Menu Fermer

Review : Overlord

Présentation

Overlord est un Light Novel japonais écrit par Maruyama Kugane et illustrer par So-bin. L’histoire compte actuellement 14 tomes et elle est toujours en court d’écriture.
Le Light Novel est édité en France par Ofelbe. Overlord a également une version mangas et un animé.

La quatrième de couverture

« Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre jeu de rôle en ligne est sur le point de fermer.
Momonga, nécromancien mort-vivant, chef de la puissante guilde “Ainz Ooal Gown”, attend seul l’arrêt du jeu.
Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga n’est pas déconnecté et se retrouve propulsé dans un monde inconnu.
Prisonnier, le seigneur maléfique part à la découverte de terres hostiles.
Pour survivre, une seule solution s’impose à lui : conquérir le monde. »

Avis

Yggdrasil, un célèbre jeu de rôle virtuel en ligne après 12 ans d’existence va fermer définitivement. Momonga, un joueur vétéran, chef de l’une des 10 meilleures guildes du jeu, la guilde d’Ainz Ooal Gown, composée exclusivement de personnages « non-humains » attend dans le quartier général le « Grand Tombeau de Nazarick » la fin du jeu. Sur les 41 membres de la guilde, seul lui subsiste avec les PNJ. Des personnages non jouables créés par les membres afin d’assurer la protection du tombeau.
Momonga attend alors la fin du compte à rebours. Sauf, qu’à sa grande surprise, il n’est pas déconnecté de force. De plus, les PNJ semblent acquérir leur propre volonté, avec des sentiments, leurs propres idéaux et objectifs.
Momonga comprend très vite qu’il vient d’atterrir dans un nouveau monde, semblable au jeu Yggdrasil. Il n’a plus qu’une idée en tête d’explorer les secrets de ce monde, survivre et découvrir si d’autres joueurs sont aussi dans le même cas que lui. Ainsi, il doit s’efforcer de faire connaître le nom de sa célèbre guilde : Ainz Ooal Gown.

Momonga, un orphelin, sans petite amie, aime particulièrement le jeu Yggdrasil, où il a pu trouver un semblant de famille avec les membres de la guilde. Dans le jeu, il a vécu en tant que Chef de la guilde d’Ainz Ooal Gown. C’était un joueur qui incarnait une race très puissante, un Overlord (d’où le nom du livre) c’est-à-dire un mort-vivant squelettique de niveau 100.
Dans ce nouveau monde, il vivra sous les traits de son avatar et aura comme nom Ainz. Toutefois, depuis qu’il est devenu un squelette, il ne parvient plus à ressentir des besoins humains, comme manger ou dormir, et ses sentiments tels que la pitié ou la tristesse semblent avoir presque disparu.
De même, il ne peut plus perdre le contrôle de ses émotions, car un artefact l’oblige à le calmer, lui donnant un air de monstre au visage froid.
Heureusement, il sera entouré des PNJ créées par les anciens membres de la guilde. Qu’il traitera avec bienveillance comme si c’était ses neuves ou ses nièces. Au fur et à mesure de son aventure, il fera beaucoup de rencontre qu’il lui montrera que le monde qui l’entoure est vraiment réel.
Ainz est un chef d’une grande intelligence, parfois il se fait submerger par ses PNJ énergiques, mais arrive à les recadrer. Il se fait facilement respecter et adorer, mais il effraye aussi beaucoup les gens à cause de son apparence. Néanmoins, sa gentillesse naturelle et son sens de la justice amènent les gens à le suivre.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

Derrière Ainz se trouvent les gardiens de Nazarick. Ils sont les plus puissants PNJ de la base. Chacun d’entre eux doit protéger un ou plusieurs niveaux et ils ont sous leurs ordres de nombreux autres PNJ. De plus, ils ont juré fidélité à leur unique maître, le seigneur Ainz, allant parfois au fanatisme. Chaque gardiens ont leurs propres personnalités et capacités. Ils sont persuadés que Ainz veut conquérir le monde, alors que ce n’est pas vraiment le cas. Ils vont même monter leurs propres plans, sans savoir qu’ils mettent des bâtons dans les roues de leur maître.
S’ils n’étaient pas là, Ainz serait sûrement tombé dans l’isolation ou la folie. Grâce à eux, il a de la compagnie et des alliés de taille.

