Menu Fermer

Peluche Kwami coccinelle de Miraculous – Patron gratuit

Comme promis, voici la deuxième peluche en rapport avec Miraculous. Cette fois, c’est le Kwami coccinelle, le partenaire de Ladybug.
La peluche est relativement facile, la seule difficulté réside dans les yeux en feutrine. Elle a également moins d’éléments que la peluche chat, donc vous pouvez commencer par celle-ci, si vous préférez.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,

Fourniture

– Des ciseaux.
– Des épingles.
– Du tissu rouge.
– Du fil rouge.
— De la laine ou du ruban rouge.
– De la feutrine blanche, noir et bleu.
– Du rembourrage.
– Une aiguille.
– De la colle.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,

Patron

Le patron est à télécharger gratuitement, il suffit d’appuyer sur le bouton violet.

Tutoriel

1/ Téléchargez le patron, imprimez-le et découpez-le.
2/ Découpez deux fils de laine rouge de 10 cm.
3/ Découpez la tête, la tête arrière, le corps, les bras, les pics, les cuisses et les jambes dans le tissu rouge. (Rajoutez 2 cm à la découpe).
4/ Dans la feutrine noire, découpez la bouche, les cils, les pupilles et les trois cercles. Dans la feutrine blanche, découpez les deux yeux et les reflets. Dans la feutrine bleue, découpez les yeux.
5/ À l’aide d’une machine à coudre ou d’une aiguille, cousez la tête arrière (partie A1 et A2) ensemble. Puis cousez la partie B1 et B2 de la tête de devant ensemble. Cousez les deux parties de la tête (A et B) ensemble en laissant une ouverture.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,

6/ Cousez les deux parties du corps ensemble. De même pour les bras, les cuisses, les pics, les jambes, en laissant toujours une ouverture.
7/ Retournez le corps, la tête, les cuisses, les bras, les pics et les jambes.
8/ Faites un nœud à une des extrémités des fils de laine. Cousez ces deux fils au sommet du crâne.
9/ Rembourrez tous les éléments. Puis utilisez un point invisible pour fermer les ouvertures.
10/ Cousez la tête au corps. Les pieds avec les cuisses. Puis attachez-les au corps. Cousez les pics derrière le dos.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,

11/ Pour finir, collez les yeux, la bouche et les cercles noirs.

La peluche est terminée. Vous retrouverez d’autres Kwami de Miraculous, ainsi que leur patron cet été dans ma boutique.

Peluche, plush, patron, gratuit, Kwami, chat noir, ladybug, chat, coccinelle, zodiaque, miraculous, serie, animé, héros,


image_print

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 243 à 245

Voici les résumés des chapitres 243 à 245 de Remarried Empress.

Chapitre 243

Navier explique au ministre, ce qu’elle suppose être le plan d’Angel pour attaquer leur empire. Elle continue en disant qu’elle va contre-attaquer en unissant plusieurs empires sous la même bannière. Le hic, c’est qu’il lui en manque un, pour pouvoir combattre sans crainte. Elle pense alors au pays de Lupt avec qui elle fait le traiter commercial.

Navier réfléchit à comment convaincre les trois pays de la rejoindre sans les offensés. Alors qu’elle joue avec ses enfants, elle apprend que le duc Ergi est au palais.
Ergi est étonné que Heinley n’ait rien dit à Navier de sa visite. Navier lui parle alors de la disparition de Heinley. Grâce à la réponse de Heinley, le duc estime à peu près le moment ou Heinley a disparu.

Navier lui demande ensuite s’il est au courant des agissements d’Angel. Le duc Ergi répond que oui, il avait d’ailleurs fait un rapport à Heinley à ce sujet. Il avoue alors que le roi de la Bohême bleue semble s’être rangé du côté d’Angel. Navier est surprise, elle comprend que son plan de coalition tombe à l’eau juste avant même de commencer.

Navier réfléchit à quoi faire, quand elle voit par la fenêtre Master qui s’entraîne avec une lance. Elle voit au mouvement de sa bonne que celle-ci va mal. Elle comprend que c’est lié à son frère. Elle se demande quoi faire pour l’aider. C’est alors qu’elle voit dans le jardin le duc Ergi marcher et croiser la route de Lebetti.

Alors que le duc Ergi se promène dans le jardin, il pense à la disparition de Heinley. Pensif, Heinley ne voit pas tout de suite Lebetti. C’est quand il sent un regard haineux sur lui, qu’il se décide à regard devant lui.
Il semble connaître cette jeune femme. Lebetti dit aussitôt qu’elle déteste Rashta, mais elle a croisé quelqu’un encore pire qu’elle. Elle le traite également de « dégoûtant ».
Le duc Ergi est déconcerté et lui demande si c’est de lui, qu’elle parle. Lebetti lui demande s’il y a quelqu’un d’autre ici. Le duc lui demande son nom et Lebetti se présente.
Le duc se souvient d’avoir entendu le nom de Lebetti prononcer plusieurs fois par Rashta. Il dit alors que si Rashta entendait ça, elle adorait. S’il va en enfer, il lui dira. Puis le duc Ergi part.

Plus tard, Navier va voir la délégation de Lupt. Elle veut faire bonne impression pour avoir le pays à ces côtés. Alors qu’elle est accompagnée de Kafmen, elle remarque qu’il y a beaucoup de gens qui attendent la délégation de Lupt. Beaucoup de gens sont curieux de voir le premier commerce intercontinental.
En voyant les nombreux chariots couverts de marchandise et d’or, Kafmen fait une petite blague. Ce qui fait rire Navier depuis la disparition de Heinley. Elle est contente son travail à rapporter un franc succès.
Le représentant de Lupt félicite Navier et annonce qu’il a quelque chose à lui dire en privé.

