Menu Fermer

La différence entre un Light Novel et un roman

C’est une des questions que j’entends le plus souvent : quelle est la différence entre un Light Novel et un roman ?
Même si les deux sont des livres et demandent d’écrire, il existe pourtant des dissemblances, comme celle entre un manga et une Bande dessinée classique.
Si vous cherchez à faire un Light Novel ou juste connaître la différence, voici quelque explication.

Note : Je ne vais pas développer ce qu’est un Light Novel, si vous voulez le savoir vous pouvez lire cet article : Un Light Novel et un Web Novel, c’est quoi ?

Le texte

Roman 
Techniquement, un roman n’a pas de longueur maximum de mots. Il peut excéder les 110 000 mots (environ 450 pages) ou faire moins.
Les romans sont libres au niveau des paragraphes. De même, le ratio dialogue, action et description sont à peu près le même. Il est pourtant reconnu qu’un roman à moins de dialogue qu’un Light Novel.
Lors des dialogues, l’auteur démontré qui parle à qui, en utilisant diverses méthodes.

Light Novel 
Les Light Novels ne dépassent généralement pas les 40 à 50 000 mots (150 à 200 pages).
Ces romans ont des paragraphes courts, avec beaucoup de dialogues. Par exemple, au lieu de décrire un plan, il utilise une discussion entre plusieurs personnages, pareil pour d’autres actions. Ainsi, les dialogues occupent en 30 à 40 % du Light Novel. De même, les descriptions et les actions sont courtes. Le livre doit être rapide à lire, il suit un certain rythme.

Lors d’une discussion, c’est aux lecteurs de comprendre qui prend la parole. C’est une particularité de la langue japonaise, donc ce n’est pas exclu en anglais et en français d’indiquer qui parle, comme avec les romans.
Les Light Novels sont plus libres au niveau des codes de l’écriture, voire un peu plus excessifs, comme avec les mangas. Les Light Novels sont souvent composés de plusieurs volumes allant de 2 (minium) à 15 tomes.

Les illustrations

Roman 
Les romans n’ont aucune illustration ni image. La seule fantaisie peut être au niveau des titres de chapitres.

Light Novel 
Les Light Novels sont accompagnés par des illustrations au style mangas. Au minium, un livre peut compter 4 illustrations, au maximum jusqu’à 10, voir plus par rapport à la taille de l’ouvrage. Les dessins sont principalement en noir et blanc et sur une page. Mais le Light Novel peut contenir des illustrations en couleurs. Elles sont situées au début et à la fin du livre, souvent pour présenter les personnages et la fin de l’histoire, dans ce cas, elles sont sur deux pages.

La structure du livre

Roman 
Les romans ont plusieurs formats, mais les plus connus sont le format de poche (11 x 18 cm)) et le format A5 (14,8 x 21 cm). Le papier est souvent de bonne qualité et la reliure est dos carré collé. Ils ont souvent des jaquettes, surtout pour ceux de haute gamme.

Light Novel 
Les Light Novels en format papier font 14,8 x 10,5 cm. Comme en France, les imprimeurs font rarement cette taille de livre, un Light Novel de 12,7 X 20,32 cm est toléré. Le papier est de faible qualité et la reliure est dos carré collé. Certains Light Novels peuvent avoir des jaquettes.

La couverture

Roman 
La couverture est souvent une photo ou une illustration artistique qui représente l’essence du livre. Elle peut être en noir et blanc ou en couleur, tout ceci dépend de l’ambiance recherchée.
Le nom de l’auteur est mis plus en avant que le titre. En ce moment, tout est permis pour le titre, tant qu’il attire le lecteur.
La quatrième de couverture est moins purgée que celle d’un Light Novel. On y trouve le résume du livre, mais également des témoignages ou des avis vis-à-vis de l’ouvrage.