L’auteur nous montre un héros surpuissant, mais qui n’utilise pas sa force pour conquérir le monde. Il se sert de différent élément pour atteindre ses objectifs, comme des alliances, la technologie, la politique. Il va même jusqu’à construire un village rempli de monstre.
Toutefois, ça n’empêche pas Ainz d’utiliser par moments sa puissance, rendant ses passages épiques. C’est génial de voir les ennemis sous-estimer notre héros à cause de son physique de squelette et tomber des nus alors qu’il détruit une armée avec un seul sort.

Bien sûr, le livre n’est pas d’une histoire sombre de conquête. Il y a de l’humour, du gore, et même de l’amour par moments. De plus, l’auteur ne montre pas qu’un point de vue. On passe d’un allié quelconque, à un gardien, à Ainz ou un simple monstre. L’histoire est presque écrite comme un puzzle, avait des pièces ci et là, pour enfin dévoiler le tableau final, pour voir que chaque personnage citer était liée entre eux.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

 

Conclusion

C’est un très bon livre, qui n’a plus besoin d’être présenté. L’auteur est très bon pour décrire les passages de batailles et même les dialogues ne sont pas ennuyants. Chaque personnages sont intéressants et surtout l’auteur n’a pas peur de tuer ou blesser gravement ses créations.
Les tomes sont trop vite lus tellement on est pris par cet univers. On en vient presque à attendre le prochain livre avec impatience. Les illustrations magnifiques permettent de bien s’immerger dans le monde Yggdrasil.
Un Light Novel qui doit absolument habiller votre étagère, c’est un classique à avoir dans sa collection.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Overlord, isekai, LN, light novel, web novel, japon, japonais, roman, livre, aventure, fantasie, fantasy, monstre, squelette, ainz,

Review : Lucia

Présentation

Lucia est un Light Novel coréen écrit par Covering The Sky et Skye. L’histoire compte 146 chapitres et elle est complète.
Le livre étant complètement traduit, j’ai pu le lire en entier. Je vais essayer de ne pas spolier, car il a beaucoup d’intrigue importante, surtout au niveau des personnages, et ce serait dommage de vous les gâcher.

La quatrième de couverture

« Lucia a grandi en ne sachant pas qu’elle était une princesse.
Mais quand sa mère est morte, elle entre dans le palais et a la chance de voir tout son avenir dans un rêve.
Dans son rêve, quand elle a atteint 19 ans, elle est vendue aux enchères au noble qui offrait la plus haute dot. À partir de là, sa vie est devenue misérable.
Quand elle se réveilla de son rêve, elle était déterminée à remodeler son avenir, comprenant qu’elle a beaucoup de temps avant le tournant crucial.
Ainsi, commence son voyage pour changer son avenir sombre.  »

Avis

Lucia est une jeune fille qui a vécu avec sa mère comme roturier. Mais à la mort de celle-ci, Lucia apprend qu’elle est une princesse et se retrouve à vivre au palais. Toutefois, elle est une des nombreuses princesses nées de son père, résultat, elle se retrouve dans un palais isolé, seul, mourant presque de faim.
Un jour, elle fait un rêve. Où elle est vendue à une enchère à un noble vicieux. Elle se retrouve mariée de force, battue chaque jour. Heureusement, elle arrive à fuir, pour devenir bonne chez une noble. Malheureusement, sa vie sera remplie de tristesse et de tourment.
À cause de ce rêve, Lucia décide de changer son avenir, mais elle remarque que certains événements sont inévitables. Elle sera donc sûrement vendue aux enchères comme un vulgaire bétail.
Déterminée, Lucia cherche une solution. À 18 ans, elle décide d’aller de l’avant, en demandant en mariage le duc de Taran. Un homme de guerre, froid, beau et féroce.
Lucia sait que le duc cherchera dans le futur une épouse pour enregistrer son enfant illégitime dans le registre familial. Lucia profite de l’opportunité et de son savoir pour créer un contrat avantageux pour elle et le duc.
Bizarrement, l’homme accepte. S’enclenche alors un mariage tout aussi, surprenant l’un pour l’autre.

Lucia, light novel, roman, review, avis, book, livre, japonais, coréen, futur

Lucia est une jeune fille qui a vécu une vie de roturier toute son enfance. C’est une femme naïve, douce et gentille. Mais à cause de son rêve, de son futur présumé et de toute l’expérience qu’elle a gagnée. Elle devient une femme forte, déterminée, têtue, courageuse et très intelligente.
Elle va réussir à se marier avec le duc de Taran, en lui disant qu’elle ne peut pas porter d’enfant. Car, lors de ses premières règles, elle a mangé une plante qui lui a évité d’en avoir d’autres. Résultat, Lucia est stérile.
Elle promet également de ne pas tomber amoureuse du duc, de ne pas le déranger et faire ses devoirs de duchesse.

Le duc de Taran vient de la famille des Taran qui a comme mission de protéger la frontière des barbares. Il est un grand chevalier, puissant, droit, viril et froid. Il a de nombreuses conquêtes, mais ne tombe pas amoureux. Au premier abord, il semble être un salaud, mais bizarrement il est attiré et intrigué par Lucia. C’est une femme courageuse, mignonne et qui fait fondre son cœur.
Toutefois, même ainsi, il cache beaucoup de choses à Lucia. Il ne veut pas parler de son passé. Il déteste également son sang, espérant être le dernier de sa lignée. D’où son souhait de ne pas avoir d’autre enfant. Mais derrière ce cœur de pierre, il existe un homme doux et triste.

Vous l’aurez compris ce roman est avant tout une romance. Il existe plusieurs intrigues, surtout autour des personnages principaux. Mais ne vous attendez pas à avoir dû Drame ou des quiproquos. Ce livre n’en a pas vraiment, du moins pas dans le sens classique d’une romance. Ce qui est agréable. D’ailleurs, Lucia et son mari ressoudent vite les problèmes, en faisant une chose étonnante, ils communiquent entre eux. Ce qui change de certain roman.

Le couple montrera rapidement de l’affection l’un envers l’autre. Entre les petites attentions, les câlins et les nuits, Lucia et le duc tomberont inévitablement amoureux l’un de l’autre. Mais, ils ne s’avouent pas avant un bon moment, de peur de briser l’équilibre qu’ils ont.
Pour les gens prudes, sachez qu’il y a des scènes de sexe dans le roman. Si vous n’aimez pas les lire comme moi, vous pouvez facilement les sauter, elles n’apportent rien à l’histoire, à part démontrer que le couple s’entend bien physiquement.
Bien sûr, l’histoire a aussi une trame de manigance politique, que ce soit du côté du duc et de Lucia. Heureusement, ils sont entourés d’alliés intéressants, drôles, fous et mignons, au point qu’on veut en savoir plus sur eux.

Lucia, light novel, roman, review, avis, book, livre, japonais, coréen, futur

Conclusion

Lucia est une romance aigre-douce et sucrée. Mais elle ne tombe pas dans les clichés. Les personnages sont bien développés, évoluant au fil des chapitres. Résultat, on s’attache vite à eux, voulant savoir comment ils feront face aux obstacles et surtout à leur passé. Une bonne lecture. Un roman qui mériterait d’être publié en France.
Sachez qu’il existe un Web comics traduit en français par le site Delitoon.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

Lucia, light novel, roman, review, avis, book, livre, japonais, coréen, futur

Review : Return of the Female Knight

no title has been provided for this book
Auteur:
Ilustrateur:
Editeur:
Type:
Language:
Traducteur:

Présentation

Return of the Female Knight traduit grossièrement en français « Le retour de la femme chevalier » est un Web Novel coréen écrit par Lee Halin.
L’histoire compte au total 7 tomes et elle est terminée.