Le lendemain, Navier cherche Kafmen pour lui parler du traité. Mais l’homme est très occupé. Depuis que les autres ambassadeurs ont vu les trésors ramener par Lupt, beaucoup veulent parler avec lui et vider leur porte-monnaie.
Le ministre dit à Navier que Kafmen tient sa promesse, l’empire sera toujours prioritaire pour le commerce. Toutefois, il avoue qu’il a peur que d’autres pays, en voyant ce traitement de faveur, essaient de faire du commerce avec d’autres nations en boudant Lupt. Navier le rassure en disant que c’est impossible, car le seul pays de Hwaland qui est le plus amical avec les étrangers est Lupt.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

Chapitre 244

On entend des chuchotements dans un couloir. Ce sont les serviteurs du palais qui parle de l’état de Sovieshu. Certains disent même l’avoir vu parler seul, qu’il devient fou. Ou que c’est la malédiction de Rashta. Heureusement, un des secrétaires fait taire tout le monde. Il leur demande de surveiller leurs bouches.

Au bout d’un moment, les secrétaires se réunissent, parlant des rumeurs au sujet de l’empereur. Néanmoins, ils sont contents, depuis la dernière crise de Sovieshu, celui-ci semble avoir retrouvé la mémoire. Toutefois, depuis, il marmonne, comme s’il parlait à quelqu’un d’invisible. Résultat, Sovieshu ne peut plus faire certains types de travail, comme la diplomatie, de peur qu’il ait un comportement bizarre devant les étrangers.
Les secrétaires ne savent pas quoi faire. Ils décident donc d’attendre pour voir si l’état de Sovieshu s’améliore ou empire.

Sovieshu est devant un chevalet, il tente de peintre, mais n’y arrive pas. Il est rempli de culpabilité au sujet de Rashta et Navier. Il ne sait pas pourquoi, mais quand il avait abandonné Navier, il était sûr de la connaître. De même, il était certain de manipuler Rashta. Il n’avait, à cette époque, pas de remords. Mais actuellement, tout lui revient. La tristesse, la culpabilité…
Il demande qu’on lui enlève le chevalet. Puis il va travailler, essayant de se noyer dedans.

Navier a reçu une drôle de demande. Un employé de l’ambassade du Royaume du Nord veut devenir le concubin de Navier. Bien sûr celle-ci refuse.
Laura trouve que c’est du gâchis, de n’avoir pas accepté l’offre. D’autant plus que Heinley est parti alors que Navier venait d’accoucher. En colère, Laura demande à Navier de gronder Heinley à son retour.

Le roi Blue Bohemian a appris que le traiter de commerce entre Rupt et l’Empire Seodae est un grand succès. En, plus l’empire Rupt a fait entendre que toute personne qui fera du mal à l’empire ne pourra plus commercialiser avec Rupt. Ce qui rend inquiets les petits pays qui voulaient se réunir sous la bannière des chevaliers d’Angel.

La princesse Chalet lit un livre tout en pensant à son mariage. Elle connaît son devoir. Elle est une princesse et son mariage sera politique. Elle était d’accord pour épouser Koshar. Elle s’était même dite qu’elle avait de la chance que son futur mari soit aussi beau.
Pourtant, elle n’arrête pas de penser à Kafmen. Elle aurait tellement voulu ne pas le rencontrer ni savoir que cet homme l’aimer. Si ça avait été le cas, elle aurait accepté son sort, mais maintenant…
Alors que, Chalet réfléchi, elle voit, Kafmen passait à côté d’elle. Il porte des vêtements typiques du désert, qui révèle un peu plus son corps.

Navier regarde ses bébés et les trouve mignons. Elle veut les protéger. Pour cela elle doit arrêter Angel et rallier l’Empire d’Orient à sa cause.
Navier apprend qu’Angel est là.
Le vicomte Landre vient aussi voir Navier et lui demande ce qu’elle veut faire. Elle veut rencontrer Angel à la salle de réception. Puis elle change d’avis. Elle demande de chercher l’ambassadeur de l’Empire de Dongdae, et qu’il se cache dans la salle de nuit.
Navier ne va pas tout de suite voir Angel. À la place, elle prend le temps de s’occuper d’un de ses enfants qui vient de se réveiller.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

Chapitre 245

Navier utilise, les pleure, de Lari comme excuse pour aller dans la salle de nuit. Cette salle étant plus sombre, elle pourrait permettre de faire dormir plus facilement l’enfant.
C’est ainsi que Navier rencontre Angel, qui la salue. Il regarde Lari dans les bras de l’impératrice et trouve que l’enfant ressemble beaucoup à Navier.
Angel lui parle alors de Lupt et le fait qu’elle utilise le commerce pour faire pression sur les autres pays. Navier lui répond en gros qu’il faut s’attendre à des conséquences quand on fait du mal à quelqu’un.

Angel répond que Navier a mal compris une chose, il veut un empire oriental, pas un empire occidental. Angel lui demande de réfléchir à son offre. Navier n’est pas bête, elle sait qu’Angel ment.
Puis Angel, dis qu’il sait que Navier aime les oiseaux et aimerait lui en offrir un. Il montre alors une cage recouverte d’un drap.

La princesse Chalet n’arrête pas de penser au vêtement sexy de Kafmen. Elle décide d’aller à la bibliothèque pour changer de livre. La bibliothèque la reconnaît, car la princesse vient souvent lire depuis son arrivée.
Entre les étagères, la princesse voit Kafmen. Elle est surprise. Elle se demande ce qu’il fait ici et si c’est le destin.

Angel soulève le tissu et révèle un oiseau doré. Au début, Navier est contente, croyant que c’est Heinley. Malheureusement, l’oiseau n’a pas les yeux violets. Angel le sait, car a la place, il a attaché un ruban violet à l’animal. Déçue, Navier tente de cacher son expression et accepte le cadeau.