Light Novel 
La couverture d’un Light Novel est illustrée avec un dessin dans un style mangas et en couleur.
Le titre est à rallonge, et résumé souvent l’histoire du livre. Celui-ci est mis plus en avant que le nom de l’auteur.
La quatrième de couverture est souvent très simple. Ce qui est mis en valeur est vraiment la couverture.

Le prix

Roman 
Un roman peut valoir entre 12 à 20 euros en moyen. Tout ceci dépend du nombre de tirages et de la taille du roman. Plus le livre est épais, plus il va valoir cher.

Light Novel 
Au Japon, un Light Novel vaut 514 yens, soit 4,30 euros. En France, le prix peut aller de 8 à 10 euros, vu la taille du livre.

Un Light Novel et un Web Novel, c’est quoi ?

Vous l’aurez sûrement remarqué, mais je parle souvent de Light Novel sur le blog ou les réseaux sociaux, j’en écris même. Certains d’entre vous se demandent sûrement de quel genre de livre je parle. C’est pour ça que je vais vous présenter aujourd’hui les Light Novels et les Web Novel.

Le Light Novel 

Le Light Novel, abrégé chez nous LN (au japon ranobe), est un sous-type de roman asiatique. Il vient du Japon et il est destiné à un public de jeunes adultes et adolescent. Les Light novels sont écrits dans une optique de distraction populaire, c’est-à-dire que, contrairement à nos romans, ils utilisent des paragraphes courts et ont beaucoup de dialogues. Ils ne dépassent généralement pas 40 à 50 000 mots et ils sont également accompagnés d’illustrations au style mangas. On pourrait dire que l’équivalent occidental le plus proche serait le Pulp Novel ou plus grossièrement les romans de gare.

Comme les mangas, la plupart des Light Novels sont publiés, un chapitre à la fois dans un magazine avant d’être regroupé et vendu en livre. Toutefois, au vu du développement du marché des Light Novels, la publication directe prend de plus en plus d’ampleur. Certains éditeurs vont même jusqu’à recruter des auteurs qui publient gratuitement leur œuvre sur internet ou via des concours annuels.
Ce type de roman est devenu si populaire, que certains auteurs voient leurs histoires exister sous différentes formes, comme en animé, en mangas ou même en audio.

Les Light Novels en format papier japonais sont publiés en un format de poche (14,8 x 10,5) avec des illustrations en noir et blanc sur un papier de faible qualité. Ce qui explique le prix relativement bas de ces ouvrages (514 yens, soit 4,30 euros).
Une des tendances actuelles est de présenter les Light Novels avec des couvertures colorées et des titres à rallonge. Cette mode viendrait d’un coup marketing d’un auteur, qui a trouvé bon de résumer son livre avec juste le titre, car ses lecteurs avaient tendance à ne pas lire la quatrième de couverture.

Le Web Novel

Le Web Novel, abrégé WN, est simplement un roman publié sur internet via un blog ou une plateforme. Ils accompagnent d’images, si l’auteur dessine ou s’il est en collaboration avec un illustrateur. Le texte est publié en gros morceaux, chapitre par chapitre.
Le problème de ce genre, c’est que certains auteurs postent par bloc sans obligatoirement se relire. Ce qui oblige parfois les lecteurs à attendre la publication du livre par un éditeur.
Mais le grand avantage de ce format, c’est que les livres sont gratuits et qu’ils peuvent être lus partout, comme sur les portables ou les tablettes.

Y a-t-il une différence entre les Light Novels coréens, japonais, chinois… ?

La différence première entre ces livres de pays orientaux est le nombre de mots dans les textes. Le Light Novel coréen est connu pour avoir de longs et de nombreux chapitres. Pour les romans chinois, ça varie au niveau des mots, mais les chapitres restent particulièrement nombreux (un roman peut aller jusqu’à 200 chapitres).
Quant aux illustrations, elles sont contrairement à celle japonaise en couleur. Le style varie entre réaliste et mangas. Ils arrivent d’en voir de temps en temps en noir et blanc, mais elles ont l’air d’être peintes aux pinceaux.

