Menu Fermer

Le cake-design

Tout le monde connaît les traditionnelles tartes, cakes, ou galettes… Mais connaissez-vous les cakes-design, ces fameux gâteaux hauts en couleur qui font fureur lors des fêtes ou sur les réseaux sociaux.
Ce gâteau très à la mode n’est pourtant pas si jeune, il a également une longue histoire. Je vous laisse la découvrir.

C’est quoi, un cake-design ?

Le cake design aussi appelé cake decorating est un art culinaire du domaine de la pâtisserie consistant à réaliser des gâteaux de plusieurs étages exceptionnels. Ils peuvent être décorés, moulés ou encore sculptés à l’aide des intrants comme le fondant, la pâte à sucre ou le glaçage. Ainsi ces gâteaux peuvent revêtir la forme d’un lieu, d’un objet, ou d’une occasion particulière.
En bref, le cake design est un art comestible. C’est de la pâtisserie artistique. C’est donc une reproduction intégrale de l’imaginaire qui suscite des envies demandant beaucoup d’inventivité aux pâtissiers.

Cake-design, cake, gâteau, pâtisserie, moule, histoire, conservé, conservation, art, crème, garniture, pâte à sucre,

D’où ça vient ?

Sachez que le cake design est à l’origine un art français. En effet, le précurseur en la matière s’appelle Marie-Antoine Carême, appelé également Antonin Carême ou encore « le roi des chefs et le chef des rois ».
Ce chef pâtissier est né le 8 juin 1784 à Paris. Il est le premier à porter l’appellation, tant connu dans le monde culinaire, de « chef ».
Antonin Carême vient d’une fratrie de 14 enfants, il est abandonné à l’âge de 8 ans par ses parents, en 1792, pendant la Révolution française.
Il trouve refuge auprès d’un cabaretier où il travaille comme garçon de cuisine en échange d’un toit.

Naturellement doué, Antonin se fait rapidement remarquer et entre, à 13 ans, comme apprenti auprès du célèbre pâtissier Sylvain Bailly
Son ascension sera rapide, car à 17 ans, il devient « premier tourier »., puis il ouvrira sa première boutique, la Pâtisserie de la rue de la Paix.
Rapidement, il devient célèbre pour ses magnifiques pièces montées, qui étaient alors utilisées comme centre de table chez des riches aristocrates. Ces gâteaux étaient entièrement en sucre, en pâte d’amande et en pâtisserie. Elles s’inspiraient notamment des pyramides et temples antiques.
Antonin Carêm étudie d’ailleurs l’architecture et dessinait ses créations selon les modèles qu’il aimait le plus.
Grâce à ça, on lui confie la confection des pièces montées des tables du Premier Consul et de Talleyrand. Ses inventions de gros nougats et de grosses meringues à base d’amandes et de miel et ses compositions lui valent un grand succès dans toutes les cours européennes.

Cake-design, cake, gâteau, pâtisserie, moule, histoire, conservé, conservation, art, crème, garniture, pâte à sucre,

Grâce à Antonin Carême, l’art culinaire du Cake Design s’élève au rang de science. Mais également, grâce aux moules à gâteaux qui font leur apparition dans les cuisines d’Europe du nord-est.
Toutefois, ces gâteaux, contrairement à aujourd’hui, étaient surtout utilisés comme éléments décoratifs.
Il faudra attendre 1840, lors de l’arrivée du four à thermostat, pour que le cake design se vulgarise un peu. Car, le four permettra de faire des gâteaux plus facilement.
C’est dans l’Illinois, que le cake design à l’américaine apparaît grâce aux frères Wilton qui fondent la Wilton Enterprise en 1929. Ils proposaient des cours de cake decorating, qui connurent un énorme succès auprès de professionnels comme des particuliers.
Au même moment, c’est l’émergence du glaçage à l’américaine, le fameux « butter-cream icing » aussi connut comme la fameuse « crème au beurre ».
Quelques années plus tard, un américain Joseph Lambeth profitera de l’engouement pour écrire un livre référence en matière de cake decorating. Ce qui va populariser cet art.