Quand Angel part, Navier fait sortir l’ambassadeur de l’empire Dongdae. L’homme demande à Navier si elle va accepter l’offre d’Angel. Navier répond que non. Elle continue en disant qu’elle croit qu’Angel veut attaquer les deux empires. Elle lui propose alors de travailler ensemble main dans la main. Bien sûr, il n’est pas obligé que les deux pays face une alliance.
Elle dit donc son idée dans la sombre pièce.

Angel se dirige dans son chariot. À l’intérieur, il parle à un de ses subordonnés de la réaction de Navier par rapport à l’oiseau. C’est la preuve que l’oiseau appartient bien à l’empereur. Angel a d’ailleurs mis le ruban violet exprès. Le subordonné demande si Navier a accepté l’offre. Angel répond que Navier a demandé à réfléchir. Mais il est sûr que Navier va refuser.

Cette déclaration étonne le chevalier et le rend anxieux. Angel le rassure. Il demande qu’on envoie des gens éloquence dans chaque pays. Quant à lui, il va se rendre dans les pays proches. Il va tenter de régler le problème du traité commercial.
Angel se demande quoi faire de l’oiseau. Il semble également que le vicomte Landre n’est pas au courant de la diminution magique. Heinley, sous forme oiseau, a beaucoup maigrir, car il ne mange pas bien. En plus, il ne peut pas s’enfuir et reprendre sa forme humaine, car il y a des gardes partout. Triste, il enfouit son visage sous ses ailes. Il pense à sa femme et ses deux enfants.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai,

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo


image_print

Les points importants à vérifier dans le cas d’un contrat d’édition

Enfin, votre manuscrit a tapé dans l’œil d’une maison d’édition. Un contrat est à la clé. Mais avant de signer et fêter ça, il faudra bien le lire et vérifier certains points pour éviter de vous faire rouler dans la farine.

Sachez déjà qu’aucune maison d’édition ne doit vous demander de l’argent pour publier un livre. Si c’est le cas, ce n’est pas une maison d’édition qui a fait appeler à vous, mais un service. La publication via un contrat d’édition doit être gratuite. Je vous conseille de lire cet article sur les différentes maisons d’édition avant de lire la suite.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

La durée

Quand vous signerez votre contrat, vous serez lié à un éditeur pour une période donnée. Parfois, il n’y a pas de précision, ce qui équivaut à dire « pour la durée de la propriété littéraire telle qu’elle résulte des lois tant françaises qu’étrangères et des conventions internationales, actuelles et futures », soit actuellement, 70 ans après la mort de l’auteur.
Mais souvent la durée y apparaît clairement, ça peut varier entre 2, 5, 10 ou 25 ans.

En tant qu’auteur, il faut mieux minimiser cette durée, car pour certaines raisons vous pouvez choisir de publier dans une autre maison d’édition. Dans ce cas, il faudra attendre le temps indiqué dans le contrat pour avoir le droit de le faire.

Attention : À l’heure actuelle, il existe un type d’arnaque en provenance de « fausses » maisons d’édition qui prône les contrats à compte d’auteur. Celle-ci consiste à faire signer aux auteurs des contrats abusifs pour pouvoir ensuite négocier avec eux le rachat de leurs droits à des sommes exorbitantes. Résultat, vous devrez acheter le droit de publier votre propre livre en toute liberté.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

La rémunération

Les à-valoir

Les  à-valoir sont le montant que vous donnera la maison d’édition bien avant que vous ayez vendu un seul livre ou même terminer d’écrire votre œuvre. C’est un grand signe de confiance, mais également que l’entreprise est solide financièrement.
Attention, ce montant n’est pas une prime ou un cadeau, c’est juste une avance sur vos futurs droits d’auteur, il faudra donc les rembourser.
Sachez que c’est très rare d’avoir un à-valoir sur un premier contrat. Si vous n’en avez pas, vérifiez que d’autres éléments sont proposés en compensation.

Les droits d’auteur

Ne vous attendez pas à un gros pourcentage. En moyenne les droits d’auteur s’élèvent entre 2 % à 8 %. Il arrive dans certains cas qu’ils atteignent 12 %, mais c’est vraiment très rare. Il faut également savoir que dans le cas d’un recueil écrit par plusieurs écrivains cette somme sera divisée par le nombre d’auteurs ou de textes présents.
Certaines maisons d’édition proposent un taux de rémunération progressif par rapport au nombre de vente ou de tirage, par exemple :
– 5 à 8 % pour un premier tirage.
– 9 à 10 % pour un deuxième tirage.
– 11 à 12 % pour un troisième tirage.
Je vous conseille de prendre cette solution. En effet l’éditeur dès le deuxième tirage à déjà rembourser le livre, donc il est normal que l’auteur soit mieux rémunéré.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

Le tirage

Le tirage, c’est le nombre d’exemplaires prévus par l’éditeur. Les petites maisons d’édition favorisent en général un premier tirage entre 50 à 200 exemplaires. Parfois, ils font à la demande.
 Vous vous en doutez, plus un éditeur fait de tirages, plus il voudra les vendre pour rembourser son investissement. Si vous avez une communauté qui vous suit, n’hésitez pas à le dire à la maison d’édition pour lui donner envie d’imprimer plus de livres.

Les exemplaires auteurs

Dans le contrat, vous trouverez souvent le nombre d’exemplaires offerts à l’auteur par la maison d’édition. Ceci peut varier entre 1 à 3 exemplaires pour les petites maisons d’édition.
Il y aura également un passage indiquant à quel prix vous pourrez vous procurer des ouvrages supplémentaires pour les vendre vous-même. La déduction peut aller de 70 % à 20 %. Ceci varie beaucoup d’une maison d’édition à l’autre. Notez que les frais d’envoi doivent être à la charge de l’éditeur.
Si vous faites beaucoup de salons et avez l’habitude de vendre vos livres vous-même, vous devez vraiment négocier une importante remise.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

 Les droits cédés

N’oubliez pas, en signant un contrat, vous donner tous les droits à l’éditeur concernant votre texte. Il n’a certes pas le droit de modifier celui-ci, mais il peut en faire ce qu’il veut. Il peut le laisser dans un tiroir, ou prendre plusieurs années pour le publier.
C’est lui, qui choisira de le corriger, de l’habiller et de le diffuser. Souvent, vous n’aurez que quelques nouvelles épisodiques ou aucune nouvelle. Ce qui m’est souvent arrivé et m’a amenée à me mettre à l’auto-édition.

