Menu Fermer

DIY : Champignon transparent au pistolet à colle

Parfois pour créer quelques choses, il ne faut pas beaucoup de matériaux. Voici un petit tutoriel pour faire ces propres petits champignons transparents au pistolet à colle.
Vous pouvez utiliser ces champignons pour de la décoration, une maquette ou du Cosplay.

– Un pistolet à colle
– Des bâtons de pistolet à colle
– Du vernis (facultatif)

1 – Sur un support en plastique, faites des cercles de différentes tailles avec la colle du pistolet à colle. Faites également des bâtons. Puis laissez refroidir.
2 – Décollez les différents éléments.
3 – Collez ensemble les pieds et les chapeaux pour faire vos champignons.
4–  Pour faire un amas de champignon. Il suffit de faire un tas de colle, puis de planter vos champignons dessus. Utilisez un support pour les tenir droits jusqu’au séchage. Puis décollez-les.

Diy, pistolet à colle, champignon, maquette, cosplay, 3D, transparent, facile, débutant, simple,

Les différents types de mousse en Cosplay

Pour créer une armure ou même un casque en Cosplay, il faut utiliser de la mousse. C’est plus maniable, plus léger et facile à transformer. Toutefois, il en existe plusieurs types. Je vais vous présenter trois mousses qui peuvent vous aider grandement dans la création de votre Cosplay.

Note : Je présente brièvement les mousses, mais chacune aura le droit à leurs articles, qui expliquera comment bien les utiliser.

Cosplay, mousse, fabrication, acheter, prix, Eva, Plastazote, avantage, inconvénient, densité, armure, arme, casque,

Tapis de sol

Je vous parle littéralement du tapis de sol pour faire du yoga ou le matelas de camping peu épais fait en matière synthétique. Vous en trouverez de différentes épaisseurs et de plus ou moins bonnes qualités selon la densité. La surface est rugueuse et il est très difficile de le poncer, car il s’émiette.

Où l’acheter ? 

Vous pouvez le trouver pour 2€ à 5€ dans les magasins de sport comme intersport ou décathlon. Voir moins chère dans les magasins discount.

Avantage/Inconvénients

Le grand avantage, c’est que cette mousse est très peu chère. Idéal pour tester un Cosplay, une armure ou pour débuter.
Par contre, elle est peu dense. Elle est rarement lisse avec des rainures ou des motifs. De même elle est difficile à thermoformer, c’est-à-dire à lui donner une forme grâce à la chaleur, car il ne garde pas exactement la forme qu’on lui donne.
Vous pouvez tout de même rendre la surface lisse grâce à diverse astuce.

Cosplay, mousse, fabrication, acheter, prix, Eva, Plastazote, avantage, inconvénient, densité, armure, arme, casque,

Evazote (Eva)

La mousse Evazote, appelée aussi EVA ; est une mousse haute densité à cellules fermées, fabriquée sous atmosphère d’azote, que l’on trouve sous de nombreuses formes comme :
La crémousse : Elle fait 1 ou 2mm d’épaisseur. Elle est utilisée pour les motifs fins ou le travail avec du worbla
Plus épaisse : Elle fait plus 1 cm d’épaisseur ou plus. Elle est idéale pour faire des armures plus massives. 

Où l’acheter ? 

Vous pouvez la trouver sur internet dans des magasins spécialisés sur le Cosplay ou Amazon.
Elle est également trouvable sur les sites comme « etissus.com » sous la dénomination « gomme EVA noir ».

Avantage/Inconvénients

Cette mousse se travaille facilement et elle est flexible. Elle est légère, absorbe les chocs et imperméables.
C’est facile de réaliser des motifs ou du relief avec la Dremel ou un pyrograveur.
Par contre, elle supporte mal le thermoformage, car elle a tendance à revenir à sa forme initiale à cause de son élasticité.
De même, l’Eva est fragile. Vous serrez parfois obliger de rigidifier ou consolider avec du Worbla ou du tissu.
Cette mousse a également des problèmes pour être plein, il y a des risques que des craquelures apparaissent sur les pièces mobiles ou lieux de frottements. 

Cosplay, mousse, fabrication, acheter, prix, Eva, Plastazote, avantage, inconvénient, densité, armure, arme, casque,

Plastazote

Plastazote est une marque commerciale déposée d’une mousse réticulée à cellules fermées faite de polyéthylène. 
Vous pouvez la trouver en épaisseur de 5 à 100 mm, de couleur noire, en différentes tailles et de différentes densités (24 à 65 kg/m3).

Où l’acheter ? 