C’est par ce biais que le cake design a fait son grand retour en France.
Toutefois cet art est surtout exercé par des particuliers, car les pâtissiers professionnels restent attachés aux pâtisseries traditionnelles.
C’est pourquoi on voit apparaître un nouveau métier : Le cake designer. Ces pâtissiers et passionnés sont capables de réaliser un gâteau unique selon les rêves du client.

Cake-design, cake, gâteau, pâtisserie, moule, histoire, conservé, conservation, art, crème, garniture, pâte à sucre,

Les règles à suivre pour faire un cake-design

Il faut savoir qu’il existe quatre règles à respecter pour faire un bon cake design. Il faut donc :
Un gâteau moelleux : Celui-ci doit être à la fois aéré et bien se tenir pour supporter le poids des décorations. C’est le cas, de la génoise, du molly cake, du sponge cake…
Une garniture adaptée : Celle-ci doit être légère et stable tout en étant hors du réfrigérateur. Car vous allez passer du temps à décorer votre gâteau et parce qu’il va être exposé avant d’être dégusté.
Un montage structuré : Un montage réussi garantira la stabilité de votre gâteau. Il faut donc utiliser une ganache, qui va emprisonner la garniture à l’intérieur de votre gâteau.
Un lissage réussi : Pour un lissage parfait, il faut mieux utiliser une ganache de couverture qui permettra la pose d’une couche de pâte à sucre sans prise de tête.

Cake-design, cake, gâteau, pâtisserie, moule, histoire, conservé, conservation, art, crème, garniture, pâte à sucre,

Comment conserver un gâteau de type cake-design ?

Il est tout à fait possible de conserver un cake design dans un environnement frais et non au réfrigérateur vu les matières utilisées.
Mais, une exposition prolongée à l’air pourrait sécher et abîmer le gâteau. Si vous voulez le conserver pendant plus de 24 heures, il est recommandé de l’emballer avec un film alimentaire.
Par ailleurs, évitez une exposition à la lumière du soleil ou à proximité d’une source de chaleur ou d’humidité. Un endroit à l’abri de la lumière comme une cave ou un sellier est préférable.
Lors d’un événement, il faut mieux le présenter une demi-heure avant la découpe. Pour que les invités puissent le regarder et que la chaleur environnante ne l’abîme pas.

Le stylo 3D est-il adapté pour les enfants ?

Le stylo 3D est un outil révolutionnaire dans le monde du dessin. Il permet de faire des objets en trois dimensions sans avoir recours à une imprimante 3D. Il n’est donc pas surprenant de se demander si ce stylo peut être utilisé par les enfants. S’il fait un bon cadeau et s’il n’est pas dangereux.
Je vais vous présenter dans cet article les avantages et les dangers du Stylo 3D dans les mains d’un enfant.

Ce qu’il faut faire attention avant d’acheter

Un stylo 3D a l’apparence d’un stylo, il peut être de différentes tailles, formes, couleurs. Cet outil permet de dessiner dans les airs en faisant chauffer une matière plastique. Si vous voulez plus de renseigner sur cet outil, lisez cet article : Présentation : le stylo 3D.
Il faut savoir que le stylo 3D est un outil qui marche à l’électricité, donc il y a plusieurs choses qui peuvent être dangereuses et qu’il faut vérifier comme :

Les éléments chauffants :
Le stylo 3D doit chauffer pour faire fondre les filaments, donc il y a des risques de brûlure au niveau de la peau et des vêtements. Ces éléments chauffants sont généralement situés au niveau de la pointe métallique ou de la buse. Certains produits proposent une technologie qui permet d’abaisser la température lorsque vous n’utilisez pas le stylo 3D, ce qui évite les brûlures. Par contre, certains stylos peuvent monter jusqu’à 200 degrés, ce qui peut être dangereux pour les enfants. Il est recommandé de bien lire la notice pour vérifier ce point.