Le contrat typique prévoit que vous cédiez également vos droits pour une exploitation numérique de votre livre. Le montant du droit d’auteur s’élève entre 50 à 70 % car les frais sont moindres que pour la publication papier.
Si vous avez des connaissances dans la vente en ebook et que la maison d’édition n’en a aucune. Il faut mieux essayer de récupérer vos droits sur le format numérique et ventre, de votre côté, votre livre en version ebook.

Les produits dérivés

En général, il n’y en a pas, surtout pour les premiers contrats et les petites maisons d’édition. J’ai rencontré ce cas que dans une seule maison d’édition. Le plus souvent, ils utilisent un formulaire tout prêt avant de mentionner le type de produit, ça peut aller au droit cinématographique, à la création de jouets.
Si vous jugez que votre livre deviendra le prochain best-seller, ne donnez pas tous vos droits à un tiers. Ou alors, réclamez un pourcentage égal entre l’éditeur et vous, soit 50/50.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

Le format et la promotion

En général, c’est du ressort de l’éditeur. C’est lui qui doit choisir un illustrateur pour faire la maquette de votre couverture, ou qui décide du calendrier de publication.
Néanmoins, il m’est arrivé de croiser la route de maison d’édition où je devais presque tout faire. Un conseil, fuyez ces maisons d’édition. Si vous devez faire votre livre de A  à Z, autant le faire en auto-edition.
Il est ainsi grandement conseil de négocier un droit de véto, surtout au niveau de la couverture de livre. De même, pour les textes promotionnels.

Dernière chose, vérifiez qu’un échéancier le moins approximatif possible figure dans le contrat concernant la date de publication de votre titre. N’acceptez surtout pas une publication de plus de 12 mois après la signature du contrat.

Le droit de préférence

Ceci est connu comme être une clause abusive, et pourtant même des maisons d’édition réputées y ont recours. Ceci consiste à vous obliger à présenter systématiquement vos manuscrits futurs à votre éditeur actuel avant tout démarchage auprès d’autres maisons.
À la base, l’idée n’est pas de vous escroquer. Le but de l’éditeur, c’est d’éviter que l’auteur sur lequel il a misé soit ensuite débauché par de plus grandes maisons d’édition. De ce point de vue, la démarche se comprend.
Mais du côté de l’auteur, il peut être vu comme des chaînes. Surtout si la relation avec la maison d’édition se passe mal.
En bref, pas besoin d’une telle clause. Si l’éditeur crée une relation de confiance avec vous, c’est tout naturellement que vous confiez vos futurs manuscrits. Demandez donc qu’elle soit retirée.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

La reddition des comptes

La maison d’édition s’engage à vous payer vos droits d’auteur en fonction d’un échéancier soit :
– Une fois par an.
– Deux fois par an.
– À chaque trimestre.
Elle doit aussi s’engager à faire preuve de transparence concernant les ventes de vos livres.
 Personnellement, je préfère un paiement trimestriel, c’est plus rassurant et permet de bien suivre la vente de ses livres.
Malheureusement, c’est une partie où vous avez peu de marge de manœuvre. Toutefois, essayez quand même de négocier un paiement plus fréquent qu’une fois par an, surtout si vos droits d’auteur sont peu élevés.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

En conclusion

Sachez qu’un contrat se négocie. Il ne faut pas tout accepter sous prétexte qu’il s’agit de votre premier contrat.
Il est peu probable que la maison d’édition refuse de vous publier si vous faites quelques demandes de réajustement. Ils demanderont certainement de faire des concessions, ce qui est normal.
Il faudra également vous montrer compréhensive de votre côté et ne pas demander l’impossible.
Prenez surtout en compte ce qui vous tient à cœur.

Si vous avez un doute sur la régularité du contrat, sachez qu’il existe un modèle de contrat d’édition type, rédigé par la SGDL (la Société des Gens de Lettres) qui aborde tous les points essentiels. Je vous conseille d’y jeter un coup d’œil. Ainsi que le contrat d’édition équitable proposé par la Ligue des Auteurs Professionnels.

Lisez aussi les témoignages d’autres auteurs, surtout au niveau de leur impression et traitement au sein de maison d’édition. Certains avis sont de bon conseil et permettent de voir les bonnes et mauvaises maisons d’édition.

Contrat, editeur, edition, maison d’edition, auteur, livre, ouvrage, roman, droit d’auteur, taux, pourcentage, tirage, couverture, droit,

image_print

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 240 à 242

Voici les résumés des chapitres 240 à 242 de Remarried Empress.

Chapitre 240

Navier pose plein de questions à la comtesse de Juber. Quand parleront-ils ? Marcheront-ils ? Elle a hâte de balader avec ses enfants et de les voir grandir.
C’est alors qu’une des bonnes remarque que la princesse Lari frappe encore le prince Kai. Navier décide de les mettre dans deux berceaux différents pour qu’ils puissent avoir de l’espace.
Vu l’énergie de la princesse, Laura se demande si elle n’aura pas la personnalité de Koshar, le frère de Navier.

Au même moment, Koshar vient voir Navier. On apprend que Koshar est déjà un tonton gâteau. Il a acheté une tonne de vêtements pour son neveu et sa nièce.
Koshar est là pour parler d’une chose sérieuse avec sa sœur. Il a appris que plusieurs pays tentaient de se réunir pour vaincre les empires de l’Ouest et de l’Est. Il est très inquiet. Navier tente de le rassurer, mais ça ne marche pas.
Koshar baisse la tête toujours anxieuse. Il embrasse les bébés avant de partir. Quand les bonnes reviennent, Navier remarque que Master n’est pas là, elle a été amenée par Koshar.

