Menu Fermer

Liste de maison d’édition Américaine de Light Novel

Les Light Novels, avant d’arriver en France, ont commencé par conquérir l’Amérique, garce à de grandes maisons d’édition. Certaines sont très anciennes alors que d’autres, profitant d’internet, sont encore ressente. Voici une liste de maison d’édition de Light Novel en Amérique.

Note : Si vous connaissez d’autres maisons d’éditions petites ou grandes de Light Novel qui ne sont pas dans cette liste, n’hésitez pas à me le dire pour que je puisse les rajouter.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

Yen press

Yen Press est une maison d’édition fondée vers 2006. Derrière elle se trouve des titres comme : Haruhi Suzumiya et Spice & Wolf. C’est d’ailleurs une des maisons d’édition qui a contribué à l’importation du Light Novel en Amérique. D’ailleurs, elle est aujourd’hui un des leaders du marché du Light Novel.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

Seven Seas Entertainment

Cette maison d’édition de Mangas a été fondée en 2004. Mais c’est en 2006 que Seven Seas publie ses premiers Light Novels comme Boogiepop de Kouhei Kadono. Au début, la maison d’édition n’avait pas beaucoup de retours positifs au niveau des Light Novels. Mais au fur et à mesure le succès fut au rendez-vous, permettant la diversification du catalogue avec des titres niche ou des blockbusters.
Bref, vous avez surement un Light Novel de cette maison édition si vous achetez en anglais.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

VIZ Media

VIZ est une des plus vieilles maisons d’édition sur l’industrie du divertissement Japonais aux USA. Elle sait spécialiser dans les romans de mangas populaires comme Naruto, My Hero Academia ou Vampire Knight. C’est bien plus tard, en 2009, que l’entreprise se lance dans les Light Novels avec Brave Story (qui eu droit à un film) de Miyuki Miyabe. Viz n’est pas connu comme un acteur majeur du Light Novel, pourtant il a contribué à faire connaitre certain roman parfois très niche.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

Tokyopop

Actuellement Tokyopop est quasiment inactive au niveau édition de Light Novels. Toutefois, étant un éditeur historique comme VIZ, il fallait que j’en parle. Créer en 1997, Tokyopop, fit connaitre les Light Novels aux USA, en Allemagne et au Royaume-Uni. Avec des titres comme Slayers ou Fullmetal Panic. Malheureusement, les traductions n’étaient pas connues pour être des plus impeccables. La maison d’édition abandonnera aussi beaucoup de séries, mais heureusement elles furent reprises chez d’autres éditeurs

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

Vertical

Vertical fut créée en 2001 par Hiroki Sakai. Sachez que la firme est entièrement détenue par des Japonais, et elle est devenue un label de Kodansha USA en 2020. La ligne d’éditorial de Vertical est plus centrée sur des titres matures et sombres. C’est vers 2003 que commencera l’aventure des Light Novels avec la publication de Guin Saga de Kaoru Kurimoto, une œuvre populaire au Japon.
Vertical est également connu pour ses belles éditions collectors.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

J-Novel club

J-Novel club fut fondée en 2006, en publiant des Light Novels en forma numérique chaque semaine avant de présenter le volume final en e-book. C’est en 2017, que l’entreprise collabore avec Seven Seas pour des copies physiques de Grimgar of Fantasy and Ash et Occultic ;Nine. S’en suivront de nombreux autres.
Puis le 28 avril 2021, Kadokawa acquiert l’entreprise, lui permettant de publier et traduire plus d’œuvres. Récemment, l’entreprise vient de s’implanter en Europe pour proposer son business modèle en France. Nous permettant de découvrir des Light Novels pas encore disponibles dans le pays.

anglais, americain, USA, éditeur, japon, japonais, , light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, , roman, J-Novel club, Seven Seas, yen press,

Cross infinite Worlds

Cross infinite Worlds, créer en 2016, est une maison d’édition particulière, car elle travaille directement avec les auteurs et les illustrateurs au Japon. Elle publie beaucoup de shôjo et Josei, mais aussi beaucoup de Light Novels sur le thème de l’Isekai. Certain de leur gros titre sont d’ailleurs disponible en France, via Mahô édition (Mynoghra) et Lanovel (La petite princesse et la forêt enchantée).

