Menu Fermer

Fiche pour organiser l’intrigue de son roman

Une des plus grosses difficultés quand vous écrivez un livre c’est de s’organiser, surtout au niveau de l’intrigue. Plus un livre à un univers riche, plus l’écriture de son intrigue est compliquée.
Mais heureusement, il existe des moyens de s’organiser, sans y perdre la tête.

Pourquoi faire une telle fiche ?

Déjà pour pouvoir s’organiser et y voir clair. Car écrire un roman sans planifier l’histoire, tout en évitant de s’emmêler les pinceaux, c’est mission impossible. Puis ça permet de mettre ses idées aux clairs, de voir où toute l’histoire va, sans en perdre le contrôle lors de sa rédaction.

Puis surtout, ça permet de surmonter la page blanche. Un mal, que de nombreux auteurs feront face.
Le fait d’écrire brièvement et au clair l’intrigue chapitre par chapitre permet de surmonter ce problème. Vous n’avez pas le stress et la peur d’écrire entièrement votre livre. Ce n’est juste qu’un plan, une esquisse.

Fiche, organiser, planifier, plan, livre, roman, écrire, écriture, light novel, auteur, débutant, intrigue, histoire, Bullet journal, aide, planification,

Comment créer cette fiche ?

Le plus important est de séparer la fiche chapitre par chapitre. En laissant de la place pour lister le lieu, l’heure, les personnages qui participeront dans ce même chapitre. Puis laissez aussi une petite place pour noter les événements et intrigues principales qui vous aidera à écrire votre chapitre. Ces intrigues que vous ne pouvez absolument pas laisser de côté.

Vous pouvez faire cette fiche sur plusieurs supports, comme :
– Un tableau noir : pour l’avoir toujours en face de vous.
– Sur l’ordinateur, comme dans un fichier Word : pour pouvoir l’éditer rapidement et faire des sauvegardes.
– Sur des feuilles de papier : pour ceux qui aiment écrire à la main.
– Dans un cahier : pour le transporter où vous voulez.

Personnellement, je préfère la version cahier ou classeur, car j’aime écrire dehors ou dans un café. L’atmosphère est différente que dans un bureau. En plus, j’aime écrire à la main, je me sens plus inspirer. Mais ceci n’est que mon avis, chacun à ses préférences.
D’ailleurs, vous préférez écrire sur ordinateur ou à la main ?
Êtes-vous du genre à planifier ou tout faire d’une traite ?

Fiche, organiser, planifier, plan, livre, roman, écrire, écriture, light novel, auteur, débutant, intrigue, histoire, Bullet journal, aide, planification,

Organiser les intrigues de son roman avec un Bullet journal

Le mieux pour organiser son livre est d’utiliser un cahier du genre Bullet Journal. IL permet d’organiser son livre et de planifier ses journées. C’est facile à transporter et à personnaliser.
C’est pour cela que j’ai créé « le Bullet journal de l’écrivain » que vous pouvez retrouver sur Amazon.
Vous n’avez rien à faire, tous les tableaux et fiches sont faits, vous n’avez qu’à écrire, rayer et colorier selon votre humeur.
Vous verrez, ce recueil de votre livre deviendra très vite un indispensable.

Bullet journal, écrivain, écrivaine, auteur, livre, agenda, organisateur, planifié, créer, book, 2022,

Comment créer des personnages (principaux/secondaires…) ?

Quand vous écrivez un livre, la première chose à faire est d’imaginer l’histoire et les personnages qui l’habitent. Le problème, c’est que parfois vous ne savez pas comment créer un personnage qui puisse fasciner les lecteurs. Sachez qu’il y a certaines erreurs à éviter et certaines astuces à utiliser pour concevoir ses personnages.

Qu’est-ce qu’un bon personnage de roman ?

Déjà, il faut savoir que votre personnage et vous n’êtes pas la même personne. Cette réflexion paraît évidente en premier apport, mais beaucoup d’écrivains débutants retranscrivent leur trait dans leur personnage. Ce n’est pas forcément mauvais. Certain trait de vos caractères, vos expériences peuvent permettre de façonner votre personnage. Cela le rend même plus authentique, mais il faut faire attention à ne pas créer une version fantasme de vous.

Il faut aussi faire attention à ne pas créer une « Mary Sue », c’est-à-dire un personnage sans défaut. Personne ne veut l’histoire d’un personnage qui est parfait, trop intelligent, qui résout tous les problèmes rapidement. Ce type de personnage ennuiera très vite le lecteur. En plus, le lecteur ne pourra pas se sentir proche d’un tel héros.
Ainsi, votre personnage ne doit jamais être 100% parfait. Il doit avoir des hauts et des bas. Le livre ne doit pas qu’être centré qu’autour de lui. Les autres personnages doivent également être intéressant, sans quoi, le livre montrera juste que l’auteur à ses favoris.