Les filaments utilisés :
Certaines personnes mal intentionnées vendent des filaments non répertoriés et toxiques. Il faut savoir que le stylo 3D utilise des filaments ABS et PLA, ou de la résine, mais dans ce cas le stylo 3D est spécifiquement fait pour cette matière. Pour les enfants le PLA est le plus recommander, car pas du tout toxique.

La source de courant :
Bien qu’il existe des stylos qui fonctionnent avec des piles rechargeables ou avec une batterie, la plupart fonctionnent en étant alimentés par prise de courant de 110 à 220 volts. C’est pourquoi la plupart des stylos 3D sont livrés avec une attache au niveau de la pointe. Évitant ainsi tout risque de choc électrique. Néanmoins, il faut se méfier des stylos 3D bas de gamme chinois, qui n’ont parfois pas cette protection. Encore une fois, il faut vérifier la marchandise avant d’acheter.

La maniabilité :
L’utilisation du stylo 3D peut paraître simple au premier abord. Cependant, ce n’est pas vraiment le cas, surtout pour les mains d’un jeune enfant. La plupart des stylos sont faits pour une main adulte, donc il faut vérifier que le stylo en lui-même est adapté aux mains de votre enfant. Il risque également de trembler si le stylo est trop lourd et de se brûler. Donc soyez attentif sur ce point.

Ce que ça apporte à l’enfant 

Le stylo 3D est un outil qui peut apporter beaucoup de choses à un enfant, comme :
Stimuler l’imagination : Avec un stylo 3D, vous pouvez mettre vos dessins en 2D en 3D. Beaucoup d’enfants rêvent de rendre concrets leurs personnages et créations venant de leur imagination, ce qui est le cas avec cet outil. En plus, il existe une énorme gamme de couleurs.

Être habile de ses mains : Utiliser un stylo 3D demande beaucoup de dextérité. Au fur et à mesure de son utilisation, il améliore considérablement l’adresse des mains et  permet de dessiner selon ses désirs.

Apprendre à être patient : Le stylo 3D ne donne jamais ce que vous voulez du premier coup. Il faut souvent l’utiliser encore et encore avant d’atteindre le niveau souhait. Il faut donc être patient et apprendre à l’être.

Apprendre à être délicat : Il ne faut pas faire de geste brusque et être très délicat pour faire ce que vous voulez avec le stylo 3D. Un bon moyen pour l’apprendre est de créer quelque chose avec cet outil.

Apprendre à suivre un plan : Il existe beaucoup de schémas à disposition sur internet pour créer des objets. C’est un bon moyen pour apprendre à son enfant à suivre une notice.

Stimuler la réflexion : Parfois, les objets à créer demandent à être montés, comme un cube ou un vélo. Ça demande de la logique, donc d’utiliser son cerveau. Vous pouvez aider votre enfant, mais le mieux est de le laisser chercher la solution seule.

Quel stylo 3D choisir ?

Il existe actuellement sur le marché deux stylos 3D adaptés pour les enfants et sécurisés :
Le 3Doodler Start : WobbleWorks a conçu spécialement ce stylo 3D pour les enfants. Il n’a pas de partie chauffante. Le stylo 3D peut être chargé grâce à une batterie, le rendant sans fil. Il est également facile d’utilisation. Par contre, certains enfants le trouvent trop gros en main. Pour l’instant, il est le seul stylo 3D recommandé pour les enfants de bas âge.
Les stylos 3D à ultra-violet (UV) : Contrairement aux autres stylos 3D qui chauffent le plastique, les stylos à lumière UV disposent d’une résine spéciale qui se refroidit lorsqu’il est exposé à la lumière UV, émis par le stylo. Cet outil n’a pas de cordon électrique ni de buse chauffante. Malheureusement, aucune étude n’a été faite sur la sécurité des stylos à lumière UV pour les enfants.