Où acheter des Light Novels en France ?

Beaucoup de personnes me demandent où j’achète mes Light Novels en français. Certes, ils ne sont pas aussi rependus que les mangas, pourtant ils sont trouvables. Suivez-moi dans cette chance aux trésors. Je vais tous vous dire.

Chez les éditeurs

Le plus simple, c’est d’aller à la source, donc directement chez les éditeurs. Beaucoup ont leur propre site web et boutique en ligne permettant d’acheter leur Light Novel, voire de le précommander.
Par contre, il faudra faire attention, car certains livres peuvent vite se retrouver en rupture de stock. Donc premier arrivé, premier servi.
Mais l’avantage, c’est que vous soutenez directement l’éditeur en faisant cet achat.

Pour savoir chez quels éditeurs français vous pouvez acheter des Light Novels, je vous conseille d’allez voir cet article : Liste de maison d’édition française de Light Novel.
Vous pouvez également aller sur Pika, Kurokawa, Lumen et Bookmark, même si certains sont axés sur les mangas ou les romans. Ils proposent dans leur catalogue quelques bijoux de Light Novel.

anglais, belge, Belgique, éditeur,, français, France, japon, japonais, light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, roman, librairie, festival, boutique, commander, acheter, trouver, salon, mangas,

Chez les auteurs

Comme avec les maisons d’édition, vous pouvez aller directement acheter vos Light Novels chez l’auteur. Je parle surtout des auteurs de Light Novel entièrement écrit par des Français et pour certains autoéditer.
De nombreux auteurs détiennent une boutique en ligne, un Ululu ou une plateforme de vente en ligne qui met en avant leur œuvre.
En leur achetant leur Light Novel directement, vous soutenez grandement leur travail.

Lors d’un festival ou salon

Vous pouvez retrouver des stands de maison d‘édition ou d’auteur qui vend leurs Light Novel lors d’un salon ou festival de mangas, littéraire ou de jeux vidéo.
C’est le bon moment pour parler avec le créateur, d’acheter des goodies et d’encourager votre auteur préféré.

anglais, belge, Belgique, éditeur,, français, France, japon, japonais, light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, roman, librairie, festival, boutique, commander, acheter, trouver, salon, mangas,

Sur les Sites & Magasins

Si comme vous vivez au milieu de nulle part, vous pouvez vous rabattre vers les gros sites de distribution, comme :
– Amazon.
– la Fnac.
– Rakuten.
– Cultura.
– Leclerc.

Sur le lot, le site au catalogue énorme reste Amazon, qui propose autant de Light Novel en Français quand Anglais, donc attention à bien lire la description pour savoir sa langue d’impression.
Pour le reste des sites en ligne, vous pourrez avoir du mal à trouver certains Light Novels. Certains se retrouvent dans le rayon manga ou romans jeunesse. Le mieux cliquer directement sur la barre recherche.
Vous pouvez trouver certains des Light Novels en version papier ou en numérique (ebook). Donc si vous aimez lire dans le métro sur votre téléphone portable, opter pour cette option. En plus, c’est moins cher.

Pour les bilingues, je vous conseille Blackwell’s. Un site qui permet de commande des Light Novels en ligne, mais seulement en Anglais. C’est bien, pour avoir des exclusivités. En plus, le prix de livraison est inclus dans le prix du livre.

anglais, belge, Belgique, éditeur,, français, France, japon, japonais, light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, roman, librairie, festival, boutique, commander, acheter, trouver, salon, mangas,

En librairies

Le dernier endroit où vous pouvez trouver un Light Novel, c’est bien sur une librairie. Mais c’est surtout les librairies spécialisées mangas ou qui connaissent cet univers. De même vous trouverez de telles librairies dans les grandes villes.
Toutefois, n’hésitez pas à demander à votre libraire de commander tel Light Novel. Si vous êtes nombreux, vous pourrez les faire venir dans votre région ou ville.

anglais, belge, Belgique, éditeur,, français, France, japon, japonais, light novel, livre, Maison d’édition, manuscrit, roman, librairie, festival, boutique, commander, acheter, trouver, salon, mangas,

D’où vient le cosplay ?