Il faut également éviter les clichés. Tout en ne faisant pas non plus des personnages qui sortent totalement des cases. Il faut que le lecteur puisse le comprendre, être son miroir. Bref, il faut savoir maintenir un bon équilibre entre les deux. Ce qui paraît parfois difficile.

Une dernière chose, le personnage doit évoluer. Il ne doit pas obligatoirement tout réussir, mais grandir mentalement. Un personnage peut devenir une meilleure personne même en échouant. Il peut apprendre de ses erreurs.
Mais un personnage qui n’évolue pas, qui reste bête ou trop intelligent par exemple, ne sera pas intéressant. Il faut donc bien réfléchir à la courbe d’évolution de son personnage.
Par exemple, un personnage peut avoir un grave traumatisme social et évoluer petit à petit à cause des épreuves et apprendre à faire confiance aux gens.

Personnage, principal, secondaire, tertiaire, écriture, créer, imaginais, corps, caractère, personnalisé, erreur, astuce, fiche,

Combien de personnages dans un roman ?

Vous allez rire, mais je me suis posé cette question, le jour où on m’a refusé un manuscrit, car il y avait trop de personnages.
J’ai compris en lisant différents livres que le nombre de personnages dépend avant tout de la trame narrative. Dans un lieu clos, il faut peu de personnes. Mais un endroit comme une école de sorcier, il est logique qu’il y ait énormément de personnages.
Dans les deux cas, il faudra donner de l’épaisseur aux personnages. Sans quoi, le lecteur s’ennuiera.
Vous pouvez également vous aider du genre dans laquelle se classe votre roman. Une romance n’aura pas besoin de beaucoup de personnages. Alors qu’une histoire fantastique ou de science-fiction aura besoin d’un large panel de personnages.

Personnage, principal, secondaire, tertiaire, écriture, créer, imaginais, corps, caractère, personnalisé, erreur, astuce, fiche,

Comment créer un personnage ?

Que votre personnage soit le héros de votre livre, ou juste un figurant, il faudra faire une fiche de celui-ci. Ceci permet d’avoir les idées claires, mais aussi de mieux s’organiser.
Vous pouvez également faire des fiches dites de réserve. Ce sont des fiches de personnages que vous avez eus comme idée, sans pour autant écrire une histoire dans lequel les intégrer. Il suffira de les ressortir le jour où vous avez une histoire et cherchez un certain type de personnages.

Le nom de votre personnage

Certains auteurs vous diront que ce n’est pas la chose la plus importante, quand on débute dans la création d’un personnage. Mais je trouve ça important, qu’il ait une identité via un nom.
Certaines personnes choisissent le nom par rapport au caractère, ou créer le caractère à cause du nom.
Si vous n’avez pas d’idée, sachez qu’il existe des générateurs de nom pour vous aider.

>> Liste de Sites pour générer un nom de personnage/ville/créature…

Le physique de votre personnage

Pour créer un personnage, il faut mieux commencer par le corps. Déterminez son sexe, son physique, sa nature. Ainsi dans le cas de roman fantastique ou de SF, vous pouvez créer un personnage non humain. Dans ce cas, comment cette nouvelle race voit telle la société par rapport aux humaines. Il est important d’explorer ses certains points.
Vous pouvez également donner à votre personnage une caractéristique physique ou un objet qui pourra servir dans l’histoire. Comme un tatouage d’une tribu, une cicatrice qui rappelle un traumatise…
Après, le physique n’est pas si important, il existe des romans où le physique des personnages est peu évoqué et occupe une place limitée. Laissant juste le soin aux lecteurs de se servir de son imagination.

Par contre, il faut absolument éviter les apparences que l’on pourrait qualifier de « clichés ». Comme une espionne trop belle. Un personnage sans défaut ou un méchant laid. Évitez de faire comme tout le monde et essayez d’apporter du réalisme à votre personnage en lui trouvant quelques défauts.

Personnage, principal, secondaire, tertiaire, écriture, créer, imaginais, corps, caractère, personnalisé, erreur, astuce, fiche,

La psychologie de votre personnage

Votre personnage doit avoir un caractère, mais également une façon de voir le monde.
Le plus important dans la création du personnage est sûrement sa personnalité. Pour cela, créez son passé, pour pouvoir vous servir de celle-ci pour construire sa psychologie.
Ainsi, un orphelin n’aura pas la même idée de la famille qu’un enfant avec une famille aimante. Un personnage vivant dans la pauvreté n’aura pas la même conception de l’argent qu’un riche. De même qu’un personnage ayant vécu un traumatisme ne verra pas certaines choses de la même manière qu’un autre personnage.
N’hésitez pas à vous laisser porter par votre imagination et ne vous imposez pas de limites.