Il faut savoir qu’il existe des genres particuliers de Light Novel en Chine. Comme les Xianxia, où les histoires ont pour contexte l’évolution spirituelle d’un personnage dans un monde fantastique.
Mais également la transmigration, où l’héroïne prend la place d’un personnage de roman ou de Drama dans un monde moderne.
Alors que les Japonais ont l’Isekai, un sous-genre de la fantasy dont l’histoire tourne principalement autour d’un personnage normal qui est transporté ou piégé dans un univers parallèle souvent fantastique.
Vous l’aurez compris, chaque pays a son genre de Light Novel et une manière différente de le mettre en valeur. Il est intéressant de les lire, surtout pour découvrir chaque culture.

La place des Light/Web Novel en France

Malheureusement, il n’existe pas beaucoup d’éditeurs de Light Novel en France. Pourtant la demande est là, mais les quelques tentatives de certaines grosses maisons d’édition ont échoué. Une des causes principales est le non-respect de l’œuvre originale, soit une mauvaise traduction, pas d’illustration, plusieurs tomes fusionnés en un seul, augmentant le prix.
Heureusement, depuis quelque temps de jeunes maisons d’édition apparaissent pour remettre ce format entre nos mains. Il existe aussi beaucoup de gens qui se réunissent pour traduire gratuitement des Light Novel et les faire découvrir à d’autres. C’est pour l’instant le seul moyen pour lire des Light Novel de genre et d’horizon divers.

Changement sur le blog

Avant de commencer, je tiens à m’excuser du manque d’article. Malheureusement, j’ai eu la grippe et elle a duré deux semaines, deux longues semaines clouées au lit, avec comme seul compagnon mes pensées. Je ne me souviens pas d’avoir été aussi malade, en plus je ne suis pas totalement guérie, car je tousse encore et j’ai toujours du rhume, que du bonheur.
Mais au moins maintenant, je peux réfléchir, me lever et travailler de nouveau. Toutefois, j’ai beaucoup de retard sur mon planning, je vais donc vous dire ce que j’ai pu faire sur le blog et ce qu’il reste à faire.

Changement terminé

J’ai décidé depuis le début de l’année de changer certaines choses sur le blog. Il reste pas mal de choses à faire, mais voici ce que j’ai terminé :
– Incorporer un bouton Instagram.
– Refaire le menu, en rajoutant les sections : mes projets et mes créations.
– Fusionner les pages DIY et Tutoriel.
– Faire des DIY/tutoriels seulement sur la cuisine, le stylo 3D, la couture, l’écriture, la résine.
– Refaire la page « Mes livres » avec la possibilité d’avoir des informations sur les livres, ou de les acheter directement.
– Rajout de la BD Underclear dans la page « Mes livres »
– Refaire entièrement la présentation de mes livres avec une meilleure mise en page.
– Faire une page « extrait de livres »

changement (1)

Changement en cours

Maintenant, on va passer à ce que je dois faire et qui aurait dû être terminé depuis un moment :
– Faire la nouvelle mise en page pour mes nouvelles.
– Faire en .PDF .mobi .epub les extraits de mes livres et les rendre disponibles gratuitement.
– Faire la mise en page de ma BD « Underclear »
– Faire une page pour présenter ma chaîne YouTube.
– Faire une page pour présenter mon projet de livre « Alter Reality ».

Bon, c’est vrai, il ne reste pas grand-chose, mais certains de ces travaux sont longs à faire. J’espère tout de même les finir d’ici la semaine prochaine.

Merci de m’avoir lu.

changement (2)

Site pour générer un nom de personnage/ville/créature…

L’une des choses qui peuvent ralentir l’écriture d’un manuscrit, c’est de trouver un nom, qu’il soit celui du personnage principal, d’une ville, ou encore d’une créature fantastique. Malheureusement, tout le monde n’a pas la création de prénoms infuse. Heureusement, il existe sur internet de nombreux sites qui proposent des générateurs de nom. Il suffit d’appuyer sur un bouton et de choisir.