Si vous êtes allé au moins une fois dans une convention mangas, vous avez au moins vu une fois une personne déguiser en son personnage préféré. Vous vous êtes même posé des questions au sujet du Cosplay qui prend une place de plus en plus grande dans le monde de la pop culture, du manga, du cinéma et des romans. Voici tous les détails au sujet du Cosplay de sa création à aujourd’hui.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

L’origine du Cosplay

Aussi étonnant que cela paraisse, le premier Cosplayeur ne vient pas du Japon, mais d’Amérique. Le premier Cosplayeur est apparu en 1939 lors de la World Science Fiction Convention (Worldcon), une convention sur la science-fiction. Un homme nommé, Forrest J Ackerman serait venu déguiser en homme du futur.

Mais c’est dans les années 70 à 80 que le Cosplay connaitra son paroxysme aux États-Unis grâce à Star Trek et Star Wars. Les nombreux fans de ces univers rendront hommage à leurs héros préfères lors des conventions ou festivals. Il y aura même le premier concours de Cosplay appellé la « Masquerade » qui réunira des Cosplayeurs de plus en plus nombreux au fils des années.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

Le Cosplay arrive au Japon

Sachez que même si le Cosplay est né en Amérique, le terme Cosplay est quant à lui japonais. Il s’agit d’un mot associant « costume » et « playing » qui signifier : un loisir qui consiste à reproduire ou à porter le costume d’un personnage issu de la pop-culture et d’en adopter l’attitude en imitant ses poses.
C’est ailleurs lors d’une des conventions en Amérique qu’un journaliste japonais inventera le terme Cosplay.

Le Japon découvre le Cosplay au début des années 80 et ce loisir prendra une dimension incroyable. Les Japonais adorent et adhérent rapidement au phénomène. Contrairement aux Américains, les Japonnais font bien plus loin, ils se déguisent en personnages de mangas, de comics et même de jeux vidéo.
Tokyo est connu pour être le centre névralgique japonais du Cosplay. Les quartiers d’Harajuku et Shinjuku sont les plus populaires.
Pour les Japonais, le Cosplay c’est de l’art, voire un métier pour certains. Donc il est important pour eux que leurs costumes soient réalisés entièrement à la main. Le mimétisme dans la tenue et dans les postures est le but ultime. Ils doivent devenir le personnage qu’ils incarnent.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

L’Europe découvre le Cosplay

Le Cosplay arrive plus tard en Europe, surtout en France en Allemagne et en Italie vers fin 90 et début 2000. Les Cosplayeurs européens sont aussi minutieux que les Japonais préférant créer eux-mêmes leurs costumes et en prenant soin d’être le plus fidèle possible à l’œuvre originale.
Les premiers concours de Cosplay font rapidement leurs apparitions. Où, il est demandé aux Cosplayeurs de monter sur scène pour présenter leurs créations et une performance scénique. Celle-ci peut prendre plusieurs formes telles que la reproduction d’une scène de l’œuvre originale, la création de scènes inédites ou encore de scènes parodiques et humoristiques.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

De nos jours

Aujourd’hui, le Cosplay est un loisir qui se pratique dans le monde entier et dont chaque pays a ses spécificités. Il s’agit d’un évènement incontournable dans les salons, il peut se faire seul ou en groupe, pour le plaisir ou la compétition, qu’il soit acheté ou fait main.

Il a un tel succès, qu’en 2003, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Japon sont invités à participer à la première édition du « World Cosplay Summit » à Nagoya. Ce concours deviendra plus tard la plus grande compétition de Cosplay au monde avec la participation de plus de 40 pays.
Le concours consiste à envoyer un binôme chargé de représenter son pays et concourir pour le titre de meilleurs Cosplayeur.
Sachez que la France a remporté le précieux titre de champion en 2007.