Attention : Les personnages secondaires et tertiaires n’ont pas besoin de passer par le même processus de travail que les personnages principaux. Les personnages secondaires ou tertiaires seront naturellement un peu moins travaillés, car l’histoire s’attarde moins sur eux.

Le vécu du personnage

Que ce soit le passé, le présent ou le futur, il faut écrire le vécu des personnages.
Déjà en écrivant le passé, vous pourrez mieux écrire la personnalité du personnage. Quant aux présents, il est intéressant d’écrire brièvement pour les personnages secondaires ce qu’il faisait derrière les personnages principaux. Certes c’est en arrière-plan et, parfois, vous n’utilisez pas ses données. Mais elles permettront d’étoffer les personnages. Ceci vous permettra même de créer des intrigues secondaires.
Ainsi, il faudra définir le lieu de vie, le travail ou même les habitudes de ses personnages.

Personnage, principal, secondaire, tertiaire, écriture, créer, imaginais, corps, caractère, personnalisé, erreur, astuce, fiche,

Petit questionnaire pour créer un personnage

Voici un petit questionnaire pour vous aider à créer le profil de base d’un personnage :

– Quel nom a mon personnage ?
– Quel est le sexe de mon personnage ?
– Quelle est la race (humain, extraterrestre, centaure…) de mon personnage ?
– Quelle est la religion de mon personnage ?
– Quelle est l’orientation sexuelle de mon personnage ?
– Quel âge a mon personnage ?
– Quel est le travail de mon personnage ?
– Où vit mon personnage ?
– Quels sont les défauts de mon personnage ? Les qualités ?
– Quels sont les hobbies de mon personnage ?
– Quelles sont les choses que mon personnage aime ? Déteste ?
– Mon personnage est-il en couple ? Marié ? Enfant ?

Personnage, principal, secondaire, tertiaire, écriture, créer, imaginais, corps, caractère, personnalisé, erreur, astuce, fiche,

Liste de logiciels de correction d’orthographe

Vous avez beau être doué en français, vous ferez quand même des fautes d’orthographe. C’est pour ça que d’avoir comme assistant un logiciel ou un site de correction est un plus dans le milieu de l’écriture. Le problème c’est de savoir lequel vous correspond le mieux. Voici une liste de logiciels et sites qui peuvent vous aider à corriger votre roman, votre nouvelle ou même votre bande dessinée.

Note : Cette liste met en avant des logiciels et des sites de corrections payants et gratuits. Faites donc attention lors de votre choix, surtout si vous n’avez pas un gros budget.

Antidote

Antidote est un des meilleurs logiciels de correction. Il est très performant, permettant autant la correction grammaticale, détecter les tournures de phrases maladroites, les répétitions ou l’emploi de vocabulaire familier. Il a également un dictionnaire, et différents guides de grammaire, de typologie, de lexique, de syntaxe, etc., pour aiguiller l’auteur.
Mais, son grand avantage, c’est son dictionnaire personne, surtout si vous écrivez de la fantaisie, du fantastique ou de la science-fiction et que vous avez votre propre vocabulaire. Ceci permet de prendre entre comptes les mots « inconnus » dans la correction et de la rendre plus fluide.
Antidote peut également s’intégrer dans de nombreux logiciels de rédaction comme Word ou open Office.
Le seul problème est le prix, compter  119 euros à l’achat pour avoir le droit d’utiliser Antidote 10.

Le Robert Correcteur

Le Robert Correcteur est un logiciel de correction qui est tiré du dictionnaire du même nom. Il permet de corriger les erreurs les plus fréquentes en analysant votre texte en un clic. Son interface est simple et facile à comprendre, elle s’intègre à beaucoup de logiciels de rédaction.
Son point fort, en plus d’avoir un dictionnaire, et la correction des fautes de ponctuation. Il est recommandé d’avoir le Robert en plus d’un autre logiciel de correction. Il détient également un dictionnaire personnel, mais beaucoup moins performant que celui d’Antidote.
Malheureusement, le logiciel n’est pas gratuit, il coûte actuellement 99 euros et vous n’aurez droit qu’à 3 licences.