Alors que le cœur de Master bat la chamade, Koshar lui demande d’oublier sa déclaration d’amour. Master comprend, elle n’est pas digne de lui, quelques larmes coulent. Koshar explique que ce n’est pas la faute de Master. Mais il a le devoir d’épouser la princesse chalet pour protéger le pays. (D’autant plus qu’il sent qu’une guerre se prépare).
À cette explication, Master pleure encore plus fort. Si c’était de sa faute, elle aurait pu corriger le problème. Mais là, ce n’est pas le cas. Koshar tente de la rassurer, mais rien ne fait, Master part triste.
Pour la première fois de sa vie, elle regrette de n’être pas née princesse. Elle est sûre que la princesse acceptera la proposition de Koshar. Qui ne pourrait pas l’aimer ?

Mais ce n’est pas le cas. Étonnamment, quand Koshar propose le mariage à la princesse, celle-ci semble embarrassée.
En fait, au début elle était d’accord pour épouser Koshar, mais depuis sa rencontre avec Kafmen, elle a d’autres pensées. En plus, cet homme sexy l’aime contrairement à Koshar. Mais elle ne la croisait que deux fois.
À contrecœur, elle accepte la bague de Koshar. Elle n’a pas le choix, pourtant Kafmen aurait tellement été mieux. Elle cache sa déception derrière un sourire.

Heinley a reçu la lettre du duc Ergi. IL est en colère en lisant le plan d’Angel. Mais pour le moment, il doit récupérer la pierre qui se trouve juste à côté. Il est toujours en missions. Heureusement, le duc Ergi devrait bientôt venir d’après la lettre. Il lui parlera le moment voulu.

Depuis que les enfants sont nées, Heinley s’absente toutes les nuits pour chercher les pierres. Heureusement, il a appris à Navier comment transformer les bébés en oiseaux. Alors que Heinley part avec beaucoup de réticence, Navier est chargée de s’occuper des enfants.
C’est un peu difficile pour Navier de s’occuper des oisillons, car ils sont très fragiles. Au bout d’un moment, Navier est épuisée. Elle s’allonge, ses enfants se mettent sur ses cheveux pour dormir. Ainsi Navier ne peut pas bouger. Elle est obligée de dormir ainsi, sans couverture.

Le lendemain, Navier se réveille avec un mal de gorge, mais rien de grave. Ça inquiète tout de même ses femmes de chambre. Plus tard, un subordonné de Heinley vient voir Navier en toute urgence. Hier soir, Heinley est allé récupérer une pierre magique. Mais depuis, ils n’ont plus aucune nouvelle de l’empereur.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai

Chapitre 241

Navier est choquée par la nouvelle. Elle imagine le pire. Le messager tente de la rassurer, disant que Heinley était en bonne santé quand il est allé chercher les pierres. Il ne peut peut-être pas les contacter en ce moment. Navier n’est pas satisfaite par cette réponse. Au bout d’un moment, l’homme avoue que Heinley peut avoir une aile de blessé, ce qui l’empêche de voler et de les contacter.

Dans une prairie, un homme aux cheveux argenté tiens une cage, dedans se trouve un oiseau jaune à l’air désespéré. C’est Angel qui retient captif Heinley. Heureusement, personne ne semble savoir que l’oiseau est Heinley lui-même. Il croit tous, Angel inclut, que c’est l’oiseau personnel de l’empereur Heinley. Il se demande même si Heinley n’est pas dans le coin.
Angel décide de garder l’oiseau pour lui, le trouvant beau et doux. Quant à Heinley, il est désemparé.

Navier a réuni les ministres et gens de confiance pour leur indiquer que Heinley sera absent un certain moment pour certaines raisons. Elle ne leur explique pas que Heinley est allé chercher des pierres magiques. Car ils ne sont pas au courant des agissements de Heinley vis-à-vis de la diminution de la puissance magique.
Les ministres ne semblent pas rassurés. Mais Navier tente de les calmer, en leur disant qu’elle fera le travail de l’empereur et qu’elle espère leur soutien.

Au bout d’un moment, les ministres se sont résolus à faire leur travail comme d’habitude. Lors de la réunion, Navier n’est pas très concentrée, elle pense à Heinley et s’inquiète beaucoup. En plus, elle est toujours fatiguée après l’accouchement et tente de garder un visage froid et neutre. Personne ne doit voir qu’elle panique.

Plus tard, Navier croise Kafmen, qui en lisant dans ses pensées comprend que Heinley a disparu. Navier a alors l’idée de demander de l’aide à Dolsey. Kafmen n’est pas sûr que son ami sera d’accord, mais il accepte de l’amener.
Quelques heures plus tard, Kafmen est venu avec Dolsey. Navier lui demande de chercher une personne. Dolsey refuse. Navier lui dit qu’elle lui donnerait beaucoup de bijoux. Mais même là, le dragon refuse, il ne veut pas s’impliquer dans les affaires humaines.
Par contre, il veut voir les bébés de Navier.

Dolsey regarde attentivement les deux bébés et semble les aimer. Navier ne baisse pas sa garde et observe attentivement le dragon de peur qu’il fasse quelque chose à ses enfants.
C’est alors qu’une servante informe Navier que sa mère est là. Dolsey décide de partir pour ne pas déranger Navier. Celle-ci va voir aussitôt voir sa mère, qui pose des questions sur l’état de Navier. Navier la rassure, puis voit juste derrière sa mère, Lebetti.
En fait, la jeune fille a croisé la mère de Navier sur la route. Elles ont décidé de faire le chemin ensemble.

