Menu Fermer

Review : I Reincarnated into an Otome Game as a Villainess With Only Destruction Flags…

J’adore lire les Light Novels, mais c’est compliqué de trouver des reviews en français pour savoir lesquels lire en priorité. J’ai donc décidé d’en faire moi-même. Je tiens à dire que c’est la première fois que je fais des reviews, donc je ne sais pas vraiment comment en écrire. Je m’excuse donc d’avance. Le style changera sûrement au fur et à mesure.
Mon but est avant tous de parler de Light Novels, romans, comics ou mangas qui m’ont plu et qui ne sont pas édités en France.
Bonne lecture.

Présentation

I Reincarnated into an Otome Game as a Villainess With Only Destruction Flags… traduit grossièrement en français « Je me suis réincarné dans un jeu Otome en tant que méchante avec seulement des drapeaux de destruction… » est un Light Novel japonais sortie en 2014 et écrit par Yamaguchi Satoru. La série compte  actuellement 8 tomes et d’autre sont attendus.
Je vais parler dans cette review de l’arc 1 du roman, qui se situe entre le Tome 1 et 2. Mais avant de commencer à donner mon avis, voici la quatrième de couverture du Light Novel.

La quatrième de couverture

« Mes souvenirs de ma vie passée sont revenus quand je me suis cogné la tête sur un rocher. Je suis Katarina Claes, la fille de huit ans d’un duc. Alors que je luttais contre une forte fièvre, il a été décidé que je deviendrais la fiancée d’un prince. J’ai maintenant réalisé que j’étais dans le monde d’un jeu d’otome auquel j’ai joué dans ma vie précédente.

J’ai également compris que j’étais devenue la noble vilaine fille qui gêne le protagoniste et sa cible de capture… si le protagoniste avait une bonne fin, je serais exilée du pays avec seulement les vêtements sur le dos, alors que dans la mauvaise fin, je serais tuée par la cible de capture… Où est ma bonne fin !? Dois-je seulement vivre de mauvaises fins !?

Je veux surmonter tous les drapeaux de destruction d’une manière ou d’une autre et atteindre la vieillesse ! »

Avis

Vous l’aurez compris nous suivons Katarina, une fillette de huit ans qui va se rappeler sa vie passée. Tout au long de l’histoire, notre héroïne grandira et fera la rencontre des cibles de capture ainsi que du protagoniste (je ne les présente pas, pour éviter le spoil). Elle devra alors faire face aux drapeaux de la mort, un terme utilisé dans les jeux otome (jeu de drague) pour signaler les événements obligatoires ou à enclencher pour avancer dans l’histoire du jeu.

Katarina ne cherchera ni la fortune ni la vengeance, comme dans la plupart des livres de réincarnation. On suit juste l’histoire d’une demoiselle qui veut vivre une vie paisible, quitte à briser l’image de la noblesse. Elle grimpe aux arbres, fait un potager, se salit, mange goulûment, crée des plans enfantins. Toutefois, elle a le sourire, et ne juge personne. C’est d’ailleurs ça qui va attirer les autres personnages autour d’elle, qui soit féminin ou masculin.
L’amour que lui portent les personnages est tel que certains font des remarques assez oser pour l’époque qui est située dans le livre. Comme une de ses amies, qui lui demande de fuir avec elle loin du prince et de vivre ensemble jusqu’à la fin de leur vie (une scène très mignonne et adorable). Mais malheureusement, notre Katarina n’est pas très vive en amour, ce qui amène certains malentendus assez drôles.

L’écriture est simple, et les personnages ont un arrière-goût de stéréotype. Pourtant, on ne peut pas s’empêcher de les aimer. L’humour est un plus dans ce Light Novel, ainsi que le caractère de Katarina qui est complètement détaché de la réalité par moments. Ses débats à l’intérieur de sa tête sont d’ailleurs assez amusants, car nous comprenons vite qu’elle n’est pas toute seule là-dedans, ce qui n’explique pas mal de chose. Mais au-delà de ça, les personnages restent attachants et certains ont un passé assez dur, surtout le personnage « secret ».
Toute l’histoire est racontée par Katarina. Toutefois, il existe des chapitres bonus, qui nous montrent le point de vue d’autres personnages. Ce qui nous permet de mieux comprendre leurs pensées et leurs sentiments.

Conclusion

En bref, l’histoire de ce Light Novel est simple et fraîche. Ça change de certains livres qui sont plus complexes. Mais sa légèreté est un bon point, surtout quand on débute dans la lecture de Light Novel et du genre Réincarnation. Parfois, il y a des petites scènes romantiques, mais elles sont plus mignonnes qu’autre chose. Si vous cherchez une histoire plus concrète au niveau de la romance, il faut mieux lire autre chose.
Par contre si vous cherchez un livre simple, drôle, avec de la magie, n’hésitez pas. En plus, les illustrations, dessinés par Hidaka Nami, sont adorables.
Il faut savoir que ce Light Novel a eu pas mal de succès au Japon, au point que Katarina et compagnie ont eu droit à un manga et une adaptation en animé pour 2020.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

4.0Note globale

I Reincarnated into an Otome Game as a Villainess With Only Destruction Flags…

I Reincarnated into an Otome Game as a Villainess With Only Destruction Flags… traduit grossièrement en français « Je me suis réincarné dans un jeu Otome en tant que méchante avec seulement des ...

  • Protagoniste
    4.4
  • Autres Personnages
    4.0
  • Univers
    3.5
  • Ecriture
    4.0

2 Comments

  1. L'amateur d'aéroplanes

    Bonjour. L’anime et la BD (je sais, les puristes me lapiderai) sont vraiment distrayant et en effet, le  »personnage secret » était assez dramatique dans l’anime. Mais pouvez vous mettre les liens directs des traductions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Donnez votre avis :