Voici une liste de sites qui peuvent vous aider à générer plusieurs noms pour votre livre. Attention, certains sont en anglais, il est recommandé d’avoir un certain niveau en langue, sinon vous pourriez avoir du mal à vous y retrouver.

generateurdenom (2)

Noms de fantasy

Nomsdefantasy est un site en français de générateur de nom fantasy, fantastique, moderne et un peu de science-fiction. Il suffit de choisir le type de nom à générer, la longueur de celui-ci et d’appuyer sur le bouton. L’avantage de ce site c’est qu’il permet de créer des noms pour plusieurs races, comme les elfes, dragons, démons…

generateurdenom (6)

Fantasy name generators

Fantasynamegenerators est de toute la liste le meilleur site. Son seul défaut, c’est qu’il est en anglais, mais pas de panique normalement, il sera bientôt traduit en français. Il ne faut pas que la barrière des langues vous bloque, car ce site est une vraie pépite.
Vous trouverez de nombreux générateurs en rapport avec la pop culture (dark soul, pokémon, world warcraft, halo, zelda…) la fantasy (par race) le fantastique, la science-fiction. Mais aussi des générateurs de nom pour des animaux, une invocation, des armes, de la magie, une planète, une ville, une race, et même des noms modernes par région (français, italien, américain, japonais…). Avec ces générateurs, vous n’aurez plus aucune excuse.

generateurdenom (3)

Yafnag

Yafnag est un petit générateur de type fantastique médiéval. Il permet de faire des noms de lieu ou de personne. Les options ne sont pas très grandes, mais les noms créés sont parfois très intéressants.

generateurdenom (5)

Donjon – Fantasy/Fantastique

Donjon permet de générer des noms fantastiques. Il suffit de choisir le type de nom voulu. Vous en trouverez pour beaucoup de race, pour monstre ou encore par région. Il est très complet et simple à utiliser, le seul problème, c’est qu’il est en anglais.

generateurdenom (4)

Donjon – Science-Fiction

Le même site que celui au-dessus, sauf que c’est la version science-fiction. Il permet de générer des noms cyberpunk et spatial, comme des noms d’aliens, de vaisseaux spatiaux, de planètes ou d’étoiles. Ce site sera d’une grande aide, si vous écrivez un roman de science-fiction ou futuriste.

generateurdenom (7)

Chaotic Shiny

Un générateur d’un autre type, il permet simplement de fusionner plusieurs mots ensemble pour en créer un nouveau. Il est très utile pour générer des noms de lieu, de pouvoir magique ou de créatures toutes droites sorties de votre imagination.

generateurdenom (10)

Ismu

Ismu est un autre petit générateur français de nom fantasy/fantastique. Son avantage est son choix dans les types de nom, vous trouvez des races pas souvent mises dans les autres sites, comme les gnomes, les hobbits ou les nains.

generateurdenom (1)

Prénoms d’aujourd’hui

Prénoms d’aujourd’hui n’est pas un générateur de nom, mais un site qui liste les différents prénoms du monde. Je les rajoutais dans cette liste pour une bonne raison. Il permet de faire des recherches poussées sur un nom. Vous pourrez ainsi voir la signification du nom, son origine, à quelle couleur et quel caractère il est lié. C’est très intéressant si vous voulez un nom qui définit la personnalité de votre personnage.

generateurdenom (8)

Générateur Partis politiques

Un autre genre de générateur de nom, il permet de créer le nom d’un parti politique. Un site très utile, surtout si vous écrivez un livre qui met l’accent sur un gouvernement fictif.

generateurdenom (9)

Generateur-marque

Un autre type de générateur, celui-ci permet de créer un nom de marque. Il est très intéressant si vous voulez citer des produits sans utiliser ceux de notre société ou créer une fausse entreprise maléfique.

Logiciel pour aider les auteurs/écrivains (gratuit)

Le problème quand on écrit un livre ou que l’on souhaite vivre de ses romans est de s’organiser pour éviter de perdre le moins de temps possible. Il existe pourtant de nombreux petits logiciels gratuits qui peuvent vous faciliter la vie, le plus dur, c’est de les connaître.