Navier regarde s’il y a son père. Mais il a été retenu à la capitale, car Cheryl a renoncé à son droit de succession au trône. Le père de Navier doit donc régler tout le désordre, car il n’y a personne pour être le futur empereur.
La mère de Navier invite sa fille à s’assoir et lui touche les cheveux. Sur le coup, Navier a envie de tout dire à sa maman, que Heinley n’est plus là. Elle veut être rassurée. Mais elle se tait, se lève, montrant qu’elle va bien et invite tout le monde à voir les bébés.
Bien sûr, les deux femmes en voyant les jumeaux crient de joie. Elles trouvent qu’ils ressemblent beaucoup à Navier et Heinley.

Alors que la mère de Navier joue avec ses petits-enfants, Navier invite Lebetti dans une autre pièce. Elle veut savoir comment c’est passé le voyage et comment va l’Empire Dongdae. Lebetti remercie aussitôt Navier de lui avoir fourni un magnifique manoir pour accueillir son neveu. Puis soudainement, Lebetti change de conversation, lui disant qu’elle doit parler à Navier du marquis de Karl.

Plus tard, Navier réfléchit aux paroles de Lebetti et de sa méfiance vis-à-vis du marquis de Karl. Lebetti a tout raconté des réactions qu’a eues Sovieshu en voyant Ahn et des expressions du marquis. Navier comprend que l’homme tente de restaurer la mémoire de Sovieshu.
Navier comprend également que Sovieshu aimait beaucoup la fille de Rashta. Ces pensées dérivent et vont vers Heinley. Elle est inquiète et effrayer. Elle se demande comment va son mari.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai

Chapitre 242

Navier n’a toujours pas de nouvelle de Heinley. Entre-temps la princesse chalet à parler du mariage à Navier et lui demande de l’officialiser. Navier n’est pas très satisfaite, pour elle, son frère et Master étaient faits pour être ensemble. Pourquoi Koshar a-t-il changé d’avis ?
Puis Navier se souvient de son frère qui s’inquiétait de la guerre. Elle comprend que son frère a sacrifié son amour pour le bien de l’empire. Mais elle trouve que cette décision blessera à la longue master et la princesse.

Alors que Navier pense à son frère en se promenant dans le jardin, elle croise Kafmen. Il lui parle brièvement de l’accord commercial et que toutes les étapes avancent bien. Navier remarque que Kafmen veut lui dire quelque chose. Mais à la place, il se tait et part.

Plusieurs jours passent, sans nouvelle de Heinley. Navier va de plus en plus mal, elle tente de faire bonne figure. Les bébés pleurent aussi beaucoup leur père quand ils sont en forme d’oiseau. Elle se plonge dans le travail, essayant de protéger l’empire, le peuple et ses enfants. Pour le reste, elle ne peut qu’attendre des nouvelles de Heinley, le cœur lourd.

Sovieshu regarde des portraits et des CV de femme, pour choisir sa future femme. Il n’aime pas ce qu’il lit, aucune n’est semblable à Navier. Le marquis Karl voit bien que Sovieshu est de très mauvaise humeur depuis quelque jour. Peut-être est-ce depuis la rencontre de Lebetti ou le comportement de Cheryl. Enfin bref, le marquis Karl tente de persuader Sovieshu de choisir une impératrice, mais en vain.

Depuis la rencontre avec Lebetti, Sovieshu voit toujours l’enfant rouge collé à la fenêtre. Il n’arrive pas à ignorer cet esprit. Sovieshu a écrit une lettre à ce sujet au Sovieshu mature. Mais lui-même ne le voit pas et lui a dit de se débrouiller seul.

Sovieshu remarque alors que l’enfant essaye de lui parler. En lisant sur ces lèvres, il comprend que l’enfant l’accuse de ses erreurs. Puis l’enfant pleure pour disparaître. C’est alors que Sovieshu entend l’autre empereur parler dans sa tête.
Puis, une autre vision apparaît, c’est Rashta quand elle était prise dans le piège. Puis l’image de Rashta disparaît pour laisser place à Navier, qui lui demande s’il n’a que de la compassion pour Rashta.
Il comprend alors que l’enfant en rouge est Rashta. Ce qui est bizarre, car Rashta est normalement une adulte.

Quand Rashta est appelée par Sovieshu, l’enfant saute par la fenêtre. Juste derrière Sovieshu, Navier lui dit que Rashta s’est donné la mort à cause de lui.
Sovieshu est pris d’un terrible mal de tête. Il appelle le marquis Karl. Celui-ci arrive, voyant l’empereur dans un état de délire. Il prend Sovieshu dans ses bras, alors qu’il s’évanouit. Puis, le marquis fond en larme, demandant à Sovieshu de se réveiller.

Il est temps pour Navier de répondre à l’invitation du Nouvel An de l’Union. Elle ne sait pas quoi répondre, car Heinley n’est pas là. Heureusement, personne ne s’inquiète de l’absence de Heinley, sûrement car il se faufile du palais depuis qu’il est enfant.
Un des ministres se demande s’il ne serait pas bon d’annoncer officiellement la disparition de Heinley ou de demander de l’aide à l’empereur Sovieshu.
Mais Navier s’y refuse, car elle pourrait mettre l’empire en dangers. Elle ne cherchera donc pas Heinley et ira seule à la réunion.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu, Lari, Kai

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo

image_print

Spoiler Remarried Empress – Chapitre 237 à 239

Voici les résumés des chapitres 237 à 239 de Remarried Empress.

Chapitre 237

Navier a l’impression d’avoir subi toute la souffrance du monde lors de son accouchement. Mais tout se passe bien. Elle met au monde des jumeaux !! Un garçon et une fille. Ils sont petits, mais en bonne santé.
Navier en voyant ses enfants est très heureuse. Toutefois, elle s’inquiète, car rien n’est près ni la chambre ni les vêtements. En plus de ça, en voyant sa fille fripée, elle croit qu’elle a un problème. Heureusement, la sage-femme la rassure (déjà une maman poule).
Navier observe attentivement ses bébés, voyant que les deux ressemblent à elle et Heinley. Elle est tellement heureusement de retrouver des morceaux d’elle et de Heinley sur ses enfants que Navier fond en larme.