En conclusion

Vous l’aurez compris, le stylo 3D actuel n’est pas vraiment adapté aux enfants, il faut mieux l’offrir à un adolescent ou à un adulte.
Pour un enfant, il faut mieux acheter le 3Doodler Start , qui est pensé pour les enfants ou acheter un stylo 3D à UV.
Si vous voulez quand même tenter l’aventure, il est recommandé de surveiller votre enfant lors de l’utilisation du stylo 3D, car ce n’est pas un jouet. Mais également d’attendre qu’il ait au minimum 6 ans. N’oubliez pas de bien lui expliquer l’utilisation du stylo 3D et où il doit faire attention.

Image venant des sites evajoly2012 et stylos3d

Le bilan de la mi-année 2019

Je sais que nous ne sommes plus vraiment à la moitié de l’année, mais je tiens à faire ce bilan, pour moi et pour vous.

Comme vous l’avez vu, je n’étais pas très active sur mon blog et les réseaux sociaux. J’ai même reçu des e-mails inquiets me demandant si j’avais abandonné l’écriture. Je vous rassure, ce n’est pas le cas, au contraire, j’ai passé 6 mois à travailler comme une folle. J’ai tellement écrit, que les projets prévus sur une année sont presque tout aboutit. C’est pour cela que je tiens à faire une mise au point, car je vais rajouter quelques objectifs en plus pour le reste de 2019.Ce que j’ai fait

J’ai terminé d’écrire :
– Un livre de recettes sur Deltarune.
– Un livre de recettes sur Stardew Valley.
– Alter Reality – Tome 1.
– Les Autres Mythes- Tome 1.
– Le journal du petit cancrelat.
– Underclear – Chapitre 3.

J’ai terminé les illustrations :
– Un livre de recettes sur Deltarune.
– Les Autres Mythes- Tome 1.
– Le journal du petit cancrelat.
– Underclear – Chapitre 3.

Ils sont montées et prés à être imprimés :
– Un livre de recettes sur Deltarune.
– Les Autres Mythes- Tome 1.
– Le journal du petit cancrelat.
– Underclear – Chapitre 3.

J’ai terminé beaucoup de livres et fait les synopsis de plusieurs futurs œuvres. Certains bouquins sont presque terminés, il reste juste les illustrations à faire comme avec le livre de recettes de Stardew Valley ou Alter Reality.

mibilman2019 (1)

Ce qu’il reste à faire

Livre à finir ou à commencer :
Gameur Cookies : Il reste quelques textes à écrire et des recettes à tester. Malheureusement avec la canicule je n’ai pas pu cuisiner comme je le voulais.
Bleuté la mime : J’ai juste à faire les illustrations, mais, pour le moment, il n’est pas dans ma liste des priorités. Mais il sera fait avant le début de l’année 2020.

D’autres projets/objectifs ?

J’ai une prioritaire, celle de changer d’ordinateur. Celui que j’ai, commence à se faire vieux, certains logiciels ont de la peine à marcher, ce qui m’handicape beaucoup. C’est d’ailleurs à cause de ça que ma chaîne YouTube prend la poussière. Impossible pour moi de monter une vidéo, le logiciel de montage plante toutes les dix minutes. J’espère que ça changera avec le nouveau matériel.

Alter Reality, un roman ou plutôt un Light Novel, dont je parle depuis un moment. Ce projet est enfin terminé, il va passer à sa prochaine phase début septembre. Je ne sais où je vais avec ce livre. Néanmoins, j’y mets beaucoup de cœurs. Des articles vont bientôt arriver à ce sujet, où je vous présenterai l’univers et les personnages.

Le chapitre 4 d’Underclear fait partie des projets qui vont prendre de l’avance. J’espère avoir le temps de faire le story-board et de commencer à le dessiner. Si c’est le cas, il n’y aura pas de pause entre les deux chapitres.

Avant la fin de l’année, je compte faire un autre livre, mais pas de roman ni de livre de cuisine. Ce serait plus un livre pratique pour aider les écrivains. Je n’en dis pas plus, toutefois, il est déjà en cours de création. Si tout se passe bien, il pourrait se retrouver cette année sous votre sapin.