Cordial

Cordial est un logiciel de correction orthographique, développé par une société toulousaine. Il met à disposition plus de 15 dictionnaires différents : lexique, synonymes, antonymes, abréviations, signes, rimes, etc. Le logiciel propose pas moins de 190 000 définitions et 4,6 millions de liens synonymiques, ce qui est le plus complet.
Comme les deux logiciels cités plus haut, il s’intègre à de nombreux logiciels de rédaction.
Il existe une version gratuite du logiciel que l’on retrouve sur le site et qui permet de corriger un texte de maximum 1000 caractères.
La version payante comprend deux versions, une pour les particuliers et l’autre pour les professionnels. Il faudra débourser 119 euros pour pouvoir l’installer.
Une dernière chose, on reproche souvent au logiciel son interface qui n’est pas très claire et difficile à comprendre. De plus, le logiciel présente parfois des lenteurs donc il faut un bon ordinateur.

LanguageTool

LanguageTool est un logiciel de correction orthographique très simple et en ligne. Dès l’ouverture de la page, on vous propose de copier-coller votre texte et d’appuyer sur un bouton pour lancer la correction.
Vous pouvez intégrer cet outil en téléchargeant une extension Google Chrome ou un plug-in Open Office pour corriger directement vos écrits.
LanguageTool corrige également dans d’autres langues comme l’anglais, l’allemand, le russe et plus encore.
Cet outil propose deux versions, une gratuite où vous pouvez mettre jusqu’à 20 000 caractères et une version premium à 59 euros par an proposant de corriger le double de mots.

Scribens

Scribens est un outil en ligne de correction d’orthographe assez simple à utiliser. Il suffit de copier-coller votre texte dans l’interface pour qu’il identifie les fautes d’orthographe, de grammaire, de typo et de syntaxe et les surligne. Un petit pop-up s’ouvrira pour vous proposer de corriger le mot, mais aussi pour vous rediriger vers la règle d’orthographe correspondante. Ce qui est un plus, si vous cherchez à vous améliorer.
Un autre avantage est sa capacité de corriger autant les textes français qu’en anglais.
Il existe une version gratuite et une version premium (5,90 euros par mois) qui dispose d’options supplémentaires et qui permet de corriger des textes jusqu’à 200 00 mots.

Bonpatron

Bonpatron est un logiciel simple et gratuit. Il faut juste copier-coller son texte dans l’interface du site. Cet outil vous indiquera les erreurs et vous conseillera sur la manière de les corriger. Un bulle vous renseignera également sur les règles de grammaire les plus courantes.
Vous avez comme option de définir si votre narrateur (« je ») est un homme ou une femme. Ce qui permettra au logiciel de faire automatiquement l’accord masculin-féminin. Il met aussi à disposition un dictionnaire français-anglais.
Il existe une version payante pour 11,99 euros par an, sans publicité et permettant d’archiver vos textes.

Reverso

Reverso est un logiciel de correction en ligne, où il suffit de copier-coller son texte dans une interface. Il corrige les fautes d’orthographe et, un peu les fautes de grammaire.
Lorsque plusieurs corrections sont possibles, il vous propose plusieurs solutions, à la fin ce sera à vous de choisir.
Vous pouvez télécharger une extension pour la mettre sur le navigateur Firefox et l’utiliser directement lorsque vous écrivez un mail ou un post sur les réseaux sociaux. Reverso corrige également les textes en anglais

NeuroSpell

NeuroSpell est un correcteur gratuit et expérimental qui utilise les réseaux neuronaux (Deep Learning). Il permet de corriger avant tout les textes mal écrits couramment utilisés sur les réseaux sociaux ou dans les SMS. Ainsi, il ne fait pas que corriger les erreurs, il réécrit tous les mots d’une phrase pour trouver la formulation la plus adaptée.
Vous pouvez corriger pour le moment que des textes en anglais et en français.

Français Facile

Français facile est un site web qui permet via un outil de corriger votre texte. Il faut juste copier-coller son texte dans la fenêtre du site. Ce logiciel ne corrige pas la grammaire, juste l’orthographe.
Par contre, il permet de corriger une quinzaine d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, l’italien…

Correcteurorthographe

Ce site permet de corriger l’orthographe et la grammaire dans 11 langues différentes. L’interface est très simple, il suffit de copier/coller un texte pour voir les fautes via un pop-up. Vous aurez alors des suggestions de corrections, vous pourrez les appliquer ou les ignorer.

Larousse

Larousse n’est pas vraiment un logiciel de correction, mais plus un dictionnaire en ligne. Il est une référence en la matière et a aidé des milliers d’écrivains pour corriger leur texte. De plus, le faire manuellement, permet de se souvenir des erreurs et de les éviter plus tard.
Le site met à disposition toutes les définitions du Larousse et un dictionnaire de synonymes. Mais également un outil, appeler le conjugateur qui donne la conjugaison de 9600 verbes français à tous les temps et à tous les modes.