Plus tard, Heinley vient voir sa femme et ses enfants. Il est aux anges. Heinley explique qu’il était effrayé et inquiet quand il a appris la nouvelle de l’accouchement. Mais maintenant il est juste heureux.
Il remarque que la princesse ressemble à Navier. Résultat, il n’arrête pas de complimenter sa femme et sa fille, laissant le prince de côté. Navier étant désolée pour son fils le câline beaucoup.
Par contre, les deux parents sont d’accord sur un point. Leurs bébés ressemblent à des anges.

Les femmes de chambre annoncent à Navier que tout le monde veut voir les bébés. Le peuple, les nobles, même les rois et reines d’autres pays. Les enfants sont même couverts de cadeaux. Les serviteurs sont débordés.
Navier est contente, mais doit réfléchir au nom de ses enfants et trouver une nounou.

Dans la journée, Heinley vient chercher les enfants pour les mettre dans la chambre commune. En fait, les bébés vont bientôt prendre une forme d’oisillon.
Heinley installe le nid sur le lit. Puis pose sa fille qui devient soudainement un petit oiseau. Il fait de même avec son fils.
Heinley devient lui-même un oiseau et se met dans le nid pour protéger ses enfants. Navier, même si elle est préparée mentalement, en voyant ses bébés devenir ainsi est choquée.

Pendant ce temps, Sovieshu rencontre le jeune Ahn, l’enfant de son ex-femme Rashta. Au début, il ne voulait pas le voir. Mais en pensant à sa perte de mémoire, il a décidé de rencontrer l’enfant, espérant ressentir un certain choc.
Au moment où il est prés à le rencontrer, un enfant maigre l’interpelle. C’est Cheryl. Le marquis Karl vient juste de le ramener. L’enfant est très timide. En le voyant, Sovieshu se dit qu’il ne fera pas un bon empereur. Il tente quand même de saluer amicalement l’enfant, mais celui-ci baisse encore plus la tête d’un air effrayé. Puis Sovieshu part vers Lebetti et Ahn.

Sovieshu en rentrant dans la pièce, tombe presque en voyant l’enfant et Lebetti. Obligeant le marquis à faire s’asseoir l’empereur sur un canapé. Le comportement de Sovieshu surprend Lebetti. Mais c’est surtout l’expression du marquis qui choque la jeune fille. L’homme avait l’air d’attendre quelque chose de Sovieshu. Lebetti est au point qu’elle doute de la loyauté du marquis. Toutefois, elle préfère se taire, demande juste si Sovieshu est malade.

Ahn, inquiète beaucoup Lebetti. C’est un enfant trop calme, alors qu’à cet âge un enfant est bruyant et énergique. (Normal, maman et papa sont morts et il a été vendu comme esclave. Une superbe enfance !)  Il ressemble à une poupée sans âme. Sa seule réaction, c’est quand il a vu Lebetti. Mais depuis plus rien.

Soudainement, Sovieshu fond en larme et n’arrête pas de dire en boucle le mot : bébé. Lebetti et le marquis Karl sont surpris. Alors que les deux ne savent pas quoi faire, d’un coup Sovieshu arrête de pleurer. Il montre alors un visage froid et sans expression.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 238

Sovieshu reste immobile comme une poupée, puis s’assoupit. Le marquis Karl l’aide à s’allonger et demande à Lebetti de rester plus longtemps que prévu. Cette demande étonne Lebetti, qui s’attendait à être chassé d’ici avec son neveu. Lebetti accepte, un peu à contrecœur.
Elle ne sait plus quoi penser de l’empereur. Avant elle le détestait, car il a chassé Navier. Mais plus tard, il lui a sauvé la vie. Elle veut donc également l’aider.

Quelque heure plus tard, Sovieshu se réveille. Il se souvient, en voyant Ahn, avoir eu le cœur lourd. Il semblait également voir dans cette enfant une petite fille. En se rappelant des rapports qu’il a lus, il comprend que sa mémoire s’est souvenue de Glory.
Puis, il entend quelqu’un frapper à la fenêtre, il voit un enfant vêtu d’une robe rouge qui le regarde et rit. Surpris, il est heureusement réveillé par des coups sur la porte.
Un serviteur annonce à Sovieshu que Lebetti aimerait parler avec lui au sujet de quelque chose. Sovieshu accepte de la voir.

Cheryl a couru vers sa nounou en pleurant. Elle est venue avec lui, après que l’enfant l’a réclamé.
Le voyant ainsi, elle lui demande alors ce qu’il a. L’enfant regarde de gauche à droite, puis verrouille la porte. Il a l’air de vouloir dire un secret. Cheryl avoue qu’il trouve l’empereur bizarre. À cette remarque la nounou rit.

Cheryl ne perd pas espoir et explique que Sovieshu se parle à lui-même. La nounou le rassure en disant que beaucoup de gens se parlent à eux-mêmes. Cheryl fond alors en larme, demandant à revenir chez lui. La nounou est étonnée, car c’est lui qui a demandé de venir. Mais l’enfant n’abandonne pas, disant que c’est mieux là-bas qu’ici.
La nounou lui explique qu’il ne peut pas faire ça, car il doit hériter au trône. Cheryl demande que s’il abandonne le droit de succession, pourra-t-il revenir chez lui ?

