Menu Fermer

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 308 à 310

Voici les résumés des chapitres 308 à 310 de Remarried Empress.

Chapitre 308

Sissi regarde Verdi d’un air vide, se demandant si elle a bien entendu. Elle est une princesse ?!
C’est alors que la vicomtesse verdi raconte à Sissi l’histoire de la princesse malchanceuse.

Quelque heure plus tôt, Verdi a reçu une lettre de Sovieshu qui pose des questions sur Sissi. Sovieshu veut voir Sissi. Savoir si elle va bien et si elle est en bonne santé. Bien sûr, il permet à Verdi de refuser.
 Verdi comprend en lisant la lettre que l’empereur l’a toujours observé. Elle froisse la lettre de colère. Puis la relise, elle repense aux paroles de l’empereur lors de la mort de Glory. Elle sait que l’empereur aimé sa fille, d’où son inquiétude. Doit-elle informer l’enfant de son histoire ?

Sissi est choquée en apprenant que sa vraie mère est l’impératrice déchue. Verdi explique que le temple dit qu’elle n’est pas la fille de l’empereur. Pourtant il l’aime comme si c’était le cas. Verdi raconte aussi que l’empereur est tombé malade à sa mort présumée.
Puis Verdi dit à Sissi qu’elle lui donne le choix de voir Sovieshu. C’est elle qui décide.
On apprend alors que Verdi à un doute au sujet de Sissi. Elle trouve que l’enfant ne ressemble pas autant à Rashta que quand elle était bébé. Si elle ressemble plus à Rashta, Verdi aurait simplement ignoré la demande de Sovieshu.
De plus, elle a envoyé une note à l’avance à l’empereur l’informant que Sissi pourrait ne pas être sa fille.
À la fin, Sissi décide de voir Sovieshu.

Sissi se prépare pour voir Sovieshu. Dans le chariot, Sissi s’inquiète de savoir si l’empereur sera heureux de la voir. Heureusement, Verdi la rassure, en lui racontant des anecdotes quand elle était petite.
La discussion dérive, Sissi apprend alors que le prince et la princesse Kai et Lari sont ici pour fêter leur anniversaire. On apprend que comme elle n’a pas pu être chevalière par manque de talent, elle ne connaît rien sur la famille impériale comparée à Mote.

Le chariot s’arrête, Sissi sort et voit Sovieshu. Elle reconnaît tout de suite l’empereur grâce à ses yeux et ses cheveux. Sovieshu l’aide à descendre du véhicule. En voyant les yeux de Sovieshu, Sissi voit ce qu’elle cherche, l’inquiétude, l’affection. Sissi se jette alors dans ces bras et l’appelle père. Sovieshu en retour tient fermement la fillette et se réjouit que sa fille soit en vie.

Navier est venue voir Heinley directement dans sa chambre. Elle explique sincèrement ses inquiétudes vis-à-vis de Kai. Que s’il continue son fils cédera tout à sa sœur. Certes ça amènera la paix, mais son enfant sera malheureux.
Heinley parle sérieusement, en disant qu’il vaudrait mieux qu’un côté cède à l’autre. En plus, Kai n’est pas aussi ambitieux que sa sœur. De colère, Navier congèle un objet sur le bureau de Heinley. Bien sûr, Navier protège son fils, disant qu’elle ne doit pas le laisser malheureux, que ça sera une tragédie.
Ainsi, Navier et Heinley discutent un moment sur le sujet, sans se mettre d’accord. Ils finissent à la fin par se disputer. Navier décide de partir pour se calmer, mais son cœur est toujours aussi lourd. Elle aime ses deux enfants. Elle ne veut pas qu’un seul soit malheureux.

Finalement, Navier décide de voir McKenna pour lui demander conseil. Quand elle rentre dans le bureau, elle voit que celui-ci est en désordre. Navier interroge McKenna. Il avoue qu’il recherche son journal. Il doit le trouver avant son mari. Il y a dessus quelque chose qu’il ne doit surtout pas lire.
De nouveau, Navier l’interroge sur le sujet. McKenna y répond.

Lors du test, dans la vallée du dragon, le dragon de feu lui a volé son premier baiser.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

Chapitre 309

Nous passons au journal de McKenna.
Avant l’examen final, le géant à expliquer en quoi il consistait. Ils doivent aller dans une grotte de lave pour récupérer un cristal. À cause du danger beaucoup de participants ont abandonné, mais pas McKenna. Certains des participants, devenus ses amis, essayent même de le convaincre de tenter sa chance l’année prochaine.

