conflit elle ne choisissait pas de soutenir son ancien pays.

Scène suivante avec Sovieshu qui s’inquiète de savoir si la lettre est bien arrivée à Navier.
Puis il se souvient de l’orphelin que Navier avait pris sous son aile. (L’enfant qui a perdu sa capacité à faire de la magie). Il demande à le voir. Il veut la parrainer pour que quand Navier reviendra elle soit surprise et heureuse.
Rashta apprend la nouvelle, elle sait que la jeune fille est jolie et croit que Sovieshu veut la voir pour s’en faire une concubine. En colère, elle hurle. Delis, une de ses servantes tente de la rassurer, mais se fait réprimander par Rashta.

Chapitre 101

Navier repense à la question du journaliste. Puis elle retrouve de vieux amis, donc la duchesse de Tuania, qui se fait maintenant appeler Nian. Leurs retrouvailles sont très touchantes.
Navier lui dit qu’elle a besoin de son aide pour prendre le contrôle du monde social. Son amie lui répond que ce sera facile et accepte.
Entre-temps, Heinley se plaint de ne pas pouvoir voir sa femme, car elle est occupée avec ses amis.
Puis, un chevalier apparaît, annonçant que des personnes sont entrées dans le pays en secret. En fait, ce sont des gens que Navier a aidés, ils veulent rembourser leur dette et souhaitent devenir l’escorte personnelle de Navier.

Chapitre 102

Le chapitre commence avec Christa qui parle à ses femmes de chambre qui sont ouvertement hostiles à Navier. Christa tente de les calmer.

Changement de scène avec Navier qui reçoit la lettre de Sovieshu. Elle la lit. Navier comprend qu’elle en a fini avec lui, car dès qu’elle pense à lui elle se sent très mal. Elle se met un peu en colère à cause de l’idée de Sovieshu. Pour elle, son plan la fera souffrir, ainsi que de Rashta et l’enfant. Elle refuse aussi de quitter Heinley, qui a toujours été là pour elle.
Elle décide de ne pas répondre.
Puis elle surprend Heinley qui veut rentrer par la fenêtre. Elle le gronde et il dit qu’il est d’accord pour être puni tant que c’est elle.
Navier comprend qu’il est là à cause de la lettre. Elle le rassure en lui disant qu’elle ne répondra pas. Elle lui dit également qu’elle est sa femme, seulement à lui. Ce qui fait battre le cœur de Heinley et le rend heureux.

Cette fois, on suit l’archiduc Kafmen qui essaye de comprendre ce qui ne va pas avec son corps. Même après avoir bu l’antidote, il pense toujours à Navier. Son maître/professeur qui l’examine lui explique que la potion ne peut pas faire vraiment tomber amoureux. Donc au vu de son état, il aimait peut-être déjà Navier. Il voit également le médaillon de Kafmen où le portrait de l’ancienne impératrice est incrusté.
Il lui demande quelle version de l’antidote il a prise. L’archiduc lui répond toutes les versions qu’il connaît.
On apprend que Kafmen aime vraiment Navier, au point d’avoir mal, de ne plus dormir et de détenir plus de dix portraits d’elle.

Rating: 4.2/5. From 5 votes.
Please wait...

Vous aimerez peut-étre...

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.