Vous trouverez cette mousse sous forme de tapis de sol dans les magasins de sport. Elle se reconnait à cause de sa texture, on dirait qu’elle est composée de plein de petites bulles/billes.
Elle se trouve également sur internet sur des sites de bricolage ou de sport.

Avantage/Inconvénients

La texture de la mousse peut être un avantage si vous voulez faire une armure avec une surface non lisse, avec du grain. Elle peut être également poncée pour la rendre lisse.
Mais son gros avantage, c’est sa légèreté, et qu’elle peut être thermoformé.
Par contre, étant très fragile, elle ne doit pas être utilisée pour des pièces mobiles, avec frottements ou étirables.

La densité des mousses

 La densité est un paramètre important dans le choix de votre mousse, car elle impacte beaucoup de paramètres comme la souplesse, la rigidité et la surface lisse. Celle-ci s’exprime en kg/m.
En bref, plus la densité augmente plus les pores de la mousse seront refermés.
Ce qui implique qu’une mousse de haute densité sera moins fragile, plus rigide et plus lisse. Elle sera également plus facilement à thermoformer, c’est-à-dire lui donner une forme en la chauffant.

Voici quelle densité acheter, pour quelles pièces, soient :
–  De 60 ou 70kg/m3 : Densité moyenne. Elle permet de faire la grande majorité de vos projets.
De 100kg/m3 : Densité haute. Elle permet de faire de très grosses pièces qui ont besoin d’être plus rigides, et qui doivent garder une forme précise après thermoformage.
–  De 45kg/m3 : Densité basse. Elle permet de créer des armes avec lequel se battre les uns contre les autres, car étant peu rigide, évitant les blessures.

D’où vient le cosplay ?

Si vous êtes allé au moins une fois dans une convention mangas, vous avez au moins vu une fois une personne déguiser en son personnage préféré. Vous vous êtes même posé des questions au sujet du Cosplay qui prend une place de plus en plus grande dans le monde de la pop culture, du manga, du cinéma et des romans. Voici tous les détails au sujet du Cosplay de sa création à aujourd’hui.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

L’origine du Cosplay

Aussi étonnant que cela paraisse, le premier Cosplayeur ne vient pas du Japon, mais d’Amérique. Le premier Cosplayeur est apparu en 1939 lors de la World Science Fiction Convention (Worldcon), une convention sur la science-fiction. Un homme nommé, Forrest J Ackerman serait venu déguiser en homme du futur.

Mais c’est dans les années 70 à 80 que le Cosplay connaitra son paroxysme aux États-Unis grâce à Star Trek et Star Wars. Les nombreux fans de ces univers rendront hommage à leurs héros préfères lors des conventions ou festivals. Il y aura même le premier concours de Cosplay appellé la « Masquerade » qui réunira des Cosplayeurs de plus en plus nombreux au fils des années.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

Le Cosplay arrive au Japon

Sachez que même si le Cosplay est né en Amérique, le terme Cosplay est quant à lui japonais. Il s’agit d’un mot associant « costume » et « playing » qui signifier : un loisir qui consiste à reproduire ou à porter le costume d’un personnage issu de la pop-culture et d’en adopter l’attitude en imitant ses poses.
C’est ailleurs lors d’une des conventions en Amérique qu’un journaliste japonais inventera le terme Cosplay.

Le Japon découvre le Cosplay au début des années 80 et ce loisir prendra une dimension incroyable. Les Japonais adorent et adhérent rapidement au phénomène. Contrairement aux Américains, les Japonnais font bien plus loin, ils se déguisent en personnages de mangas, de comics et même de jeux vidéo.
Tokyo est connu pour être le centre névralgique japonais du Cosplay. Les quartiers d’Harajuku et Shinjuku sont les plus populaires.
Pour les Japonais, le Cosplay c’est de l’art, voire un métier pour certains. Donc il est important pour eux que leurs costumes soient réalisés entièrement à la main. Le mimétisme dans la tenue et dans les postures est le but ultime. Ils doivent devenir le personnage qu’ils incarnent.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

L’Europe découvre le Cosplay

Le Cosplay arrive plus tard en Europe, surtout en France en Allemagne et en Italie vers fin 90 et début 2000. Les Cosplayeurs européens sont aussi minutieux que les Japonais préférant créer eux-mêmes leurs costumes et en prenant soin d’être le plus fidèle possible à l’œuvre originale.
Les premiers concours de Cosplay font rapidement leurs apparitions. Où, il est demandé aux Cosplayeurs de monter sur scène pour présenter leurs créations et une performance scénique. Celle-ci peut prendre plusieurs formes telles que la reproduction d’une scène de l’œuvre originale, la création de scènes inédites ou encore de scènes parodiques et humoristiques.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

De nos jours

Aujourd’hui, le Cosplay est un loisir qui se pratique dans le monde entier et dont chaque pays a ses spécificités. Il s’agit d’un évènement incontournable dans les salons, il peut se faire seul ou en groupe, pour le plaisir ou la compétition, qu’il soit acheté ou fait main.