Navier réfléchit encore au nom de ses deux enfants. Elle recherche de l’inspiration partout.
À l’aube, Navier voit Heinley nourrir ses enfants sous forme d’oiseau en utilisant son bec. Cette pratique, choc Navier. Elle comprend plus tard, grâce à Heinley que c’est une manière pour son peuple de nourrir les bébés.
Alors que Navier va se reposer. Les bonnes s’inquiètent de ne pas trouver une nounou pour les enfants royales. Mais ceci inquiète moins Navier, car elle sait que Heinley s’occupe bien d’eux.

Plus tard, alors que les enfants se sont endormis sous leur forme d’oiseau, Heinley se lève du nid. Il reprend forme humain et explique à Navier que la princesse lui rappelle trop Navier. Au point qu’il se demande comment était l’enfance de sa femme.
Au bout d’un moment, Navier demande à Heinley s’il a une idée de nom pour la princesse.
Il répond oui. Leur fille aura comme nom : Lari. Quant à Navier elle nomme le prince : Kai
Les deux noms signifient la même chose, monarque ou roi. Plus tard, les femmes de chambre en entendant les noms trouvent qu’ils sont appropriés.

Navier a invité la princesse chalet pour parler du mariage. Alors qu’elle est prête à lui dire quelque mot, Kafmen apparaît.
Kafmen est venu pour voir les enfants. Depuis un moment, il veut les voir, et parfois non. Il hésite beaucoup. Il aime toujours clairement Navier, mais en la voyant heureuse avec Heinley son cœur lui fait moins mal. Ainsi, Kafmen se demande si Navier accepterait qu’il soit le parrain des enfants.
Alors que Kafmen ouvre la porte, il entend une voix familière dans sa tête. La princesse Chalet est ici. Elle n’arrête pas de dire que Kafmen la suit, car il l’aime et qu’il est sexy.

Navier remarque que Kafmen est figé. Elle pense même que Kafmen et la princesse se connaissent. Kafmen se calme et rentre, il va directement voir les bébés. La princesse chalet pense alors qu’il utilise les bébés comme excuse.
Choqué par cette réflexion, Kafmen se retourne et regarde avec arrogance la princesse prés à en découdre. Il entend alors la jeune fille pensée au sujet du mariage et de la paix mondiale.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

Chapitre 239

Après que la princesse est partie, Kafmen avertit Navier des pensées qu’il a entendu. Il lui explique que le roi de Whitemond a récemment envoyé une lettre, disant que si la princesse ne se marie pas, la paix mondiale sera brisée. Navier est étonnée. La paix mondiale détruit juste par un mariage annulé, n’est-ce pas un peu trop grand ?
Navier remercie Kafmen. Quant à lui, il promet de lui dire toutes les informations qu’il apprendra.

Après que Kafmen est parti, Navier a fait appel à Heinley. Elle lui explique tout ce qu’elle sait. Heinley comprend qu’Angel manigance quelque chose et qu’il doit vite récupérer les pierres magiques.

Alors qu’Angel mange avec ses subordonnés, ceux-ci parlent de leur inquiétude à leur chef au sujet de provoquer l’empire de l’Est et de l’Ouest. Ils ont peur que les deux pays s’allient pour faire face aux accusations. Angel demande alors si toutes les lettres sont arrivées à leur destinateur. Ce qui est le cas.

On passe au Duc Ergi, qui tricote une écharpe avec sa mère. Plus tard, alors qu’il couche sa mère, son père l’attend dehors. Il lui informe de la lettre reçue par le roi et la proposition d’Angel. Le roi de Blue Bohemian a accepté la proposition du chef des chevaliers. Ainsi, il préfère mettre à terre l’empire de Heinley avant que celui-ci devienne un ennemi.
À cette nouvelle, Ergi va vite écrire une lettre à Heinley pour l’avertir de la décision du roi.

Cheryl a enfin eu le courage de demander à rentrer à la maison à Sovieshu. Celui-ci répond froidement à l’enfant, l’effrayant encore plus. En voyant, Cheryl tremblait comme une feuille, Sovieshu regrette son ton. L’enfant demande à voir ses parents. Sovieshu lui dit alors de partir pour quelques jours.
Sovieshu ne veut pas que Cheryl soit éduqué par ses parents. Car ce sont des personnes manipulatrices, qui pourraient brouiller la personnalité douce de l’enfant et le manipuler pour leurs ambitions.
Cheryl demande alors si a le droit de refuser au droit de succession au trône. Sovieshu lui demande s’il est sérieux. L’enfant répond oui.

Dans la soirée le marquis Karl parle à Sovieshu adulte de l’abandon définitivement de Cheryl à la succession au trône. Sovieshu accepte cette nouvelle.
Le marquis explique alors à Sovieshu qu’il n’a pas d’autre choix que de se marier. Sovieshu se demande comment sa future femme acceptera d’avoir un mari avec deux personnalités.
Alors qu’il réfléchit, le marquis annonce à Sovieshu que Navier a eu des jumeaux. Le marquis demande s’il faut envoyer un cadeau de félicitation ou non.
Sovieshu ne répond pas. Il pense juste à Navier, qui a eu des jumeaux avec un visage triste. Il est également jaloux et en colère. Le marquis, en voyant que l’empereur n’est pas en état, décide de partir.

Ainsi seul, Sovieshu pense aux repas qu’il a pris avec Navier. Il se demande si les enfants ressemblent à Navier.
Puis soudainement, il appelle le Marquis Karl. Il lui demande de rassembler les meilleurs objets et les données à la duchesse de Troby sans dire que ça vient de lui.
Puis, Sovieshu va se coucher, mettant sa tête sur ses genoux.

Spoil, spoiler, Remarried Empress, web Novel, résumé, chapitre, light Novel, roman, coréen, Navier, Rashta, impératrice, empereur, divorce, Sovieshu,

boutique, peluche, livre, roman, light novel, recette, sac, fashion, jeux vidéo, pop culture
alter reality, horreur, monstre, roman, light novel, français, histoire, futur, combat, jeux vidéo



image_print

Défiler vers le haut