En plus des concours, il existe d’autres variantes du Cosplay, comme le zombie walk, initié en 2005 aux États-Unis. Le but est de se déguiser en mort-vivant et déambuler dans les rues. Le phénomène est tel qu’il est devenu mondial. Là encore le costume se transforme en véritable œuvre d’art avec plusieurs tendances qui se dessinent : le style militaire, la médecine, les costumes inspirés de certains films ou séries, ou encore le détournement de personnages de fiction en mode zombie.

Le Cosplay évolué s’en cesse grâce aux nouvelles technologies. L’imprimante 3D fait partie des machines qui ont permis de créer des costumes de plus en plus sophistiqués. Certains vont même jusqu’à inclure de l’électronique dans leurs Cosplay.
Bref, le Cosplay est devenu un art, un loisir, un plaisir. Mais surtout il réunit des passionnés qu’ils soient débutants ou professionnels.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

Peluche Lapin des neiges (Yuki-Usagi)

L’hiver est là, c’est le moment de faire des lapins des neiges aussi appelés Yuki-Usagi au Japon. Ils sont souvent faits de neige et de feuilles pour décorer l’entrée de la maison.
Si vous n’avez pas la chance d’avoir de la neige dans votre région, vous pouvez tout de même en faire un, avec du tissu et une aiguille.
Voici donc le patron pour faire un lapin des neiges et un simple petit lapin.

Cette peluche est très simple à faire, même pour un débutant. Elle est aussi très personnalisable au niveau des couleurs ou des matières. Vous pouvez créer un lapin avec deux variétés d’oreilles et de queues. Après, il ne reste plus qu’à choisir le tissu que vous voulez utiliser.

astuce, coudre, couture, DIY, explication, explicative, patron, payant, pdf, Peluche, noël, lapin, neige, japon, yuki-usagi, hiver, neige,

Comment ça se passe ?

Pour obtenir le patron et faire votre peluche, il suffit d’aller sur la boutique ou de cliquer sur les boutons justes en dessous.
Vous trouverez dedans :
– Le patron de la peluche.
– Un PDF expliquant étape par étape comment faire la peluche.
– Des astuces pour vous aider à coudre.
– Un résumé de la peluche, du matériel à utiliser et sa difficulté.

Bref, vous aurez tout pour vous aidé à créer vos peluches sans difficulté.
La seule chose qui vous reste à faire est de coudre et d’admirer votre travail.

astuce, coudre, couture, DIY, explication, explicative, patron, payant, pdf, Peluche, noël, lapin, neige, japon, yuki-usagi, hiver, neige,

Patron

Les patrons & les PDF explicatifs sont à télécharger via la boutique, il suffit d’appuyer sur les boutons violets.

astuce, coudre, couture, DIY, explication, explicative, patron, payant, pdf, Peluche, noël, lapin, neige, japon, yuki-usagi, hiver, neige,

Une idée ? Une demande ?

Vous êtes fan d’un jeu vidéo ? D’un manga ? Vous désespérez de ne pas trouver de peluches à son effigie ?
Savez-vous que vous pouvez me contacter via ce formulaire pour parler de votre souhait ?
Si la licence me plaît, vous pourrez peut-être retrouver dans la boutique des peluches, des patrons ou d’autres goodies s’en inspirant.

Festival : Mangas sur Loire

Les festivals étant enfin de retour, j’ai décidé de refaire les contre-rendus que je faisais il y a deux ans. Donc comme d’habitude, le but de cet article est de présenter le festival, de parler de mes objectifs, de mon stand, de mes rencontres, des points négatifs et positifs.