Soudainement, McKenna a eu idée de faire comme Navier en donnant un pot-de-vin à un dragon. Il va voir le dragon de feu et lui demande de l’aider lors de l’examen, en échange il lui donnera des bijoux.
Le dragon de feu refuse, à la place il veut un baiser. McKenna accepte.
Le dragon va aussitôt chercher le cristal et revient. Gêné, McKenna l’embrasse sur la joue. Le dragon se moque de lui et l’embrasse sur la bouche, choquant McKenna.

McKenna a réussi l’examen, il est content.
McKenna est appelé par la grand-mère. Après avoir mangé, il la suit vers une falaise, entouré de dragon. Il y a Dolsey dans le lot et d’autres dragons sous forme humaine.
 Puis les dragons lui demandent son souhait. McKenna explique qu’il veut montrer sa sincérité au dragon qu’il aime.

Les dragons lui demandent alors de passer un dernier test. McKenna doit montrer sa sincérité, car la plupart des gens veulent utiliser l’amour comme excuse pour manipuler les dragons.
La grand-mère lui demande d’aller dans un cercle magique, McKenna s’exécute. Ce cercle devrait montrer sa vraie nature. Alors que les dragons font le rituel, une lumière entoure McKenna. Il prend alors sa forme d’origine, c’est-à-dire un oiseau bleu.

En voyant sa vraie forme, les dragons le trouvent mignon. Soudainement, McKenna sent sa colonne vertébrale se refroidir. Il se retourne et voit Dolsey les bras tendus vers lui. McKenna tente de fuir, mais il est attrapé par le dragon de l’eau.
McKenna ne sait pas pourquoi il n’arrive pas à redevenir humain. Il s’agite, au point que Dolsey prend sa forme de dragon. Effrayé, McKenna tombe dans les pommes.

Quand il se réveille dans son lit, il voit que Dolsey est à son chevet sous sa forme féminine. Dolsey se montre très affectueux, alors que McKenna pleure en réalisant que le dragon qu’il déteste et aussi la femme qu’il aime. Bref, Dolsey lui promet de ne jamais le quitter, de l’aimer jusqu’à la mort. Il lui demande même de chercher une cage ensemble.
McKenna prend son journal et fuit jusqu’au palais.

Lari à la lecture du journal est abasourdie. Pourquoi tout le long de l’histoire ils n’ont fait que de se battre. Elle ne comprend pas.
Elle se demande même comment ils ont pu se marier et s’aimer maintenant. Lari en vient même à se demander si elle devrait passer le test des dragons.
Alors qu’elle est prés à lire la suite, quelqu’un frappe à la porte. C’est Kai, il informe sa sœur que la potion de suivis a marché. Il lui demande de venir avec lui.
Alors que les jumeaux sortent, les escortes les arrêtent. Ils demandent à Kai et Lari de ne pas sortir à cause de l’accident de la dernière fois. Kai accepte et confit la mission au marquis de Paren.

Le Marquis de Paren est un bon ami de Koshar. Il soupire face à la demande des jumeaux.
Toutefois, il se rend aussitôt au palais. Les jumeaux lui expliquent toute l’histoire. Paren accepte et part aussitôt à la recherche de l’homme qui a poignardé Kai grâce à une potion.
En chemin, l’homme croise Keldrek et Mote.

Keldrek demande à Mote d’aller jouer quelque part, le temps qu’il finisse ses affaires au palais. Alors que Mote se promène, elle revoit Sissi. Mote cri aussitôt son nom et court vers elle. Sissi l’entend et s’arrête, puis voit enfin Mote.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

Chapitre 310

Sissi est choquée et heureuse de revoir Mote. Elle lui demande même pourquoi elle est là. Mote lors de leurs discussions cherche des signes de maltraitance sur Sissi. Mais elle doit avouer que son amie à l’air plus heureuse que la dernière fois.
Les deux enfants indiquent mutuellement où il loge. Par contre, Sissi ne parle pas de Sovieshu. Elle lui dit au revoir et lui promet de tout lui dire plus tard.

Sissi tient sa promesse. Mote reçoit une invitation, même un chariot est venu la chercher.
Sissi accueille Mote et attend des compliments de sa part (n’oubliez pas que Sissi est amoureuse de Mote). Mote remarque qu’elle est dans un lieu qui ne lui est pas inconnu. Mais elle n’arrive pas à savoir d’où vient cette sensation.
Alors que les deux enfants discutent, Sovieshu apparaît. Il demande à Sissi, si Mote est son amie.