Beaucoup de travail en perspective. Je compte également prendre un peu d’avance sur certains livres prévus pour 2020. J’espère pouvoir tout terminer à temps.

mibilman2019 (2)

Où trouver des schémas pour le Stylo 3D ?

Si vous utilisez un stylo 3D, vous avez sûrement remarqué la difficulté à trouver des schémas, surtout quand vous débutez. Heureusement, il existe sur internet des sites web qui proposent des patrons gratuitement. Il suffit de les télécharger, de les imprimer et de faire chauffer le stylo 3D.

En plus, de mon blog qui propose quelques modèles ici. Vous trouverez ci-dessous une liste de sites qui offrent de nombreux patrons, mais, attention, la plupart sont en anglais. Il est recommandé d’avoir un certain niveau en langue, sinon vous pourriez avoir du mal à vous y retrouver.

schema_stylo3D (1)

Lestylo3D

Lestylo3D est un site français. Il ne propose pas grand-chose au niveau des patrons, certains sont accompagnés de tutoriel en image. C’est donc un bon site si vous débutez dans l’utilisation du stylo 3D.

schema_stylo3D (2)

The 3Doodler

The 3Doodler est le site ultime, il comporte une base de données de schéma pour le stylo 3D énorme. Vous pouvez trouver de tout, du débutant à l’amateur, et sur tous les sujets ou saisons (Noël, Pâques, Halloween…). Le site est clair, ainsi que les patrons. Certains PDF fournissent un schéma et un tutoriel illustré, pour vous aider dans votre création. C’est vraiment le site à avoir dans ces favoris.

schema_stylo3D (3)

3D and print

3D and print est autant en français qu’en anglais. Vous pouvez y choisir la langue. Il n’y a pas beaucoup de schémas comparés à 3Doodler, mais ils sont assez nombreux. Un des seuls défauts serait le manque d’explication sur les patrons, qui doivent être interprétés.

schema_stylo3D (4)

Colido

Colido est un site entièrement en anglais, mais où il est facile de naviguer. Lui aussi n’a pas beaucoup de schémas, et ils manquent cruellement d’indication. Je ne le conseille pas aux débutants, mais plutôt à ceux qui maîtrisent à peu le stylo 3D. Il reste tout de même une base de données à ne pas manquer.

Mes objectifs 2019

L’année 2019 a commencé depuis un moment. Il est temps d’écrire mes objectifs et mes projets. J’espère que cette année sera très riche professionnellement et que je gérerais un peu mieux mon calendrier.

Au niveau de l’écriture

Je continue mon parcours d’écrivain. Cette fois, une grande partie de mes livres seront autoédités, j’ai donc trois fois plus de travail. Mais ça n’empêchera pas d’avoir une liste de projets grande comme mon bras, soit :
Un livre de recettes sur Deltarune : Après Undertale, on passe maintenant à Deltarune, le livre sera plus court, mais remplie de recettes rappelant le jeu de Toby fox.
Un livre de recettes sur Stardew Valley : Stardew Valley est un jeu vidéo très chouette et qui met en avant la vie à la ferme. Les recettes seront plus sur le thème de la campagne et des saisons.
Gameur Cookies : Un livre de recettes qui explique comment faire des biscuits et des confiseries sur le thème des jeux vidéo.
Alter Reality – Tome 1 : Un livre compliqué et long à écrire, je suis presque à la fin. Il ne me restera plus qu’à faire les illustrations. J’ai dit qu’il serait GRATUIT ?
Les Autres Mythes- Tome 1 : Le livre est fini, il ne reste plus qu’à faire les illustrations qui l’accompagneront.
Bleuté la mime : Un album jeunesse où il ne reste plus qu’à faire les dessins.
Le journal du petit cancrelat : Un album jeunesse auquel j’ai repris les droits, je vais l’auto-éditer, mais avant ça, il faut que je retravaille les dessins.
Underclear – Chapitre 3 : La suite d’Underclear, avec un chapitre plus sombre.

objectif 2019 (3)

Cette année, je compte sur le chiffre 1000. Je veux ainsi avoir mille visiteurs sur le blog par mois, mille abonnés sur Twitter et YouTube. C’est un de mes premiers objectifs.
Le second, ce serait de pouvoir participer à un grand festival mangas comme Geek Faeries. Mais là, ce n’est pas moi qui décide, mais les organisateurs. Je croise les doigts.
Le troisième objectif, c’est de me mettre à Instagram. Je ne sais pas comment ça marche. Mais j’adore prendre des photos, donc ça devrait aller.