Le salon

Manga-sur-Loire est un festival mangas qui a lieu en Indre-et-Loire dans la ville de Montlouis-sur-Loire. Après deux ans d’annulation, l’événement est de retour pour sa 12éme édition. Cette année, le festival a lieu vers début Novembre au lieu de la fin du mois.
L’événement était toujours dans le même endroit. Mais j’ai trouvé que, cette année, il y avait moins d’exposants. Mais peut-être que c’est la disposition des stands qui m’a donné cette impression.
Par contre, l’ambiance était toujours là. Plein de monde, d’amusement et de rires.

adolescent, cosplay, evenement, fan, festival, Festival/dédicaces, japan, japon, jeu vidéo, jeux video, livre, manga, mangas, Mangas-sur-loire, Montlouis-sur-Loire, Peluche, salon, tours, undertale, 2022,

Mes livres

Pour ce festival, je n’ai pas pu amener tous mes livres. Déjà à cause du manque de place, mais aussi, car certain mes œuvres étaient en rupture de stocker chez plusieurs de mes éditeurs.
Toutefois, j’ai pu faire découvrir au public, mes livres de recettes publiés pendant le covid. C’est-à-dire les livres de recettes « d’Harry Potter », « Minecraft », « Ring Fit », « Pokémon », « Cookie gameur » et « Animal Crossing. »
À mon grand étonnement, beaucoup de gens ont regardé mes livres. Il faut croire que, pendant le confinement, beaucoup de gens se sont mis à la cuisine.
J’ai donc eu beaucoup de commentaires positifs sur mes œuvres. Ce qui me va droit au cœur.
Grande surprise, avec mon livre de recettes sur Animal Crossing, qui a attiré beaucoup de monde. Je suis assez contente, car des personnes, autour de moi, trouvaient que de faire un livre sur cette licence, que j’aime, était une perte de temps.

Mon stand

Pour mon stand, j’avais demandé trois tables, deux pour mes livres, l’autre pour mes créations.
Petite erreur de ma part, qui aurait dû prendre quatre tables. Je n’avais pas assez de place pour mettre en valeur tous mes livres. Je n’avais pas remarqué que j’en avais autant.
L’année prochaine, je ne ferai pas la même erreur. Sachant que trois livres arrivent, avant Noël et que d’autres livres sortiront dans le courant de l’année 2023.
Par contre, je trouve que la pièce était très sombre. J’ai donc eu la bonne idée de mettre des guirlandes. Ce qui a permis de rajouter un peu de lumière à mon stand.
Mais le plus gros problème a été mon manque de place. Certaines de mes créations étaient cachées par d’autres. Ce qui est un peu dommage.
J’ai eu aussi une mésaventure avec mon tableau qui permet d’exposer mes badges. Il était trop lourd pour le présentoir que j’avais. Il est donc tombé plusieurs fois. Je vais donc devoir investir dans un chevalet pour les prochains festivals.

adolescent, cosplay, evenement, fan, festival, Festival/dédicaces, japan, japon, jeu vidéo, jeux video, livre, manga, mangas, Mangas-sur-loire, Montlouis-sur-Loire, Peluche, salon, tours, undertale, 2022,

Les rencontres

J’ai rencontré pas mal de personnes. Des visiteurs passionnés de nourriture, des curieux et des cosplayers. Toutefois, je n’ai pas eu le temps de faire le tour des stands et de parler avec mes collègues. Ce qui est un peu dommage.
Je me suis toute de même beaucoup amuser. Surtout quand j’ai dû aider un papa à faire une surprise à sa fille fan de Hornet. Ou encore un couple, où le mari, voulait acheter un cadeau discrètement pour sa femme.
De beau moment de complicité.

Conclusion

Après deux ans sans festival, je suis contente que Mangas sur Loire soit le premier que je refais. Il m’avait énormément manqué. J’espère y retourner l’année prochaine.
L’ambiance et les gens sont toujours aussi géniaux et accueillants.
Le seul hic, c’est que mon stand était juste en face de la scène, donc j’avais la musique à fond dans mes oreilles et j’avais du mal à parler avec certains visiteurs.
De même, je manquais de place. Mais ça, c’est entièrement de ma faute. L’année prochaine, je ne ferai pas la même erreur.
J’ai hâte d’y retourner.

adolescent, cosplay, evenement, fan, festival, Festival/dédicaces, japan, japon, jeu vidéo, jeux video, livre, manga, mangas, Mangas-sur-loire, Montlouis-sur-Loire, Peluche, salon, tours, undertale, 2022,