Mote cache tout de suite son visage avec un chapeau, ne voyant que les pieds de l’empereur. Elle entend Sissi l’appeler « père ». Sovieshu trouve Mote irrespectueuse de cacher son visage. Sissi l’invite donc à montrer sa tête.
Mote hésite, elle sait que cet homme est son père. Toutefois, elle se dit que comme il a établi que son enfant était Sissi, peut être qu’elle peut révéler son visage.
Quand Sovieshu voit Mote, ses yeux s’écarquillent. Il trouve que cette enfant est très similaire à Rashta.

Le marquis de Paren poursuit le criminel qui a attaqué Kai. Il le retrouve dans une maison abandonnée. Paren se cache, attendant de voir si l’employeur du criminel viendra. Par chance, celui-ci vient.
Paren apprend que le criminel est en colère, car il croyait que Kai serait une cible facile vu qu’il est faible en magie. En fait, ce n’est pas le cas, il a juste une magie différente de sa sœur. Lari est plus offensive et Kai à une magie auxiliaire. Par exemple, il peut changer son corps en eau et devenir liquide.
Le criminel demande une deuxième chance de tuer Kai. Mais le client refuse et tue l’homme.

Le marquis va aussitôt informer Kai de ses trouvailles. D’après les dernières paroles de l’assassin, son complice serait le grand-duc Littheang. En plus, sa seule cible était le prince.
Sa mission accomplie, Paren part. Kai va aussitôt voir Sovieshu pour l’informer de la situation.

Devant Mote, Sovieshu a presque appelé l’enfant Glory. Mais heureusement il se retient. En voyant que c’était un garçon, Sovieshu demande à Mote son âge. Il croit alors qu’il a devant lui An, le frère de Glory.
Toutefois, il a vraiment l’impression d’avoir devant lui sa fille. Il sent que Sissi n’est pas son enfant. Mais son espoir est vain, Mote est un garçon, c’est An.
Un peu sous le choc et le cœur vide, Sovieshu s’assit sur un tronc d’arbre pour se calmer. Il a l’impression qu’il va pleurer.

Sissi révèle alors à Mote qu’elle est une princesse. Elle lui explique qu’elle est la princesse malchanceuse. Mote écoute Sissi d’une oreille, observant l’empereur qui semble en mauvais état.
Sissi exprime alors ses sentiments vis-à-vis de son père. Elle ne sait pas si elle doit l’aimer de tout son être ou pas, vu qu’il n’a pas pu protéger sa mère. En plus, elle aime toujours ses parents adoptifs.
En voyant, Sovieshu et Sissi devenir sombre, Mote décide de trouver une excuse pour partir. Elle dit qu’elle a mal à la tête à cause d’une bagarre. Sovieshu en entendant ça, tressailli. Puis Mote part.

De retour dans l’auberge, Mote fait rapidement ses bagages. Keldrek, en voyant ça, l’interroge. Mote riposte en demandant si elle est la fille de Sovieshu. Keldrek ne dit rien, mais son visage surpris répond à la question.
Mote explique que Sissi vit en tant que la fille de l’empereur. Elle ne veut pas de cette position. Elle aime ses parents adoptifs et veut être chevalière.
Mais l’empereur a vu son visage. Elle ne veut pas prendre de risque, elle décide donc de partir dans la ville voisine. Elle attendra Keldrek là-bas.
Dès que Mote a terminé ses explications, elle quitte rapidement l’auberge. Elle monte à cheval et pleure, disant adieu à son père.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo

image_print

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Vous aimerez peut-étre...

1 Comment

  1. Wara Estrella

    Glorym espero que seas feliz tú no eres como tu madre Rastha, Sovieshu vive algo peor que estar encerrado en prisión, vive con culpa y mucho remordimiento pagando sus malas decisiones… debió adoptarla como su hija así como cuando quizo que Navier adoptara y tratara como su hij@ propia de Sovieshu y Rastha sin tomar en cuenta sus sentimientos, así como Navier dijo que la bebé no tiene la culpa de nada pero no la quería reconocer como su hija por obvias razones a diferencia de Sovieshu que sí quería a Glorym pero le importo más su reputación y orgullo de Emperador.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *