Menu Fermer

Review : I Favor the Villainess

no title has been provided for this book
Auteur:
Ilustrateur:
Editeurs: ,
Language:

Présentation

I Favor the Villainess traduit grossièrement en français Je favorise la méchante » est un Light Novel japonais écrit par Inori. L’histoire compte actuellement 2 tomes pour la partie 1.
Il faut savoir que ce Light Novel était à la base un Web Novel avec 2 parties (partie 1 : 120 chapitres, partie 2 : 113 chapitres). Je parlerais dans cette review de la partie une.

La quatrième de couverture

« « Je suis l’héroïne d’un jeu otome, alors est-ce mal d’aimer la méchante ? »
L’esclave de l’entreprise OL, Oohashi Rei, s’est réincarné dans la peau de l’héroïne Rei Taylor dans le monde du jeu otome 「Revolution」.
Sa préférence n’est pas tournée vers les princes, mais vers la méchante, Claire François.
Elle acceptera joyeusement l’aversion de Claire pour elle.
Avec l’implication du protagoniste, c’est le début d’une comédie romantique unique.
Pour aggraver les choses, l’amour de Rei s’est dirigé vers la méchante, que réserve l’avenir de Claire ?  »

Avis

Notre héroïne du nom d’Oohashi Rei transmigre dans un jeu otome et devient Rei Taylor, le protagoniste du jeu. Elle fera face à la méchante Claire François, et essayera de gagner le cœur des différents princes. Du moins, c’est comme ça que se déroulerait le scénario du jeu. Mais depuis l’arrivée de Rei, plus rien ne va. Pourquoi draguer les princes ? Ce n’est pas mieux d’être intimidé par Claire, cette noble aux cheveux blonds, au caractère bien trempé ?
Vous l’aurez compris, l’héroïne est littéralement amoureuse de Claire, et elle ne le cache pas. Mais elle sait très bien que Claire ne l’aimera pas, du moins pas comme elle le voudra. Donc, elle choisit d’attirer son attention, de profiter de chaque moment avec elle, acceptant son harcèlement à bras ouvert. Au point que le harceleur devient, le harceler. Cette drôle de relation évoluera vers une sorte d’amitié.

Dans ce livre, l’homosexualité est bien mise en avant, surtout vers la fin du récit. À un moment, l’héroïne parle du passé, alors qu’elle était encore dans notre dimension. Elle explique les difficultés d’aimer quelqu’un d’un autre sexe. D’avoir peur du jugement de l’être aimé, de sa famille, et également de se sentir différente et mal dans sa peau. À un moment du livre, elle explique qu’une de ses amies s’est suicidée à cause de sa famille qui refusait son existence. Rien que ce passage vaut le coup d’être lu, juste pour comprendre ce que traversent les homosexuelles chaque jour.

Une autre chose est aussi mise en avant : l’époque. L’histoire se déroule entre le Moyen Âge et la renaissance, donc, aimer une personne du même sexe est très taboue. Et justement dans l’histoire, notre héroïne rencontrera une grande noble qui cache sa sexualité et qui est obligée d’épouser un homme dans un mariage politique. Entendre sa détresse et sa détermination à faire son devoir ébranle vraiment notre cœur.

L’écriture paraît simple aux premiers abords. Le livre à l’air de raconter une romance douce entre deux jeunes filles. Mais au fur et à mesure des pages, les protagonistes rencontrent des personnages riches et font face à une révolution, un événement qui sera agrémenté de complots de plus en plus tordus. Le milieu politique est bien mis en valeur, ce qui permet de comprendre certains contextes et le fossé entre les classes sociales. Un fossé qui est aussi une autre barrière entre l’amour de Rei Taylor et de Claire. Un noble ne peut pas aimer un roturier.

Conclusion

Ce Light Novel est délicat, doux, drôle, mais également prenant et réfléchi. J’ai pleuré quelquefois sur certains extraits. Ce livre m’a fait beaucoup méditer sur la difficulté d’aimer une autre personne du même sexe. Je conseille beaucoup ce livre pour les personnes qui se cherche.
D’un autre côté, j’ai reçu une véritable claque au niveau de l’intrigue. À un moment, le livre parle de la révolution, de la politique, tout en gardant un intérêt romantique. Claire évolue au fil des mots, pour devenir un personnage adorable, brave, mais toujours aussi déterminer. L’héroïne fait presque pâle figure à côté d’elle.
C’est un très bon roman, en plus les illustrations de Hanagata sont magnifiques, et délicates, représentant bien le lien entre les deux protagonistes.

Si vous avez des questions, un avis sur le Light Novel, ou que vous voulez juste en parler, n’hésitez pas à écrire un commentaire.

4.3Note globale

I Favor the Villainess traduit grossièrement en français Je favorise la méchante » est un Light Novel japonais écrit par Inori. L’histoire compte actuellement 2 tomes pour la partie 1. Il faut ...

  • Protagoniste
    4.0
  • Autres Personnages
    5.0
  • Univers
    4.5
  • Ecriture
    3.8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Donnez votre avis :