Voici une liste de logiciels et sites qui peuvent vous aider à écrire votre livre, à préparer un salon ou un festival, ou mieux à vous organiser dans vos taches du quotidien.

Note : Cette liste ne met, par contre, pas en avant les logiciels de correction, de mise en page et d’illustration. Ils sont si nombreux qu’ils auront droit à leur propre article.

toplogiciel (6)

StoryBook

StoryBook est un logiciel gratuit et parfaitement adapté à l’écriture de scénario ou de roman. Il permet de créer des chapitres qui se divisent en différentes scènes, de faire entièrement le plan de votre livre avec les lieux, les personnages… Ce qui permet de vite trouver une information, et de poser son scénario à plat. Il a même un petit correcteur d’orthographe. Par contre, il n’a pas de traitement de texte. Il sert vraiment qu’à faire le squelette d’un livre..

toplogiciel (2)

Famindmap

Framindmap est un logiciel gratuit qui permet de créer et partager des schémas aussi appelés cartes mentales ou cartes heuristiques. Un outil très utile pour faire le plan de son livre, les relations entre les personnages ou encore la biographie d’un personnage. Ce logiciel est utilisable en ligne, donc pas besoin de l’installer. Vous pouvez partager vos schémas, les modifier à plusieurs ou les télécharger sous différents formats. Un sacré avantage, si vous écrivez un livre à quatre mains ou une trilogie.

toplogiciel (5)

Evernote

Evernote est un logiciel qui permet de saisir des notes. Ces notes peuvent être composées de textes, d’images, de liens, ou de dessin et ils peuvent être organisés dans des carnets. Il est aussi possible de partager une note ou de travailler à plusieurs sur un carnet, une particularité intéressante si vous travaillez à plusieurs sur un livre.
À la base le logiciel est gratuit, mais, si vous dépassez un certain quota d’utilisation, il vous faudra payer 29,99€ par an pour continuer à l’utiliser. Ce logiciel est vraiment un plus si vous voulez noter vos idées de livres, vos recherches ou vos pense-bêtes.

toplogiciel (1)

Noms de fantasy

Noms de fantasy est un site en ligne, gratuit, qui permet de générer des noms pour ses personnages de romans. Vous trouverez autant des noms de dragon, d’Elf, d’humain ou extraterrestre. Il y en a pour tous les goûts. Un avantage certain si vous n’êtes pas très doué comme moi pour trouver des noms originaux pour vos protagonistes.

toplogiciel (7)

Le Répétoscope

Le Répétoscope est un site en ligne, gratuit, qui permet de détecter les répétitions dans votre texte. Il suffit de copier-coller votre texte (20 000 caractères maximum) pour voir les mots les plus utilisés. L’outil est plus adapté pour les nouvelles que pour les romans, sauf si vous avez la patience de couper votre livre en plusieurs parties.

toplogiciel (3)

ProspectEditeurs

ProspectEditeurs est un petit logiciel, gratuit, qui permet d’organiser sa liste de maison d’édition. Un grand avantage, quand on veut envoyer son roman à un éditeur et que l’on ne veut pas se perdre dans les envois. Vous rentrez le nom de la maison d’édition, son adresse, son site web, sa ligne éditoriale et si vous avez publié ou soumis un livre. Les maisons d’édition sont classées par genre, donc facilement trouvable. Il faudra remplir votre liste vous-même, ce qui permet vraiment de la personnaliser selon vos livres écrits.

toplogiciel (4)

Scanpet

Scanpet est une application gratuite sur téléphone portable. Il permet de gérer son stock de livres. Un outil très utile si vous êtes auto-édité ou si vous faites beaucoup de festivals. Ainsi, vous pouvez faire l’inventaire en temps réel des livres vendus et encore en stock chez vous, évitant ainsi d’être pris aux dépourvues.