Un de mes plus gros projets, c’est Alter Reality. Une collection de livres qui mettent en avant la pop culture, l’univers des geeks et des gameurs, avec une touche d’apocalypse.
Le roman aura des illustrations, une par chapitre, mettant en avant une scène. J’ai donc beaucoup de travail à faire avec ma tablette graphique.
Sinon, le livre sera entièrement gratuit, c’est-à-dire qu’il sera disponible sur toutes les plateformes et mon blog pour 0 euro. En contrepartie, il sortira en étant brut, pour être modifié et corriger au fur et à mesure, tout en prenant en compte l’avis des lecteurs. C’est en quelque sorte un projet communautaire. Je ne sais pas s’il va plaire ou non, mais je tente le coup. C’est une nouvelle aventure en tant qu’auteur.

objectif 2019 (4)

Au niveau artistique

Je continue mon aventure des peluches Undertale. Je vais également faire les personnages venant des univers alternatifs d’Undertale. En ce moment, je rêve de faire Error Sans. Je vais aussi créer quelques petits accessoires et vêtements que je révélerais sur mon blog et mon Twitter.
Je voudrais faire plus de gâteau créatif, j’adore faire des recettes sur des thèmes comme les jeux vidéo, qui demande de la dextérité, d’être créatifs et d’avoir un peu de connaissances en pâtisserie. En plus, je régale mon entourage.

objectif 2019 (2)

Au niveau du blog

Cette année, j’aimerais que le blog soit plus actif et communautaire. Je n’ai pas su mettre en avant mon travail en 2018, cette année ça doit changer. Ainsi, je voudrais :
– Continuer à écrire un article par semaine non-stop. C’est-à-dire, pas de vacances ni d’oublier dans le planning.
– Créer des articles qui présentent mes créations, comme mes peluches Undertale, mes recettes de gâteaux et mes projets comme Alter Reality et Underclear.
– Refaire la mise en page du blog, trop fouillis, en fusionnant par exemple la section DIY et Tutorial en une page.
– Refaire la présentation de mes livres, en mettant en avant leur qualité et expliquer où on peut les trouver. Actuellement, c’est trop simple et pas assez visuel.
– Inviter les visiteurs à parler, à échanger leur avis et les aider dans leur recherche de connaissance.
– Rajouter de nouvelles pages qui présentent ma chaîne YouTube, mes gros projets et mes vieilles BD venant de mon ancien blog : « La vie d’une Rose ».

objectif 2019 (1)

Au niveau de la chaîne YouTube

Je voudrais que la chaîne soit plus active et moins poussiéreuse, je vais donc :
– Refaire la bannière.
– Refaire les miniatures des anciennes vidéos.
– Faire une vidéo tous les mois. C’est mieux que rien du tout.

Vous l’aurez compris cette année, mes objectifs sont : me mettre en avant en tant qu’écrivaine et créer une plus grande communauté.
Je veux absolument montrer ce que je réalise sur internet. En 2018, j’ai fait beaucoup de choses de mon côté, sans rien montrer, et plusieurs personnes me l’ont reproché. Je suis certes une auteure, mais pas que ça. Je suis aussi une illustratrice, une couturière et une cuisinière, donc il faut que je le montre.
Je veux également faire participer ma petite communauté à mes projets. Vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, et à me lire. Je vous en remercie beaucoup, c’est pour ça que j’espère qu’en 2019, vous serez toujours à mes côtés pour voir mes personnages et mes créations évoluer.

Bonne année 2019.

objectif 2019 (5)