Il a un tel succès, qu’en 2003, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Japon sont invités à participer à la première édition du « World Cosplay Summit » à Nagoya. Ce concours deviendra plus tard la plus grande compétition de Cosplay au monde avec la participation de plus de 40 pays.
Le concours consiste à envoyer un binôme chargé de représenter son pays et concourir pour le titre de meilleurs Cosplayeur.
Sachez que la France a remporté le précieux titre de champion en 2007.

En plus des concours, il existe d’autres variantes du Cosplay, comme le zombie walk, initié en 2005 aux États-Unis. Le but est de se déguiser en mort-vivant et déambuler dans les rues. Le phénomène est tel qu’il est devenu mondial. Là encore le costume se transforme en véritable œuvre d’art avec plusieurs tendances qui se dessinent : le style militaire, la médecine, les costumes inspirés de certains films ou séries, ou encore le détournement de personnages de fiction en mode zombie.

Le Cosplay évolué s’en cesse grâce aux nouvelles technologies. L’imprimante 3D fait partie des machines qui ont permis de créer des costumes de plus en plus sophistiqués. Certains vont même jusqu’à inclure de l’électronique dans leurs Cosplay.
Bref, le Cosplay est devenu un art, un loisir, un plaisir. Mais surtout il réunit des passionnés qu’ils soient débutants ou professionnels.

Cosplay, déguisement, zombie, manga, geek, pop culture, art, loisir, otaku, japon, Amérique, Europe, histoire, création, convention, festival, salon,

Cosplay : Faire des ongles de monstre

Après la couture, l’écriture, la couture, voilà que je suis tombée dans l’univers du Cosplay. C’est un monde large qui demande d’utiliser de multiple méthode et de travailler plusieurs matières.
Voici un petit tutoriel pour faire ces propres ongles de monstre, peu importe leur taille.

Matériaux

– Du papier cartonné ou du papier simple.
– Des ciseaux.
– De la colle blanche.
– Une pince.
– Un pinceau.
– De la colle à ongle.
– Du vernis à ongles.

Couture, cosplay, ongle, griffe, monstre, déguisement, tutoriel, tutoriaux, DIY, colle, vernis,

Tutoriel

1 – Coupez le papier cartonné selon la forme et la longueur des ongles que vous voulez. Si vous n’avez pas de papier cartonné, vous pouvez coller 3 à 4 feuilles de papier l’une sur l’autre.
2 – Donnez une forme arrondie et courbez à vos ongles en utilisant un stylo ou un crayon.
3 – Tenez vos ongles avec un pinceau, puis recouvrez-les de colle blanche.
4 – Laissez sécher sur une silicone ou du papier sulfurisé pendant 24 H à 48 H.
5 – Vos ongles seront dur et brillant, assez solide pour supporter une journée de cosplay. Collez-les sur vos ongles avec votre colle à ongle le jour J. Puis posez votre vernis.

Couture, cosplay, ongle, griffe, monstre, déguisement, tutoriel, tutoriaux, DIY, colle, vernis,

Conseil 

Pour retirer vos faux ongles, il suffit de les passer dans de l’eau chaude.
Ils sont aussi solides que de faux ongles. Mais si vous trouvez qu’ils ne sont pas assez, rajouter une seconde couche de colle blanche.

Quel outil pour débuter en couture ?

Vous vous êtes enfin décidé à vous mettre à la couture pour faire des peluches, des vêtements ou votre premier cosplay. Mais vous ne savez pas quel outil vous avez besoin pour commencer à coudre.
Voici une petite liste d’outils indispensables pour débuter. Ils ne coûtent pas très cher et sont facilement trouvables.

Couture, tissu, outil, fil, à la main, machine à coudre, aiguille, canette, ciseaux, patron, peluche, cosplay, débutant, astuce, débuter,

Pour coudre à la main

Voici des outils qui vous servent avant tout pour la couture à la main et le patronage.

Une paire de ciseaux pour tissu

La paire de ciseaux qui vous permettra de couper votre tissu facilement. Il faut faire attention au moment de votre achat d’en choisir en fonction de si vous êtes droitière ou gauchère. Il faudra également prendre en compte la matière pour le confort de vos mains et sa lourdeur. Car ce ciseau, vous allez l’utiliser énormément, autant qu’il soit le plus confortable possible.