La quatrième de couverture

«Elena, qui a passé toute sa vie en tant que chevalière de sang-froid pour venger sa famille, a fini par mourir sans réussir à atteindre son objectif.
 Quand elle a ouvert les yeux, elle a découvert qu’elle était retournée dans le passé.
Ainsi, le jour, elle serait une femme habillée d’une robe, et, la nuit, elle portera une épée pour changer l’histoire et empêcher la destruction de sa famille.

«Je veux vous épouser, Votre Altesse», dit-elle au prince héritier. »
Elle ferait vraiment tout pour sauver sa famille

Avis

L’histoire commence par la mort d’Elena Blaise qui se fait tuer par l’homme qu’elle pourchasse depuis des années. Ce même homme qui a détruit sa famille. Alors qu’elle ferme les yeux, et attends sa fin, elle se réveille dans sa chambre, des années plus tôt.
Elle ne comprend pas ce retournement de situation, mais décide d’en profiter pour changer le futur. Son premier geste est de se trouver un allié de taille, le prince Carlisle, qui devra être assassiné dans quelques jours. Armée d’une épée et habillée d’une armure noire, elle va le sauver et aussitôt lui proposer sa main, à la grande surprise du prince.

Ce roman tourne autour de deux personnages clés.
Elena, une jeune fille venant d’une famille de comte et de chevalier servant à la cour royale. Elle verra son père, son grand frère se faire tuer, et sa petite sœur se faire violer et assassiner. Elena échappera à la mort et décidera de vivre comme chevalier et de venger sa famille. Elle a donc un passif et de grandes capacités de combat. Elena est également très réfléchie, elle sait répondre aux provocations autant à l’épée qu’avec la parole. Mais elle connaît aussi ses limites.

Le deuxième personnage est le prince Carlisle. Il devait être assassiné dans une ruelle quelques jours après le retour d’Elena. C’est un homme au sang maudit, qui devait normalement hériter du trône. Toutefois, son frère et sa belle-mère, la reine, en ont décidé autrement. C’est un homme droit, un bon commandant, mais qui se ramollit devant Elena. Il devient alors doux, attentionné et veut la monopoliser.

Vous pouvez compter un troisième personnage, la sœur d’Elena : Mirabelle. Elle a sa propre histoire, marquée par la romance. Elle est une fille adorable qui aime beaucoup sa grande sœur. Mirabelle sera également un soutien moral pour notre héroïne.

Quant au méchant, ils sont vraiment détestables. Oubliez la rivale amoureuse, là, on est plus dans l’ennemi politique. La belle-mère est une sorcière calculatrice, chaque geste qu’elle fait n’apporte que le mal. Le deuxième prince est un déchet humain, pervers, cruel. Puis nous avons le boss final, l’homme qui a tué la famille d’Elena, qui lui aussi est apparenté à la famille royale. Il est patient, cruel, intelligent et sournois. On comprend pourquoi Elena le hait.

Ce Web Novel n’est pas difficile à lire, on a autant de combats à l’épée, et de moment de tendresse que d’intrigue politique. On ne suit pas une femme faible. Elena est forte, on le ressent dans les combats, elle a également un bon compagnon d’armes avec Carlisle. Mais le grand avantage avec ce roman est sa rapidité. L’auteur ne passe pas des chapitres à faire évoluer les situations et les sentiments des personnages. On va rapidement au vif du sujet, il y a de l’intrigue, mais elle ne prend pas 50 chapitres à venir à son point culminant. Cette fluidité nous empêche de reprendre notre souffle.