Une paire de ciseaux pour le papier

Cette paire de ciseaux va essentiellement vous servir à découper vos patrons. Ce sont des ciseaux basiques, si possible à bouts pointus pour être plus précis lors de la découpe.

Les épingles fines ou les pinces

Les épingles sont utiles pendant toute la phase de couture, pour maintenir les morceaux de tissu ensemble. Je vous conseille d’avoir un endroit pour ranger vos épingles, comme une pelote aimantée.
Quant aux pinces, elles sont indispensables pour tenir le tissu lors de la découpe. Vous pouvez commencer par en acheter un lot de 20. Mais plus vous ferez de gros projets, plus il vous en faudra.

Le stylo/craie/feutre effaçable

Lors de la couture, il faudra souvent transférer des lignes du patron vers le tissu. Pour cela, vous aurez besoin soit d’un crayon, d’une craie ou d’un feutre effaçable. Si vous n’en trouvez pas, un savon usagé peut faire l’affaire, surtout pour les tissus sombres, en plus il part avec un peu d’eau ou au lavage.

Les fils

Dès le début, il vous faudra des fils de bonne qualité, qui sont lisses et ne cassent pas facilement. Vous choisissez l’épaisseur du fil, en tenant compte de la nature du tissu à travailler. Ainsi, un tissu épais nécessite l’usage d’un fil épais, tandis qu’un tissu fin requiert un fil fin.
Bien sûr, il faut assortir la couleur du fil à votre tissu. Une petite astuce, un fil sombre se verra moins qu’un fil clair sur un tissu à motifs.

L’aiguille à coudre

C’est l’outil indispensable pour coudre des points à la main. Elles se déclinent en différentes longueurs et épaisseurs. Les longues sont utiles pour réaliser des grands points. Par contre, l’épaisseur de l’aiguille dépend de votre tissu. Ainsi, plus le tissu est fin, plus l’aiguille doit être fine. Il existe également des aiguilles pour poupée, qui permet de relier les bras et les jambes plus facilement.

Un mètre de couture

Le mètre de couture permet de prendre vos mesures et de lire les guides des tailles sur les patrons de couture. Il est très facile à trouver en magasin.

Couture, tissu, outil, fil, à la main, machine à coudre, aiguille, canette, ciseaux, patron, peluche, cosplay, débutant, astuce, débuter,

Pour coudre avec une machine à coudre

Voici des outils qui vous servent avant tout pour la couture avec une machine à coudre.

Une machine à coudre

Si vous en avez marre de tout faire à la main, il faut mieux prendre une machine à coudre. C’est plus rapide et efficace de coudre avec, en une seule journée vous pouvez faire une jupe ou une peluche.
Pour commencer, n’achetez pas une machine à coudre chère et sophistiquée. Une simple est très bien, surtout pour vous faire la main.

Les aiguilles pour machine à coudre

Il existe plusieurs types et grosseurs d’aiguilles selon la nature du tissu et de son épaisseur. Je vous conseille d’investir dans ces trois aiguilles, soit :
Les aiguilles universelles : leur pointe légèrement arrondie convient à la majorité des tissus.
Les aiguilles jersey : leur pointe arrondie permet de traverser le jersey sans couper la maille.
Les aiguilles microtex : leur pointe très fine et pointue est adaptée aux tissus très fins ou aux matières très denses comme la soie ou les microfibres.

Le coupe-fil ou les petits ciseaux de broderie

C’est un petit outil très utile pour couper vos fils à la fin de chaque couture. Les ciseaux de broderie peuvent aussi faire l’affaire. Il sert pour beaucoup de choses, comme faire les crans, pour couper les angles ou pour la broderie.

Le découd-vite

C’est un petit ustensile qui permet de défaire les points grâce à son petit crochet qui s’insère dans la couture et coupe le fil. Le découd-vite est indispensable si vous êtes du genre à faire des erreurs et qu’il faut découdre deux pièces de tissus.

La boîte à canettes

Machine à coudre, rime avec canettes. Au bon d’un moment, vous aurez une canette pour chaque couleur de bobine de fil, ce qui constitue un sacré stock. Il faut donc les rangers dans une boîte à canette pour éviter de les perdre et vite les retrouver.

Couture, tissu, outil, fil, à la main, machine à coudre, aiguille, canette, ciseaux, patron, peluche, cosplay, débutant, astuce, débuter,