Conclusion

Ce web Novel offre une intrigue assez riche. Entre les plans de la reine, les espionnages entre les différents clans de noble, les combats et le secret autour de la résurrection d’Elena, il y a plein de choses à raconter. Chaque personnage à une histoire, un passé, une émotion. Certains sont au premier abord doux et calme, pour être de vrai manipulateur derrière. C’est justement la richesse des personnages secondaires et des ennemis qui rend Elena et le prince encore plus grand. Il ne combat pas de simple figurant, ce qui permet de ressentir toute la difficulté de leur lutte et d’apporter une fin satisfaisante.
Rajoutez à ça de magnifiques illustrations en couleur, qui habillent presque chaque chapitre.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

 

Review : Remarried Empress

Remarried Empress
Auteur:
Ilustrateur:
Editeur:
Type:
Language:
Traducteur:

Je continue les reviews avec cette fois, un web Novel. Le genre de livre que je présenterais sera par rapport à mes envies, donc il n’y a pas d’ordre. Demain, je peux faire un roman, comme un manga ou un autre Light Novel.
J’espère juste que vous aimerez découvrir ces œuvres.
Bonne lecture.

Présentation

Remarried Empress traduit grossièrement en français « Le remariage de l’impératrice ou l’impératrice remarier » est un Web Novel coréen sorti en 2018 et écrit par Alpha Tart. L’histoire compte actuellement 325 chapitres et elle est terminée.
Il faut savoir qu’il y a deux arcs principaux dans ce roman. Le premier est avant le divorce et le deuxième est après. Je vais éviter de faire le moins possible de spoils sur l’histoire et plus me concentrer sur les personnages.
Mais avant, voici la quatrième de couverture du Light Novel.

La quatrième de couverture

« Navier était l’impératrice parfaite, cependant, l’empereur voulait une femme, pas un collègue. L’empereur abandonna donc l’impératrice Navier et plaça une esclave à ses côtés. C’était bien, jusqu’à ce que Navier ait entendu l’empereur promettre à l’esclave la position de l’impératrice. Après de nombreux hauts et bas, Navier accepta de devenir la reine du roi du pays voisin et se remarierait avec lui. »

Les personnages

Dans ce web Novel, nous suivons quatre personnages qui sont très importants dans ce livre, car toute l’histoire tourne autour d’eux. Je vais commencer par une brève description.

Le protagoniste est Navier, une grande impératrice, mariée à l’empereur. Elle a été élevée depuis l’enfance pour gouverner au côté de son mari. Elle a l’air froid, sans expression au premier abord. Mais, on découvre au fur et à mesure qu’elle porte un masque et a le « devoir » de contrôler ses expressions.

Sovieshu est le premier rôle masculin. Il est l’empereur et le mari de Navier. Il semble être un bon roi, mais il se fait facilement sa propre opinion et s’y tient. Sovieshu est têtu et voit les femmes comme des objets. Pour lui, une femme doit avoir besoin de lui, ce que ne fait pas Navier, qui est plus indépendante.

Rashta est la rivale/méchante. C’est une ancienne esclave, elle fut découverte par l’empereur, alors, qu’elle était prise dans un de ses pièges lors d’une partie de chasse. Elle tombe amoureuse de Sovieshu, et devient sa concubine. À première vue, c’est une femme douce, délicate, qui besoin d’être protégé. En fait, c’est une manipulatrice qui se sert de sa beauté, une menteuse et une femme avare de pouvoir. Dès le début, elle convoite la couronne de Navier.

Heinley est le second rôle masculin, il est le prince d’un royaume voisin. Il est connu comme être un coureur de jupons, qui se sert des femmes. Mais ce n’est qu’une image, façonnée de toutes pièces. Il tombe directement et follement amoureux de Navier. Ce prince est doux, attentionner, aime son indépendance. Il a aussi la particularité de se transformer en oiseau au plumage doré.

Avis

À partir de là, vous comprenez que Rashta, l’ancienne esclave, va créer un conflit entre l’impératrice et l’empereur. Pourtant, ce n’est pas Navier qui va enclencher cette guerre. Au début, elle accepte cette concubine, car elle a été élevée avec cette idée. Le problème est Rasha qui jouera de ses charmes et son innocence pour faire paraitre l’impératrice comme une méchante aux yeux de l’empereur et des nobles.
Quant à Heinley, il deviendra un soutien moral pour Navier, déjà en tant qu’ami, mais aussi comme oiseau de compagnie. Il se sert de sa magie pour transporter des lettres sous sa forme animale à Navier, sans lui révéler sa forme origine. Navier tombera sous le charme de cet oiseau et le gâtera avec beaucoup d’amour (comme un maitre avec son chat). Ce qui va créer beaucoup de scène drôle, où le prince est à plaindre.

L’auteur met en avant les quatre personnages, en montrant leurs pensées. Très rapidement, on se rend compte qu’ils portent tous un masque devant les autres. Sauf Heinley vis-à-vis de Navier, il est juste timide. Par contre, elle ne sait rien, au début, sur son côté manipulateur de l’ombre.

On comprend aussi une chose. Rasha est peut-être une esclave, mais l’impératrice aussi. Tout le long du Web Novel, on comprend que Navier a subi un vrai lavage de cerveau depuis son enfance. Elle a été façonnée pour être impératrice. Elle est liée à ce titre et elle ne peut pas avoir ses propres émotions. L’imprératrice doit avoir une réputation propre, sourire, obéir, soutenir son mari. Navier est esclave de cette vie. Elle le supporte, car elle croit que Sovieshu la soutient. Elle lui fait confiance. Mais quand ce lien se brise, Navier perd complètement ses repères. Au point qu’elle frôle la dépression par moments.

Au contraire d’elle, Rasha croit qu’être reine, c’est être libre. Elle rêve d’être sur le trône et d’être aimé de tous. Elle va même jusqu’à plaindre l’empereur d’avoir une telle femme. Mais elle ne comprend pas que cette vie, ce n’est que des paillettes en surface. Ce qui montre, sa bêtise.
L’auteur démontre bien dans ces écrits la mentalité de ses personnages. Résultat, même si on connaît le passé de Rasha, on ne peut que la détester. C’est pareil avec l’empereur. Il est clairement le vrai méchant de l’histoire.

L’écriture est fluide, les personnages sont très attachants, au point que l’on souffre et rit avec eux.
La psychologie dans ce livre et les émotions sont remarquablement bien décrites. On peut finir littéralement un chapitre en étant en colère, frustré, ou de bonne humeur.
Dès le premier chapitre, le divorce est annoncé, puis l’auteur remonte le temps, pour expliquer la chute de Navier et pourquoi l’empereur rompt avec elle. Le plus vicieux, c’est que l’auteur arrive à nous faire souhaiter cet événement. Il joue très bien là-dessus.

Conclusion

Je pourrais vous parler des heures de ce Web Novel, et justement c’est ça, son point fort. Il fait parler, réfléchir, créer des émotions à l’intérieur de nous. L’histoire de fond, le divorce n’est pas si important en soi. Même si les intrigues politiques sont intéressantes. C’est vraiment les personnages qui sont extraordinaires. C’est le livre avec les meilleurs personnages que j’ai lu jusque-là.

Si vous cherchez une histoire avec beaucoup d’émotions, il faut le lire. Il fait partie des livres qui sont incontournables. Les personnages sont forts avec beaucoup de personnalité. L’univers est riche et la société y est très bien décrite.
En plus, le texte est également accompagné par des illustrations en couleur, magnifique. Elles sont faites par Chirun qui a un coup de pinceau doux.
C’est dommage que ce Web Novel n’ait pas été traduit en France, pourtant il le mériterait.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.